Pourquoi la magie serait-elle forcément un art ?

Si je suis ce raisonnement, cela voudrait dire que tous les illusionnistes sont forcément artistes, de même que tous les sculpteurs, les musiciens, les peintres, etc. … sont forcément artistes ? Y aurait-il donc des bons et des mauvais artistes ?

Je pense que ce raisonnement est absurde, car si une oeuvre d’art est mauvaise, alors je pense qu’il n’y a pas d’art du tout, donc pas d’artiste. Il y a certainement des mauvais peintres, des mauvais musiciens, des mauvais illusionnistes mais ceux-ci ne peuvent en aucun cas être perçus comme des artistes. Cela reviendrait à dire qu’il suffirait à n’importe quel quidam d’acheter du matériel de prestidigitation et d’utiliser celui-ci plus ou moins bien pour s’auto-proclamer artiste (malheureusement c’est ce qui se passe le plus souvent) ? Bien sûr que non.

Quant à savoir si la magie bizarre est supérieure ou pas, je répondrais qu’elle est différente et non supérieure. En règle générale, les magiciens bizarres qui sont mauvais, le sont pendant un court laps de temps, car dans cette branche on tombe vite dans le ridicule et de ce fait, ces mauvais magiciens passent à autre chose rapidement.

Le plus souvent ce sont d’ailleurs des illusionnistes qui ne connaissent pas les sujets qu’ils abordent et qui pensent qu’il suffit de présenter des routines avec quelques objets ésotériques pour faire de la magie bizarre. C’est bien sûr ridicule. Cette forme de magie n’accepte pas la médiocrité.

C’est pourquoi il y a si peu de « bizarristes ». Contrairement à vous, je dirais que les bons magiciens sont bizarres, car la magie est par essence même « bizarre », hors normes, peu commune. Les mauvais magiciens sont tout simplement risibles, ridicules et pathétiques, mais aucunement « bizarres ».
Je suis par contre d’accord quand vous dites que la personnalité est importante, j’ai toujours pensé que ce que l’on est, est plus important que ce que l’on fait (et cela n’empêche pas que l’on doit parfaitement exécuter ce que l’on fait, bien sûr).

J’ai bien l’impression quand même, depuis que j’observe le milieu magique, qu’il y a beaucoup plus de mauvais illusionnistes comparativement aux autres expressions artistiques.
Parce que comme vous le dites si bien, la plupart des illusionnistes (et non pas magiciens, ne confondons pas) reste au stade de « l’épate » sur le public mais vide de sens. Avez-vous déjà vu un comédien réciter un texte sans aucun sens, juste pour montrer au public qu’il sait le faire ? Ou un musicien aligner des notes sans queue ni tête ? Bien sûr que non (ou alors tout seul face à son miroir).

En illusionnisme, c’est malheureusement possible et c’est souvent le cas, c’est pourquoi je pense qu’il y a beaucoup plus de mauvais magiciens que de mauvais musiciens, comédiens, peintres, etc… L’effet magique ne doit être qu’un moyen pour appuyer le but qu’est le propos.

Mais pour que le propos reste gravé dans l’esprit du spectateur, il faut qu’il y ait, à travers un effet visuel ou mental, création de la magie, donc mystification et le mystère est une condition sine qua non pour que la magie puisse se créer. C’est d’ailleurs une aberration, comme j’ai pu le voir parfois, de rassurer le spectateur en lui disant que ce qu’il vient de voir n’est que truc (mais cela reste heureusement rare, car peu d’illusionnistes réussissent à créer la magie, (ouf…)).

Laissons le spectateur interpréter ce qu’il a vu comme étant réel ou pas. Ce qui ne veut pas dire pour autant que nous soyons des escrocs comme vous le dites si bien. Je vois déjà des illusionnistes derrière leurs écrans qui s’indignent (ne dites pas non ! Grâce à mes pouvoirs je peux vous voir…arf arf arf ).

Pour ceux-là, et je sais qu’ils sont la majorité, voici ma définition de la magie bizarre : La magie bizarre est l’intrusion brutale de l’étrange et du mystère dans la vie quotidienne, en tant qu’expression artistique, et je tiens à préciser ce dernier point. Ne vous inquiétez pas, je peux sans problème me regarder en face.

Mais j’ai bien l’impression qu’aujourd’hui, comme le disait si bien Tony ANDRUZZI, que la majorité des illusionnistes ont peur de la magie, mais aussi ont peur du regard que leurs collègues prestidigitateurs pourraient porter sur eux s’ils parvenaient à créer cette magie, peur de se faire passer pour des escrocs, des gourous, des charlatans. Mais ceci est une autre histoire que je développerai un autre soir…

Pour finir j’aimerais citer MAUPASSANT qui est un des plus grands écrivains français (lisez le Horla et autres contes d’angoisses pour vous en convaincre).

« Comme la terre devait être si troublante autrefois, quand elle était si mystérieuse ! À mesure qu’on lève les voiles de l’inconnu, on dépeuple l’imagination des hommes. (…) On a dépeuplé l’imagination des hommes en supprimant l’invisible. Notre terre m’apparaît aujourd’hui comme un monde abandonné, vide et nu. Les croyances sont parties qui la rendaient poétiques.
Quand je sors la nuit, comme je voudrais frissonner de cette angoisse (…) comme je voudrais croire à ce quelque chose de vague et de terrifiant qu’on s’imaginait sentir passer dans l’ombre ! »

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.