Année : 2017
Éditeur : Editions Académie de la Magie Georges Proust
Pages : 544  dont 51 illustrations (49 diagrammes et 2 photos)
Traduit de l’espagnol par Alain Poussard
Format : 17 X 24 cm – Couverture cartonnée, pages en papier glacé.

Offre Spéciale VMistes !

Prix :  90€ avec un  jeu de cartes collector OFFERT
Détail de l’offre en bas de l’article !
Achetez ce livre !

L’Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ est un très gros volume à la composition dense et serrée, qui s’efforce de reproduire la mise en page et le format de l’édition espagnole de 2016. C’est une véritable somme !

Il contient la totalité des réflexions théoriques menées par son auteur depuis une cinquantaine d’années.

C’est en quelque sorte le graal de la magie tamarizienne, ou le legs intellectuel et artistique de ce « très grand », tellement connu de tous que je n’ai pas à le présenter.

L'Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ
L’Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ

On y trouvera les versions définitives de textes parfois déjà publiés (surtout en espagnol, mais presque pas en français) ou de développements ayant nourri, au gré des années, les séminaires-conférences de Juan TAMARIZ dans le monde entier.

Il y a en tout 12 chapitres (et 3 appendices).

Les chapitres sont d’une longueur variable : des chapitres « courts » n’excédant pas 25 pages (II, VI, VII, IX, XI, XII), d’autres d’une dimension moyenne (environ 40 pages : I, III), mais aussi des chapitres énormes pouvant aller jusqu’à 70 pages, dont chacun, par son contenu et son sujet, pourrait faire un livre à lui tout seul : le chapitre sur Magie et Mémoire (IV), celui sur la Dramaturgie (V) et celui consacré aux différents styles de magie (VIII).

Il n’est pas possible, dans cette petite recension, de résumer un livre qui contient un florilège impressionnant de thèses et de sujets traités.

Je vais me contenter de relever quelques caractéristiques de l’ouvrage.

En premier lieu, le ton du livre

L'Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ - Les Effets Classiques
L’Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ – Les Effets Classiques

C’est le ton de Juan TAMARIZ, qu’on entend presque parler à la lecture, avec ses moments lyriques, sa manière baroque d’avancer et de digresser.

Et soudain, on tombe sur une analyse théorique très serrée, qui révèle tout autant l’originalité, l’intrépidité et la puissance d’analyse de l’auteur.

A ceux que l’un ou l’autre de ces aspects pourrait irriter, je répondrais qu’il ne faut pas demander à Juan TAMARIZ de ne pas être Juan TAMARIZ, il ne faut pas lui demander de tenir un discours lisse, froid, sans fougue ni passion, sans affect, ni non plus de répéter mécaniquement les quelques poncifs habituels qu’on attend sur tous les sujets magiques. Chez Juan TAMARIZ, la personnalité « décalée » et l’audace théorique sont inséparables.

Ça bouscule, c’est sûr, ce n’est pas « ordinaire », mais il faut accepter d’entendre les arguments avancés contre certains lieux communs assénés mille fois, notamment sur « la présentation », « le personnage », « la variété dans un numéro », « la structure dramatique d’une routine », et j’en passe. Ce n’est donc pas un livre de révisions, mais pour une grande part un livre de remise en cause.

Le deuxième caractère que je voudrais noter, c’est le principe des allers-retours, peu académique, qu’il faut accepter, entre plusieurs manières d’appréhender une question.

L'Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ - la magie
L’Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ – la magie

On peut partir du traitement systématique d’une question pour finir sur des retours d’expériences, ponctuels mais significatifs, ou en sens inverse, aller de la quasi confession d’une expérience vécue (de spectacle, d’enregistrement TV), racontée puis analysée, vers des conclusions théoriques souvent importantes.

Cette diversité et ce tressage des approches fait l’une des grandes originalités de ce livre.

C’est ce qui fait aussi qu’on peut le lire dans le désordre et trouver à la lecture d’un nouveau chapitre des éléments qui renforcent et précisent tel ou tel élément déjà abordé à l’autre bout du livre. La pensée et l’expérience se répondent et se fécondent l’une l’autre, et elles donnent tout son relief au propos.

Ces allers-retours, c’est tout le contraire d’un « copier/coller » : l’expérience de l’auteur, qu’elle soit succès ou échec, a été à chaque fois réfléchie, repensée, discutée, ressaisie, réinjectée dans la théorie pour nourrir de nouvelles expériences.

Bref, ce livre indiscutablement « théorique » est tout autant et d’abord le témoignage d’une pratique inlassable (et pas n’importe laquelle, s’il vous plaît !), presque une autobiographie artistique de l’auteur.

