Samedi 5 août – lever à 9h

Retour au palais des congrès pour récupérer les 60 euros (un peu cher pour de la crème chocolat !).

Petite échange avec Boris WILD sur son expérience de jury, certaines règles, ses projets et sa mini interview dans le dernier Daily FISM sur le fait de la difficulté de juger David STONE, l’un de ses 5 amis magiciens français… puis retour en salle de presse.

Oups 12h05, la conférence de Steve BANACHEK a commencé.

Des papiers ont été distribués, une spectatrice choisie et un annuaire ouvert.

Il parle beaucoup… et je comprends et cela me fatigue (surtout avec les commentaires en allemand en direct).

Une page est choisie par la femme, un autre spectateur choisi la colonne, il descend avec sa carte de visite qui a un trou rectangulaire dedans et s’arrête au stop d’un 3ème.

Il lui laisse le choix de continuer, recommencer ou choisir le numéro de téléphone. On retient le nombre.

Gros soucis avec le monsieur qui traduit en allemand. Il n’entend pas tout, traduit l’anglais en anglais :) et les allemands qui comprennent l’anglais rigolent de ses traductions.

Il nous montre une ardoise avec le numéro.

Puis un spectateur choisit dans un sac un des papiers que les gens ont mis au début et une spectatrice aussi (?).

Au final, dos à dos avec la femme, il lit dans ses pensées et dessine l’animal, un chat et son nom, Joe. Un allemand demande au traducteur d’arrêter de traduire.

SB a du mal a reprendre les choses en main.

3e VM Day

SB annonce des initiales au demandant aux gens de se lever. Il les appelle et annonce ce qu’ils ont écrit. Ce n’est pas toujours totalement précis (par exemple 1965 au lieu 1969)… car cela ne doit être évident de relire les écrits des autres ! :)

Steve explique la psychologie sur la façon de demander à la personne de dessiner le chat.

Afin de pouvoir annoncer pendant le dessin des choses comme s’il lisait vraiment dans ses pensées.

Par exemple, « Est-ce que 2 triangles vous disent quelque chose ? ».

La personne se rend compte qu’elle n’a pas encore dessiné les oreilles.

Conférence de mentalisme

Elle sourit et le public interprète cela comme si le mentalisme était vraiment dans sa tête.

Steve nous explique comment il a échangé les 5 papiers que le spectateur contre 5 autres comportant tous des phrases ayant les 2 mots voulus, chat et Joe.

Le change se fait dans une chemise de cuir contenant un bloc de feuilles. C’est très rapide !

Le spectateur pose ses 5 choix et le temps que le magicien se retourne vers la spectatrice pour qu’elle choisisse un des 5 autres papier.

Le porte-documents sert aussi à montrer le dessin du chat au final et son nom.

Banachek vend un bloc de feuilles truquées pareil. D’après lui plus anonyme mais un poil moins pratique à manipuler.

Bonne question d’une personne sur la raison d’écrire 5 phrases différentes. Réponse : afin que si par hasard, la nana ouvre vite fait 2 feuilles, elle ne sache pas que tout est identique.

On passe à l’explication de l’effet avec l’annuaire. C’est très très simple et excellent ! :)

Je ne vous donnerai pas la solution mais simplement que cela se rapproche de l’effet de Gaëtan BLOOM avec le ressort.

La force de cet effet est que l’on peut s’arrêter où l’on veut !

Une personne prend à parti la salle pour demander si des personnes s’attendaient à ce qu’il nous annonce aussi le nom de la personne de l’annuaire. Un seul doigt !

Donc le numéro de téléphone est assez fort à annoncer sans y ajouter le nom !

On passe à un effet de torsion de fourchette.

Une spectatrice en choisit une et Banachek lui met en main une fourchette (on ne la voit plus). On compare avec l’autre et elle est tordue.

Il recommence dans sa main avec la spectatrice qui frotte. Elle est pliée à 45°. Puis c’est la dent choisie qui se tord. Il remet la tête de la fourchette dans sa main. La ressort et la tête tombe dans la paume de la spectatrice.

