Notre Maître Arturo de ASCANIO disait que le naturel est l’invisibilité d’une action secrète pour une autre connue.
Il ajoutait que c’était le moyen le plus grand que la technique possède pour être parfaite.
Il nous conseillait de rejeter tous les gestes ou mouvements anti-naturels afin de pouvoir créer cette atmosphère magique qui nous fait tant rêver.

Du rédacteur :
– Tour Emotions de Carlos Vaquéra 

Tous ces conseils sont judicieux mais la question qui me vient à l’esprit naturellement – c’est le cas de le dire – est de justement savoir quelle est la définition du naturel ? Est-ce être soi-même ?

Si tel est le cas, je ne peux évidemment pas emprunter le naturel de mon voisin. J’en déduis donc que chacun d’entre nous possède un naturel différent. Et j’ajoute que ce qui sera accepté comme une gestuelle naturelle pour l’un ne le sera pas pour l’autre.

La manière dont Lennart GREEN, par exemple, manipule les cartes est certainement perçue comme naturelle chez lui mais ne pourrait certainement pas convenir à tout le monde (sans parler de la difficulté technique, bien entendu).

Si je poursuis ma réflexion un petit peu plus loin, j’ajouterais que le fait d’être devant un public nous induit à être plus expressif, plus énergique que dans notre vie de tous les jours (Juan TAMARIZ ne serait-il pas le plus bel exemple ?).

Dans notre vie quotidienne, nous faisons des choses de manière automatique, sans y apporter une concentration extrême.

Il peut même nous arriver de ne pas être conscient de tous nos actes.
Qui n’a pas été témoin d’un ami qui cherchait ses lunettes, alors qu’il les avait sur le nez ? Est-ce de la distraction ? Certainement !

Je pense qu’il nous est tout naturellement difficile de vivre exclusivement dans le présent, parce que 1000 pensées arrivent dans notre esprit, le traversent en même temps que nous accomplissons nos tâches journalières.

A part les moines zen, qui a la prétention de dire qu’il est capable de vivre 24h/24h dans le présent ? Et même eux je doute qu’ils y arrivent !

Donc, quand je suis en représentation devant un public je me transforme physiquement et psychologiquement.

Ma vie de tous les jours est effectivement différente de ma vie scénique.
C’est toujours moi, mais c’est aussi un autre moi.

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 722 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.

Article précédent12e Festival international Le Portel Plage 2008
Article suivant24H au Festival de Nivelles 2008
Localisation : Bruxelles Age : 44 ans Profession : artisan de l'illusion Spécialités : aucune mais tente de faire de mon mieux Publie dans la Circular de l'Ecole Magique de Madrid, dans Imagik, dans la Revue de la Prestidigitation et dans Arcane. " C'est Youki qui m'a introduit (sans jeux de mots ni de mains) à l'art de la magie et c'est Arturo de ASCANIO qui fut ma première révélation." "J'ai eu l'immense privilège d'être à côté de Roberto GIOBBI, Aurelio PAVIATO et Pedro LACERDA l'un de ses fils spirituels." "(Dans cette grande famille, on retrouve en tant que frère spirituel d'Arturo : Juan TAMARIZ, John THOMPSON et Bernard BILIS) - eh oui, je me sens tout petit... Je suis un touche à tout. Certains diront que c'est s'éloigner de l'art qu'on a choisi de pratiquer. Moi je pense que c'est l'enrichir en prenant des routes secondaires qui sont parfois plus belles que les autoroutes ou les routes principales."