Date : Vendredi 29 Mai 1999

Le gala d’ouverture du congrès AFAP de Dunkerque avait permis à bon nombre de magiciens d’apprécier son travail.

Mais j’invite tous ceux qui le peuvent à voir le spectacle de Bertran LOTTH au complet devant un public profane.

Bertran LOTTH fait manifestement partie des plus grands magiciens capables de présenter un show complet de plus d’une heure quinze.

Tout est très bien conçu : la structure scénique avec de multiples rideaux s’adapte à toutes les salles en créant un espace de travail spacieux et pourtant très intime.

L’ensemble est soutenu par un jeu de lumière précis et très agréable (que des projecteurs robotisés !).

Bertran LOTTHJ’ai entendu dire que James HODGES avait une bonne part de responsabilité dans l’ensemble du show comme dans le dessin de la structure. C’est dire si on peut y aller les yeux fermés.

Dans le domaine des illusions, on pourra noter un souci systématique des détails dans la mise en scène (Origami avec un store à la place de l’éternel miroir, et sur le store, on aperçoit l’ombre de la partenaire qui s’y serait camouflé).

Bertran LOTTH fait un tabac avec le numéro en duo vidéo avec Evelyne Leclerc, avec son ventilateur ainsi qu’avec la lévitation sur la chanson « une femme avec une femme » devenus des classiques.

Quelques illusions qu’il n’avait pas présentées à Dunkerque :

  • une traversée de vitre avec un ruban hanté (très beau et mystérieux),
  • malle des Indes classique assez rapide
  • mais surtout bien davantage d’interventions en avant scène avec beaucoup d’humour (chasse au pièces, routine de corde où un spectateur est gentiment malmené, guillotine avec de nombreux gags…).

Pour la petite histoire, Bertran LOTTH était à l’Olympia le jeudi soir, à Dunkerque le vendredi soir et assurait une matinée à 15 heures très précise le Samedi à Châlons !

Moins de deux heures de sommeil et une pêche d’enfer.

Dés le show terminé, l’infatigable passe en revue la totalité des numéros pour chasser tous les détails qui le gênent et répète la lévitation, demande un nouveau réglage de la poursuite ou un meilleur timing pour un rideau.

Et à 21 heures il remet ça !

Enfin, lorsque le public sort, il est encore là, dans le hall, à dédicacer les cartes postales qu’il a fait distribuer au spectateurs qui se pressent autour de lui.

Je vous le dit : une bête !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.

Article précédentMagie pour le Kosovo
Article suivantLevée Double de Arturo de ASCANIO
Localisation : Villiers sur Marne (94) Profession : officiellement, prof d'automatismes. Mais aussi, devinez ! Spécialités : magie de cabaret, de salon. Membre de l'amicale Afap de Seine et Marne Magicien depuis... longtemps. D'abord passionné par la scène, puis par les cartes, maintenant par tout ce qui est simple, efficace, drôle en mettant un point d'honneur à reléguer la technique au second plan dès que c'est possible. Se produit principalement lors des arbres de noël, galas d'entreprises et soirées cabarets en restaurants. Pas de grandes références mais bientôt la publication de plusieurs tours dans la revue de l'Afap. Fan de Tamariz, Bloom et des écrits de Merlin. Et patati et patata.