Puis dans la main de Steve, une autre se retrouve avec une rotation à 360° entre la tête et la poignée.

Explications. Pour la 1ère, je dois dire que c’est génial car automatique et très putassier !

La 2ème est due en partie à une très belle illusion d’optique qui a lieu dans votre main. La pliure de la dent et hypra visuelle et bluffante car complètement à vue !

Le retournement à 360° est finalement assez simple. Je mets une réserve car pour avoir essayé auparavant, il faut vraiment utiliser des couverts en métal super mou.

Sinon impossible de le faire en main en deux secondes comme lui !

Il semblerai que la technique ait été découverte par lui. Grâce à cet effet, le métal est suffisamment abîmé pour pouvoir se briser.

Steve ajoute un bout de scotch pour ne pas que cela tombe trop vite.

15mn de plus et Steve propose de nous en faire encore un autre. Un book test.

Un livre, une page choisie et un autre spectateur choisit l’endroit. Même principe que l’autre effet mais avec une bague.

Cela permet de le faire avec autant de livre que l’on veut ! Très malin !

Et hop, un autre ! Avec 4 cartes de visite avec les lettres M I N D.

Spectateur en choisit une et ainsi de suite. Au dos de chaque est inscrit That Card sauf pour une This Card.

Je lis le FISM Daily distribué tous les matins à l’entrée. Pékin a gagné à 62%, contre 31 pour Grenade et 7 pour Vienne.

Tout le monde me dit que la veille la ville chinoise a été sifflée !

Étrange ! Y aurait-il des divergences entre l’envie des congressistes et celles de leurs représentants ?! :)

A 15h à 18h début de la finale de close-up dans laquelle Max MAVEN présentera.

SOS et Victoria et Kevin JAMES nous présenteront des choses.

Puis à 19h30 celle de la scène avec Richard BLOCH en MC et Norbert FERRE et Rafael en intervenant.

Samedi 5 août 2006 – 15h18

Début de la compétition finale de close-up.

Pas de bol, je suis refoulé de la salle Victoria qui accueille les artistes en live !

Je me retrouve dans la salle Vernon au 6e rang à coté d’un sud africain sympa intrigué par le fait que je rédige en direct ce CR.

C’est Max MAVEN qui débute en nous parlant en plusieurs langues. Un peu mou du genou pour une intro.

Une table et 2 spectateurs de chaque coté attendent David STONE. Musique et ambiance de restaurant.

David STONE arrive en serveur. Il va jouer avec des pièces, un mètre qui reviendra comme leitmotiv, des verres, une bouteille d’alcool, un jeu… Une carte est choisie qui finira retrouvée dans la salière sellée présente sur la table.

David finit par quelques gags comme l’apparition de ses chaussures, d’une main kellar qui se colle partout…

La réalisation est vraiment à [Censuré] ! :)

Max MAVEN se moque du fait que tous les magiciens scandinaves célèbres vivent à l’étranger. Il présente le portugais.

Celui-ci fait participer Boris WILD pour faire apparaître le paquet de cartes et lui demander une carte, le 3 de coeur.

Le jeu est étalé et les faces sont blanches sauf une retournée… la carte de Boris. Une spectatrice monte sur scène. Elle pense au 7 de coeur et le magicien et en fait ne fait apparaître qu’un carré de 4 cartes. Il lui fait jurer qu’elle n’a jamais signé des cartes avant avec lui. Elle signe les 4 cartes blanches qui sont perdues et retrouvées en poche. Il les remet dans le jeu et sans rien faire en ressort 3 !!! Sous un verre vide, il carte est pliée depuis le début. C’est la 4ème !

Finalement, il recommence tout mais à l’envers. Cette fois ci il y a une carte à dos blanc dans un jeu imprimé. Sous le verre une carte pliée… c’est un 7 de carreau signé ! J’ai pu cette fois ci remonter le truc mais cela reste très très fort !

Max lui demande de revenir pour saluer.

