Dates : 25, 26 et 27 Septembre 1998
Adresse : Palais des Congrès « Le Kursaal »
Place Casino
59140 DUNKERQUE
Tarifs : – Membres AFAP: 690F
– Non Membres AFAP: 880F
– Épouse: 450F
– Jeune – 26 ans AFAP: 350F
– Jeune – 26 ans: 450F
– Diner / Spectacle du Jeudi: 300F

Présent dès le jeudi soir pour assister au dîner/spectacle, c’est avec bonheur que j’ai pu constater que le soleil serait de la partie (contrairement au reste de la France).

Le repas était correct. De style cabaret, les 3 numéros « visuels » étaient entrecoupés par les danseuses et le danseur de la troupe Chic C’est Paris.

Coté magie, Arno nous a émerveillé avec ses apparitions de colombes, de canaris et de perroquets. Le sieur Nicolas nous a présenté un numéro de diabolo de classe internationale. Très impressionnant.

Quant à Philippe (WAREIN) et Laurence, ils se sont illustrés avec leur numéro de mentalisme.

Comme beaucoup, ayant mal lu le calendrier indiquant les horaires des concours et autres conférences, c’est avec regret que j’ai raté le concours de magie pour enfants ainsi que la 1ère conférence de Gaston et Thomas FRAPS.

Fort heureusement comme les conférences sont presque toujours doublées un autre jour.

Il est en effet pas rare qu’il se déroule trois événements à la fois !

Et comme nous étions prêts de 800 !La partenaire de LOTTH piquée au vif !

La première grande illusionAprès avoir été cherché un ami à la gare, c’est très rapidement que nous sommes rendus au Gala d’ouverture.

Il fut entièrement consacré aux grandes illusions de Bertran LOTTH.

Le triomphe de Bertran LOTTH
Le triomphe de Bertran LOTTH

Pendant près d’une heure et demi, il nous a prouvé tout son talent avec de grands classiques comme zigzag, des lévitations, le passage au travers d’un ventilateur géant mais également des manipulations comme la chasse aux pièces, la boule zombie ou les boules Excelsior.

La salle –spécialement nommé Yogano– lui a fait un triomphe mérité. A noter que la mise en scène était de James HODGES.

Pour le Gala de close-up, nous fûmes également servis puisque 4 membres (sur 10) des Die Fertigen Finger avaient été invités.

Ils avaient émerveillé le public allemand au dernier congrès de la FISM à Dresde. Ces 4 jeunes allemands se prénomment Pit HARTLING, Manuel MUERTE, Thomas FRAPS et GASTON.

Le monsieur loyal était Didier LADANE qui je dois le dire nous a tous impressionné par sa maîtrise des cartes et son aisance en scène. A mon humble avis, peu de personnes arriveraient à remonter les tours qu’il nous a présenté. Un grand coup de chapeau.

GASTON a fait une routine avec 2 gobelets où il joue tour à tour un peintre, un robot, un idiot, un magicien blasé, un type bizarre, un tricheur, un normal et enfin Juan TAMARIZ.

Thomas FRAPS et son partenaire le Raton Laveur
Thomas FRAPS et son partenaire le Raton Laveur

Thomas FRAPS avec une spectatrice nous a récité un conte de fées où tous les objets (pièces, baguettes, briquet, porte-monnaie) finissent en verre.

Puis il fait un tour de cartes avec une marionnette (Gaston resté sous la table) qui finit poignardée avec la carte de la spectatrice.

Pit HARTLING
Pit HARTLING

Pit HARTLING déguisé en adolescent énervant et génie des cartes a fait des production de cartes.

Puis fait choisir une carte avec des noms dessus à une spectatrice qui se trouve être la prédiction dans une enveloppe.

Manuel MUERTE
Manuel MUERTE

Manuel MUERTE fait disparaître des cigares et des briquets, brûle le billet d’un spectateur qui est retrouvé dans le bouchon en plastique d’un bouteille de mousseux qui elle-même se retrouve réparée par miracle.

Le Grand Gala International des Magiciens accueillait cette année 9 artistes.

SERGIO se chargeant avec beaucoup d’humour de la présentation.

Boris WILD, Kéli QUERTINMONT et Gene ANDERSON
Boris WILD, Kéli QUERTINMONT et Gene ANDERSON

Les 2 finalistes du dernier Congrès de Bruxelles étaient présents : les allemands Julius FRACK et Peggy FOX.

Gene ANDERSON nous fit ce qu’il nous expliqua le lendemain en conférence.

La russe BLUB déguisé en lutin jouait avec les bulles de savon et le suisse Pierre ALAIN avec ses colombes.

Le belge RAPHAEL & Cie (également présent à Bruxelles) nous présenta un autre numéro de grande illusion avec une séparation de tête et une scène avec une machine à laver.

Enfin en plus de Juan MAYORAL qui fit preuve de beaucoup de poésie, le public fut conquis par les couples allemands Sabrina FACKELLI et Gena KIL dans un numéro de jongle à deux époustouflant et américains DAVID et DANIA qui changeaient de costumes en un instant.

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.