du jeudi 3 au dimanche 6 septembre 2015
VENDREDI 4 SEPTEMBRE 2015
Lieu : Conservatoire National d’Art Dramatique
Paris. 9ème

Kalanag et son comportement durant le régime nazi en Autriche par Magic Christian.

Aparté.

Lorsqu’on croise Magic Christian (Christian Stelzel) il en impose et nous n’avons pas envie de lui proposer la blague consistant à faire dire à sa victime : « camion » suivi d’un « Pouêt-Pouêt » accompagné d’une pression des deux mains.

Magic Christian
Magic Christian

Ce n’est manifestement pas dans le répertoire du très sérieux professeur M. C. au parcours par ailleurs remarquable.

À la FISM il a été sacré (trois fois) champion du monde de manipulation et une fois vainqueur en Close-Up.

Conférencier, homme de télévision, auteur de livres, il est reconnu comme historien et son ouvrage sur la vie et l’œuvre de Johann Nepomuk Hofzinser (1806-1875) en 2014 lui a permis d’être nommé auteur de l’année par le Deutscher Magischer Zirkel.

Il est donc passé de l’étude de la biographie d’Hofzinser à celle de Kalanag.

Malheureusement les notes qui suivent sont probablement incomplètes car prises à toute vitesse, dans le noir et à part un certain Hitler, il a été difficile de pointer une avalanche de noms allemands…

Kalanag
Kalanag

Kalanag (1903-1963), de son vrai nom Helmut Schreiber, est considéré comme le David Copperfield de l’époque de la deuxième guerre mondiale, comme un opportuniste et un génie du marketing.

En 1918, à l’âge de 15 ans un officier lui a donné son pseudonyme à partir du nom d’un serpent noir Kala-Nag décrit dans le célèbre livre de Kipling.

Dans sa vie bien remplie il sera aussi impliqué dans l’industrie du film, assistant comptable, producteur puis réalisateur à la fin.

Kalanag
Kalanag

Il a écrit des livres (avec des anecdotes dont il était le héros) sur sa vie Der Magier Erzält Seine Leben, dont une biographie en 1962.

3e VM Day

Il a réalisé cinq courts métrages. Il a été en contact pour le business avec Goebbels. Il aurait fait deux ans de détention puis a réussi à se sortir de là.

Ernst Lechner ancien président du Deutscher Magisher Zirkel, aujourd’hui âgé de 92 ans, a côtoyé Kalanag en 1944 pendant un an et son témoignage (présenté à l’écran) est important pour relever les incohérences de sa biographie.

Il était bien dans un camp, il était bien en contact avec Hitler (À l’écran on a pu voir aussi Kalanag présenter du Close-Up à Hitler).

Kalanag
Kalanag

Kalanag a repris la revue DIE MAGIE, il en devient l’éditeur grâce à ses relations avec les tops des Nazis, car le papier est rare et en 1945 il sort deux magazines sur un support papier.

Il aurait toujours su anticiper et préparer son avenir dans cette période trouble et sulfureuse.

Autre chose, il a été en lien avec Ottokar Fischer (1873-1940) magicien de scène célèbre en Autriche. Mais très rapidement ce lien se rompt.

Il existe une polémique autour de ses relations avec lui et avec Marvelli, un artiste de première classe.

À l’époque il existe trois clubs à Vienne qui se sont réunis et O. W. Fischer a souffert de ne pas être au cœur de la magie à Vienne. Kalanag en avait une responsabilité.

Après la seconde guerre mondiale il reprend le métier de magicien.

Georges Pouleau (Diavol, 1897-1980) de Lyon a écrit un compte rendu très détaillé du spectacle de Kalanag intitulé Sim Sala Bim (que vous pourrez retrouver dans le livre de Max Dif intitulé Histoire et évolution technique de la prestidigitation, publié en 3 volumes en 1971, 1973 et 1974).

Notes de Pierre Guedin et Philippe Billot

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.