Puis il parle des pays scandinaves et de ce qu’ils ont apporté (téléphone, glace…). Dans notre salle, cela ne décroche aucun sourire !

L’allemand Martin EISELE vient nous présenter son spectacle sous les commentaires d’un programme pour enfants avec une souris et un éléphant.

4 pièces… et une de plus ! Jeu de mots : Coin…cidence ! 5 sont sur la table.

Puis apparition de 4 cartes et matrix. Pendant ce temps, sur le son naze et trop fort de la vidéo pourrie, on entend des techniciens parler ! :(

4 jumbos cartes et une autre matrix en accéléré. Surprise, 4 pièces jumbos sont sous les cartes. Pendant que le commentateur n’arrête pas de le pourrir et l’insulter. Matrix avec les jumbos et les sins du DA (la souris et l’éléphant) et retro matrix. Le magicien part mais la musique se relance constamment.

Musique africaine avec des paroles marrantes parlant de matrix. 4 dés et 4 cartes. Dés disparaissent sous les cartes qui se relèvent toutes seules. Il finit en nous montrant poupées représentant les 2 personnages du DA.

Max nous explique qu’il vient de Californie et que là bas avec son look il est normal. Les californiens pensent que Arnold S. est un politicien, non, non, ne rigolez pas car en Europe vous pensez qu’il est acteur. Puis il parle du Magic Castle et remercie 2 des créateurs LARSEN et…

Rick MERRILL du Michigan, un grand gros qui ne bouge pratiquement pas et est habillé comme un employé de bureau qui explique qu’à l’école il a tout réussi et était le premier en sport… et qu’il a fait ses études par correspondance.

Pour le reste relisez le précédent CR. Énorme succès !

Encore des blagues de Max sur le thème, le spectacle est tellement long que… Manque de bol, personne ne sonnait les personnes dont il parle.

Arrivée du canadien Shawn FARQUHAR tout en veste violette, chemise noire et cravate jaune avec beaucoup d’énergie. Il prend Marc de SOUZA (voir son interview sur VM) pour vérifier que son jeu de cartes est neuf et normal. SF parle à une vitesse hallucinante et balance pleins de vannes… qui ne font pas rire.

Le jeu placé dans les mains de Marc et en les ouvrant il tient en fait un jeu complètement scellé. On retrouve la carte signée et il manque une carte qui avait été placée avant dans sa poche.

Pas de bol, la réalisation qui est à [Censuré] (je vous l’ai déjà dit ? :)) fait un plan vue du dessus et on voit le truc ! :(

Le magicien enchaîne avec 3 gobelets et 3 balles.

Apparition d’une balle de baseball, 2 des gobelets sont pleins et examinés par le public et sous le 3ème on trouve 3 petits gobelets… le 3ème est aussi plein. Pas de bol entre les plans du dessus qui grillent les charges et les plans à ras de l’horizontal qui grillent les trucs déjà présents, SF perd à mon sens toute chance.

Max présente le jury et Eric ESWIN, président international que Max renomme pour déconner en empereur ! :)

Puis il enchaîne par un tour de prédiction que la réalisation manque encore une fois de lui ruiner. Il montre le programme et laisse son doigt à l’endroit que la personne a choisi pour que la caméra voie ce qu’il y a écrit : le mec met 30 secondes à zoomer.

Incroyable d’incompétence dans la mesure où cela a été forcément répété pour la télévision qui filme. La prédiction était Gaëtan BLOOM.

Depuis, le début un bras tenait une enveloppe à travers le rideau ? Max tire, un bras vient et Gaëtan vient au bout !

Kevin JAMES nous présente sa nouvelle version de l’homme coupé en 2 puis raccommodé !

Excellent car le nouveau homme sans tronc a une tête normale et est en plus coupé au dessus des hanches. Je note que son pote Rafael joue un rôle dans le spectacle.

Max évoque les magiciens qui nous ont quitté. Il fait une routine de feu Jay MARSHALL en portant un gant noir avec les os de la main dessinés. Une carte est choisie par un spectateur, elle disparaît et quand Max retire son accessoire, il a la carte en main.

