Date
17 Novembre 2001

Le samedi 17 novembre fut une journée absolument magique à Bordeaux avec les conférences de Gaëtan BLOOM (dont le compte-rendu est sur VM) et d’Harry SPEED.

Je vous présenterais bien Harry Speed mais je trouve qu’Hugo le fait beaucoup mieux que moi alors je me permets de reprendre ses mots :

« Xavier SOURDEAU, magicien comique belge (compagnie du Tarmac), dit Harry SPEED. Une leçon de théâtralité comique appliquée à la magie. Toute ma considération pour Xavier qui nous a révélé un peu de son savoir-faire d’animateur : des effets comiques simples et percutants,  mais surtout le travail des personnages, des situations et du rythme. Une approche de la présentation des effets par la mise en scène, et la mise en condition du public ; un peu de poésie dans un monde de techniciens ! ».

Harry SPEEDHarry arrive donc sur la petite scène et nous salue. Tiens ? Des problèmes pour parler ???

Son premier tour a déjà commencé. Un œuf sort de sa bouche et c’est parti.

Des œufs, des œufs et encore des œufs venant de partout (et venant de nulle part).

Puis une guirlande sort de la bouche et pour finir une boule de Noël.

Magnifique. Mais comme il le dit, cet effet peut être présenté complètement autrement : il nous regarde, grelottant, éternuant ; il lance des paillettes blanches et nous nous croyons tous sous la neige quand soudain un glaçon sort de sa bouche et c’est reparti (tout le monde mort de rire).

Après nous avoir présenté sa technique pour cet effet, il parle de l’attitude corporelle et nous l’illustre : l’apparition du lapin dans le chapeau présenté tout d’abord avec un personnage très prétentieux mais dont la situation le rend stupide, puis présenté avec un personnage agressif mais très simple d’esprit.

Vient ensuite la méthode tragique (il tue le lapin involontairement. euh, c’est une peluche bien sur : aucun animal n’a été blessé) ; méthode hilarante car il joue vraiment très bien la comédie et surtout il respecte bien les temps.

Il finit par nous montrer une méthode comique où le lapin éclabousse le public en urinant (ce n’était que de l’eau bien sûr. comment voulez-vous qu’une peluche urine.).

3e VM Day

La compagnie du TarmacHarry se présente ensuite avec deux robinets fixés sur le front. Il joue beaucoup avec le public et ses deux robinets qui font jaillir l’eau de sa bouche.

Tout ça pour introduire un « bonneteau » avec des gobelets plastiques et. de l’eau. Bien entendu, à la fin, il n’y a plus d’eau dans les gobelets.

Puis un tour de cartes où des lunettes magiques (en fait de simples lunettes sans verres) permettent de changer la couleur du dos d’une carte choisie. Il joue toujours énormément avec le public.

Harry nous parle ensuite de la façon de créer une surprise, quelque chose d’inattendu chez le spectateur. Pour cela il veut nous montrer un œuf qui se casse dans une tasse mais c’est la tasse qui se casse.

Puis il veut faire disparaître un foulard dans sa main mais le foulard refuse d’entrer dans la main !!!

Conférence de mentalisme

Pour finir, il nous donne des explications sur le rythme ternaire et comment bien l’utiliser à travers plusieurs exemples dont une corde qui tient debout toute seule.

Conclusion

Cette conférence aura duré près de 3 heures et nous sommes tous ressortis émerveillés aussi bien par les personnages qu’Harry crée avec trois fois rien que par son jeu avec les spectateurs (sans oublier les quelques techniques que nous avons pu apprendre).

Seul inconvénient : rire pendant 3 heures fait mal à la mâchoire. Pour finir, un seul conseil : allez le voir.

Merci à Bruno SANVOISIN pour la relecture.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.