Il faut maintenant dire ce qui pourrait en fâcher certains, ou du moins les dissuader : si l’on cherche dans ce livre des routines nouvelles à mettre à son répertoire, des techniques « digitales », ou encore deux astuces et trois conseils de mise en scène, alors il y aura maldonne, et on sera déçu.

L'Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ - la magie comment la produit-on
L’Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ – la magie comment la produit-on

Mais si l’on accepte au contraire le risque d’être amené à revoir des choses essentielles de sa propre pratique, de modifier beaucoup de « petites » choses dans ses routines et dans ses spectacles, et même dans sa manière de faire de la magie et de penser ce qu’on fait, alors on sera à la fête !

Je ne dis pas que Juan TAMARIZ bouscule tout et révolutionne tout.

Je ne dis pas même qu’il ait toujours raison. Mais son « expertise », si j’ose dire, n’est pas anodine, elle vaut le détour, et elle donne sur beaucoup de questions matière à vraies discussions.

Ce livre sans routine ni technique nouvelle « clés en mains » est pourtant, je le pense vraiment, l’un des livres les plus « techniques » jamais écrit sur la magie.

C’est Abdul ALAFREZ qui avait formulé la chose en ces termes il y a quelques mois, lorsqu’il a été amené le premier à lire ma traduction.

C’est même un livre hyper-technique sur les éléments les plus complexes de notre discipline. Sur le timing, des choses jamais dites encore, exemples à l’appui, comme sur l’art de la pause (ou « des » pauses, car il y en a plusieurs types, comme il y a plusieurs timings, définis et illustrés).

Sur le rôle de la parole, de l’humour, du rire, de la surprise. Sur l’opposition entre la courbe de l’intérêt en magie et la courbe dramaturgique, Juan TAMARIZ dit des choses lumineuses et qui paraissent évidentes quand on les a lues, mais combien de fois n’a-t-on pas entendu dire le contraire sur ces points ?

Sur la relation entre les meilleurs effets classiques et leur signification symbolique, c’est très clair et convaincant, et c’est bourré d’exemples et de contre-exemples (ou plutôt de « mauvais exemples », ceux qu’il faut fuir).

L'Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ - 4e de couverture
L’Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ – 4e de couverture

Sur la diversité des émotions face à un numéro de magie, c’est impressionnant et quasi exhaustif, avec comme application la routine de la carte ambitieuse de Dai VERNON (parue dans Stars of Magic), entièrement décortiquée phase après phase, selon la production de 18 émotions différentes (parmi les 40 répertoriées en amont, chacune étant définie par la situation qui la provoque, le tout assorti d’exemples classiques ou nouveaux).

Je m’arrête là, il y aurait tellement à dire, sur :

  • « l’effet comète »,
  • l’art de faire que le public se souvienne de ce qui n’a pas eu lieu (là, il y a des principes assez nouveaux assortis d’exemples qui peuvent doper des routines existantes),
  • l’organisation d’un programme (plein d’exemples de règles testées et discutées),
  • le plaisir non coupable d’une « bonne » technique et ses effets sur le public (qui n’en sait rien mais le sent pourtant),
  • « les sept voiles magiques »,
  • la magie improvisée,
  • la magie des accessoires
  • et même les « petits singes » qui accompagnent Juan TAMARIZ depuis tant d’années dans la conception de sa magie (je vous laisse découvrir)…

Et aussi, une érudition magique et historique qui transparaît à chaque page, sans ostentation ni lourdeur, incorporée à la pensée et à la pratique, devenue « naturelle », le contraire du bagage qu’on traîne derrière soi comme un poids.

Bref une vraie culture qui permet d’interroger la pratique avec des repères solides.

Un livre à lire donc, à petites doses peut-être (c’est du dur), et à reprendre en mains régulièrement.

je commandeOffre Spéciale VMistes

Pour tout achat du livre L’Arc-en-Ciel Magique de Juan TAMARIZ, recevez en cadeau le paquet de cartes collector Bicycle Steampunk Angels de Anne Strokes.

JEU ANNE STROKES STEAMPUNK - BICYCLE®
JEU ANNE STROKES STEAMPUNK – BICYCLE®

Jeu de cartes, sans bord blanc, qualité BICYCLE®, carton, étui carton + cellophane extérieure, index standard marquées aux 2 coins. Avec un design original Anne Strokes Steampunk.

 

Découvre d’autres avis sur L’Arc-en-Ciel Magique sur le forum !

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 15 000 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.