SOS & Victoria pour leur numéro de change plusieurs fois à la télévision. La musique nous détruit les oreilles et la réalisation est naze dans le fait que l’on voit constamment les têtes des gens du premiers rangs.

Aucun applaudissement dans notre salle.

Max fait venir Kevin et sa bande et SOS & Victoria pour se faire applaudir. Puis demande d’applaudir les équipes télé et la boite engagée pour gérer les droits de la FISM TLA (The Licency Agency).

Pour la télévision, Max demande aux gens d’applaudir à vide pour qu’au montage l’on puisse ajouter des sons et des images (cela se fait tout le temps).

Il commence léger jusqu’au délire total ! Donc si vous voyez des standings et des gens se marrer lors du show rappelez que c’est bidon et ajouté… un peu comme de magie ! :(

Il finit par faire apparaître longuement et le rideau s’ouvre sur les 5 candidats.

Max nous explique que Steve MOLER (?) va venir nous annoncer le grand prix pour la télévision !

Et qu’il ne faut pas partir après car les prix seront annoncés juste après. Cela dure et nous demande de faire un délire pour annoncer Eric ESWIN.

Cela dure avant qu’il vienne sur scène nous annoncer le vainqueur: l’américain Rick MERRILL !

Il reçoit un très beau trophée en cristal. Le présentateur lui demande ce qu’il en pense et Rick répond qu’il est content que ses parents ne l’aient pas mis dans une école publique ! David le félicité chaleureusement.

Plus de son chez nous ! Un technicien sur scène leur raconte des trucs ! Puis il rejoue le truc avec une ambiance de lumière et un zoom sur chaque candidat et Rick qui joue le fait d’avoir gagné !

Toute la salle chez nous est mort de rire. Puis le présentateur rejoue tout en invitant à nouveau Eric et Max…. les hués chez nous.

Max va nous annoncer les autres gagnants :

Le suisse Pierric et Mathieu BICH obtiennent un prix en invention… sans que l’on sache le rang. On va donc dire qu’ils sont premier tous les 2 ! :)

Après on nous sort des prix spéciaux pour de la comédie (?) Rick MERRILL et les 2 allemands Stonkel.

En micromagie, David STONE 3ème, 2ème Shawn FARQUHAR et 1er Martin EISELE.

En cartes, l’espagnol Kiko 3ème, 2ème le hollandais Lodewijk de WIRT et 1er Helder GUIMARAES le portugais.

Prix spécial du club suédois pour Rick MERRILL qui repart donc avec 3 prix !

Samedi 5 août 2006 – 19h41

Concours final des qualifiés pour la scène.

Éric ESWIN entre en scène en se faisant siffler par l’ensemble des congressistes.

Il remercie et tout le monde l’applaudit.

Il nous explique le pourquoi des choses avec la télévision.

L’idée est de fait vivre la magie par le monde entier. De plus, il s’engage à ce que le show ne soit plus interrompu pour des impératifs télévisuels.

Richard BLOCH fait une blague en demandant pour la télé une standing ovation… pour lui !

