Master Billet Course – 4 volumes d’Allen ZINGG

Éditeur : Zingg
Année : 2006
Durée
: ?
Langue : Anglais
Niveau : Intermédiaire
Prix : 29€
Achetez le DVD 3 !
Achetez le DVD 4 !

Attention rare !
Ces DVD sur les billets sont une source d’informations fantastique.

Je connaissais l’auteur du livre « Billet Naturally », qui est un remarquable ouvrage.
Mais là autant dire tout de suite qu’il s’agit d’une véritable bible.

Pas tant pour son côté exhaustif (beaucoup de bons peek ne sont pas abordés, comme celui de Richard BUSCH, l’obsisian oblique etc… et seuls 2 center tear sont expliqués) que pour la qualité de ceux qui y sont décrits.

Les 4 volumes sont découpés comme suit :

  1. Peek et center tear,
  2. Switches (2 DVD),
  3. Jazz Dancing et
  4. Q&A.

A part la musique de fond que vous allez devoir supporter joyeusement durant les 5 DVD, le type est sympathique et c’est assez plaisant à voir (quoiqu’un peu monotone, voilà pourquoi probablement le réalisateur a cru bon d’ajouter cette musique tout droit sortie d’une pub pour boissons exotiques).
L’ambiance est plutôt familiale, et disons tout de suite que ZINGG n’est pas vraiment un « performer ».
Mais cela n’a aucune importance.

Une conversation avec Kenton KNEPPER à la fin de chaque DVD apporte des éclairages intéressants sur le pourquoi et le comment des choses.

Je ne peux évidemment pas aborder tout ce qui est réalisé sur ces DVD.
L’acidus novus (bien sûr…) commence le premier DVD.
Ses manières de faire coïncider l’écriture du spectateur dans le carré en bas à droite du papier sont géniales.

Par exemple, il leur fait faire un jeu pour retrouver des mots : un spectateur dit par exemple « fruit », un autre lui répond « pomme », le premier reprend « jaune » et le mot « banane » est alors inscrit sur le papier.

Et ainsi de suite, sauf que le mentaliste, lui, n’aura pas vraiment besoin d’indices ;) Le papier est ainsi passé de mains en mains et il n’y a donc aucune suspicion lorsque celui-ci revient dans les mains de ZINGG.

J’ai adoré également « télescope » (dans Act 2 de RICHARDSON, si mes souvenirs sont bons), un bloc note préparé qui permet une duplication très simple de dessin.
D’autres peek sont abordés : El Zorro, Barrie’s Double billet…

3e VM Day

Mais encore une fois il n’y a pas que des routines, un grand accent est donné à la manière de présenter chaque effet.

Son center tear est très ingénieux (il évoque aussi le classique avec vol d’infos), surtout en ce qui concerne le dernier dépliage, qui reste quand même le point faible du PCT.
Pas de déchirages difficiles comme le Think Pink ou le Jas, tout est pratique !

D’ailleurs, il insiste beaucoup sur le côté naturel  des choses, et non sur la virtuosité des manipulations.

Ce qui m’amène au 2e volume.

ZINGG aborde donc les Switches avec grande décontraction.
Je dois dire que si je ne suis pas un grand fan de cette technique, je pense que je vais m’y mettre.

Les 2 DVD qui leur sont consacrés sont passionnants, ils y sont quasiment tous abordés (enfin pour ceux que je connais du moins), avec une main, deux mains, dans un verre etc…
Une mine d’informations à voir, et surtout à revoir.
Je pense d’ailleurs que c’est la spécialité de Zingg.

Conférence de mentalisme

La routine « Drive in movie » est dévastatrice.
Une prédiction posée au préalable sur une table révèle les souvenirs intimes d’un spectateur.
Spectaculaire.
Bon ben vive les changes !

Le troisième volume est consacré au jazz dancing, c’est-à-dire à la technique « Danse de Shiva ».

Je n’avais aucune idée des variations multiples et impressionnantes qui peuvent en découler, et que la créativité de ZINGG ne se prive pas d’explorer.

La routine « Prédiction », avec le papier plié fixé par un trombone sur du papier m’a … scotché. (en fait, c’est du double writing).

Enfin le 4e volume est consacré au Q&A.

Bien sûr on peut trouver déjà pas mal de choses chez BANACHEK ou OSTERLIND, mais là il nous apprend sa technique propre : ouvrir un billet d’une main (comme un parapluie avec le pouce) en même temps que refermer un autre billet avec l’autre main.

Le tout avec une synchronisation parfaite, de sorte que quand le mentaliste prend connaissance d’un billet futur pour « confirmer » ce qu’il vient de dire, il redonne alors le propre billet du spectateur.

Ce qui évite toute suspicion de celui-ci s’il voulait vérifier l’exactitude de ce qui vient d’être lu.
Du grand art.

Parlons maintenant des petits défauts…

Ils sont surtout d’ordre formel.
Lorsque qu’Allen ZINGG réalise les peek en public (vol 1), le cadrage n’est souvent pas sur son visage mais sur ses mains (ce qui est quand même un comble pour un DVD consacré au peek !!)

Autre chose : lors de ses explications, il ne prend parfois pas assez de temps pour remontrer la manière dont le billet a été plié, et il faut parfois repasser en boucle le pliage (voir par exemple « the versatile billet »).

Dans le 4e DVD, la caméra est beaucoup trop loin et ne s’approche jamais de ses mains, pour la technique la plus délicate des 4 volumes.

Enfin, des soucis techniques font qu’après chaque séquence on revient irrémédiablement au menu (surtout pour les volumes 2 et 3).
Pas très agréable.
Espérons que ce sera réglé lors d’un prochain tirage.

Mais on oublie vite ces détails.

Si vous aimez les techniques de billets, c’est ce qu’il faut avoir.

Avec ce flot d’informations, il faut ensuite faire un tri pour savoir, ce qui est le plus difficile sans doute, quelle est la technique qui convient le mieux pour aller le plus loin possible.

Mieux que  « Faster than a speeding billet » de Docc HILFORD (l’inventeur de Danse de Shiva) qui offre aussi d’utiles informations (voir notamment son switch génial avec post it!), on est ici en contact étroit avec le praticien, en l’occurrence un grand maître.

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Merci à Michel FONTAINE pour la relecture.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.