  • Les hollandais Sittha
    Triangle sur scène, musique du film matrix et 4 mecs en noir qui font des acrobaties tip top. Une nana apparaît dans le triangle. Les mecs partent et la blonde est rejoint par 2 brunes (aussi belles que les mecs «étaient bien gaulés). Cage à apparition avec 2 mecs dedans et les barreaux qui passent à l’horizontal. Une table avec une forme en triangle dessus. 2 mecs entrent dedans et les nanas la transpercent avec des lances en feu. Disparition puis réapparition.
    Disparition d’une fille d’une forme recouverte d’un drap a fauche réapparition à droite dans un triangle transparent. 4 mecs et une nana sur une table avec des herses en feu. Elle réapparaît dans la salle.
    Quelques personnes se lèvent dans la salle.
  • Richard BLOCH revient en lançant des bonnes vannes du genre en parlant du numéro que l’on vient de voir :
    « Cela nous rappelle les tours que l’on ne peut plus faire ! »
    Il demande à la personne de penser à une carte, le 2 de cœur. Le sort d’un jeu jumbo mais sans nous le montrer. Il sort toujours face en bas 4 cartes, soit disant les 4 as. Puis fait choisir les cartes et qui sont à chaque fois des cartes blanches. Il reste une carte et montre que les cartes du reste du jeu sont blanches. La seule qui est choisie est le 2 de cœur. Huit rangées de blocs à l’arrière nous éblouissent en permanence et nous empêchent d’apprécier complètement le personnage.
    Néanmoins gros succès : plus d’applaudissements et de gens debouts et Richard le rappelle pour saluer !
    Il présente le pot de fleurs qui disparaît de la table.
  • Gaston arrive tout timide et nous joue le magicien dépressif, Gunther.
    Cela commence bien puisque son micro lance de gros bruits graves. Il essaie de jouer avec cela mais Richard revient sur scène pour expliquer que l’on va recommencer.
    Gaston repart en coulisse et Max MAVEN arrive pour aider Richard. Avec 2 chaises, il essaie de refaire le numéro de TOPAS et Helge THUN.
    C’est avec des cartes jumbos sans la technique et ce n’est pas très drôles !
    Retour de Gaston sous un tonnerre d’applaudissements. Il rejoue son entrée et improvise en disant « Je suis Gunther et je suis magicien… mais vous le savez déjà ! »
    Il nous raconte son histoire depuis l’enfance tout en faisant apparaître des choses.
    Dés, cigarette, grosses pièces… Son micro à des coupures qui coupent sa voix !
    Les blocs de lumière en lumière nous détruise les yeux et c’est pénible de le regarder.
    Il parle beaucoup et je dois dire que je décroche et n’arrive pas à entrer dans son histoire alors que j’adore Gaston. Un vrai bébé pleure dans la salle (comprendre ce n’est pas dans le jeu de Gaston) ! Hallucinant !
    Il en fait une blague !
    Il fait choisir une carte et le jeu disparaît. Le micro fait des siennes.  Final avec 3 explosions et des confettis et c’est tout !!!
    Standing ovation nourri et applaudissements. Merci les allemands !
    Je n’ai pas du tout aimé et j’ai peur que l’on ait notre grand prix ! On va voir !
  • Richard présente le jury dont Tommy WONDER qui devait être présent.
  • Le chinois Dai BINCHUN est assis sur un banc le fond est constellé, il se lève, les lumières du font s’allument et on ne voit plus grand chose.
    Sur une musique galloise, il commence à produire des cartes de façon fluide et continue. Manipulations des cartes pliées au bout des doigts en les laissant tomber une à une et en les replaçant façon Excelsior.
    Puis il balance des cartes hyper loin et se referme complètement après avoir déployé un château de cartes ringard. Il casse complètement sa dynamique en se refermant. Personne ne se lève alors que ce qu’il fait est très très fort !
  • Richard prend prétendument un moldu sur scène pour moi expliquer comment faire de la magie. Le spectateur suit les instructions du tour truqué des 2 tubes permettant de faire passer une bouteille d’un coté et le verre de l’autre.
    Le modus operanti demandant de montrer le verre vide en buvant l’alcool et le magicien se plantant, le moldu est de plus en plus bourré que 2 assistants finissent par emmener.
    Voir Gérard MAJAX et Prof WONDERFOOL pour une version bien meilleure et drôle !
  • Le portugais David de SOUZA en manipulation. Je n’avais pas vu. Un jeune homme joue avec une balle, une canne et des cartes sous une musique genre Barry WHITE.
    Pour coller à la musique, c’est super lent et on s’emmerde !
    Suite aux cartes, une enveloppe apparaît avec une carte jumbo dedans. Et ainsi de suite. C’est mou !!! On pense que c’est fini et il a un chapeau et a enfilé des gants blancs !? What a final !
    Bon succès !
  • Richard fait une blague avec Frank WILSON mais je crois qu’il n’y avait rien à comprendre.
  • Dernier candidat, le coréen, Eun GYEOL LEE.
    Musique qui en fout plein la gueule avec des basses, plus dynamique que lors de son passage.
    Colombes, balles, foulards, bougies, cartes… La musique boum boum pendant 10 minutes commence à me fatiguer ! Chapeau avec cartes dessus, une petite cage, une grosse, puis 2, un gros éventail pour les accrocher, la cage contenant toutes les colombes disparaît et reviens dans sa main qui se dédouble, explosion et pose comme dans les mangas.
    Bon succès !

Je dois dire que je ne saurais dire que, contrairement au close-up, je ne saurais dire qui va gagner.

Richard nous raconte une histoire à dormir debout sur un enfant qui a perdu ses parents et qui a été élevé par des américains mais qui n’a pas parlé pendant 9 ans et qui a réussi à s’en sortir grâce à la magie.

Il présente son matériel de magie basique et nous demande d’être indulgent avec lui ! On applaudit et en sortant Richard fait tomber tout son matos !

Il nous regarde et dit « Peut-être à la prochaine FISM !? »

Drôle mais comme tout le monde a cru à fond à son histoire, une seule personne rigole… et ce n’est pas moi ! Je suis pourtant client de ce genre d’humour genre ce que fait Otto avec son Arghhhhhhhh !

C’est la pause ! Mon pote me file son coupon pour que je puisse entrer dans la grande salle. Je suis normalement dans la petite salle vidéo. Pour la 1ère partie, je suis entré par les coulisses !
Un café et hop back on live !

Rafael arrive pour son numéro de la cage à la colombe. Je vous épargne l’enchaînement des effets, rien n’a changé. C’est toujours aussi bon… voir plus ! Une colombe se barre et Raf lui colle un carton rouge puis il la mime jusqu’à la cage.

Richard veut faire un effet sans rien pour les gens ne puissent penser à une solution genre miroir, boite… Une femme est choisie dans l’audience au hasard. Elle doit suivre les instructions d’un vidéo diffusée.

Richard nous parle et demande à la personne de choisir une carte dans le jeu qu’elle a choisi. Richard continue de parler et nous dit que nous allons avoir l’aide de personnes.

On voit Lennart GREEN, Tamariz, Paul DANIELS… dire non ! Le son d’une mouche ne cesse de se faire entendre pendant les interventions de RichardRichard nous montre le dos d’une carte. La spectatrice annonce sa carte. La mouche se pose sur le nez de Richard, il l’écrase, cela zoome et la mouche sort une carte et la retourne, c’est celle de la nana.

From Marseille, France, the last stage Grand Prix… Norbert FERRE.

Petite musique d’intro à la guitare. Norbert nous présente sa boite avec une présentation. Puis… allez le voir sur scène ! :)

Sauf que spécialement pour ici la prédiction n’est plus la même ! :)

Il a également ajouté des imitations au propre comme au figuré… comprendre qui pourra ! :)

Norbert jouant toujours sans micro, nous entendons des sifflets provenant dans la salle Dante/Vernon qui diffuse l’émission. Elle est pourtant loin ! :)

Décidément, ils nous aurons tout fait ! Standing ovation mérité pour un vrai grand prix incontestable ! Rafael, sa partenaire et Norbert reviennent saluer.

Retour de l’anglais Steven MOLONE (?) pour remettre le grand prix.

Il nous dit que pour trouver les informations sur les diffusions futures sur le site de la FISM d’ici 2 semaines.

Richard le renvoie en coulisse et en attendant fait du cold reading avec Marc de SOUZA.

Retour du présentateur, d’Éric ESWIN, des 4 finalistes de close up (moins Rick MERRILL qui a disparu malgré les appels) et les 6 de scènes (pour Sittha, seule une fille est là, la blonde).

Et contre toute attente, c’est Pilou ! Standing ovation malgré quelques sifflés. Pilou nous dit quelques choses en anglais ? :)

Puis je vous aime, I love You ! Il obtient aussi le prix spécial du cercle suédois… et un bisou d’une belle blonde ! :)

Monique NAKACHIAN monte sur scène pour nous dire Sittha obtient le prix pour participer au Plus Grand Cabaret du Monde et au Magic Stars. Kevin JAMES offre un contrat de 2 semaines dans son show World Greatest Magic à Las Vegas pour le coréen Eun GYEOL LEE.

Éric annonce les prix en invention : les français Mickael et Bethy ROSS et l’espagnol Cesaral Magic.

Un pour en comédie pour les 3 allemands déguisés en chevalier Die Zauderer et pour Mikael SZANYIEL. Un en originalité en scène pour l’argentin Hugo VALENZUELA et un en close-up pour Rocco.

En mentalisme pas de premier, deuxième l’allemand Timothy Trust & Julie et l’argentin Juan ORDEIX et en 3ème à l’allemand Jean Thomas LOEWE et aussi aux hollandais Robert & Emiel !

L’annonce des prix n’est pas très clair !

Parlour magic, Guilhem JULIA avec son numéro de poissons rouges arrive 2ème tout comme Shawn FARQUHAR et bien sûr Gaston premier !

En magie général, 3ème prix, le hollandais Dion, 2ème les allemands Die Zauderer et premier le coréen Eun GYEOL LEE.

En grandes illusions, 3ème les allemands Marc & Alex, 2ème l’argentin Hugo VALENZUELA et 1er Sittah.

En manipulation, 3ème l’américain Arthur TRACE, 2ème le portugais David SOUZA et 1er le chinois Dai BINCHUN.

Avec de l’organisation, les noms des personnes s’afficheraient sur l’écran, les artistes seraient habillés, on commencerait par les 3ème en remontant…

Et last but not the least, 2 petits trucs lançant des longs confettis partent… à 10 s d’intervalle !

Les gens sont attérés et Éric se retrouve avec un ballet dans les mains.

Paul STONE vient offrir un contrat à Mikael SZANYIEL dans un théâtre à Londres.

Et re quelques petits confettis ?! Puis Éric reçoit un prix et présente et remercie la centaine de personnes qui a organisé ce congrès. Je quitte la salle en cours pour vous ! :)

Enfin une bonne idée : à la sortie, on nous distribue une feuille avec la liste des gagnants ! Voilà, c’est fini ! :)

Moi qui ne boit pas je vais aller me bourrer la gueule pour oublier et fêter la victoire des 5 français primés !

Merci de m’avoir suivi, je vous prie de m’excuser pour les fautes, les mots manquants, les excès de langages…

Si cela vous à plus, un email fait toujours plaisir (Otto et les autres…) pour ce travail inutile, éphémère mas pas forcément nécessaire ! :)

Retour demain, je mettrai quelques photos puis une semaine de vacances au soleil pour m’en remettre ! :)

Tiens Mathieu BICH passe pour son interview.

Pas content qu’ils n’aient pas prévu assez de trophées vu le nombre de prix remis ! Il faudra qu’il repasse pour avoir la belle coupe en verre ! :)

La conclusion de tout cela est que si La Hayes était décevante par rapport à Lisbonne, Stockholm était encore pire.

L’organisation était d’une inefficacité incroyable (trop de monde, salles trop petites, moment où il y a trop de choses à faire puis plus rien, lumière dans la salle pendant certains galas, marchands de trucs fermés le midi et le soir, impossible de voir les trucs en live voir même parfois en vidéo…).

Les conférenciers et les invités des galas ne nous ont pas permis de voir des choses non déjà vues ailleurs.

Mon coup de coeur aura été Topas et Heldge. Pour le reste, je ne reviens pas avec un goût amère mais j’ai vraiment le sentiment d’avoir perdu mon temps et mon argent durant une semaine.

Fort heureusement, le prochain FFAP à Arcachon risque de déchirer. Serge ARIAL m’a communiqué en exclu la liste des invités.

Préparez-vous à ne pas dormir vu le nombre de trucs hallucinants à faire pendant 4 jours. Je redécolle dans quelques heures pour une semaine de repos au soleil ! :)

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.