du jeudi 3 au dimanche 6 septembre 2015
VENDREDI 4 SEPTEMBRE 2015
Lieu : Conservatoire National d’Art Dramatique
Paris. 9ème

Ouverture du congrès par Jacques Voignier actuel président du Club des Magiciens Collectionneurs Français.

En 1937, Théodore Ruegg, un dijonnais, auteur d’une des premières bibliographies française consacrée à la prestidigitation, en a été le premier président.

Nous avons attentivement écouté la première conférence :

Will GOLDSTON
Will GOLDSTON

Will GOLDSTON (1877-1948) par Fergus ROY (Angleterre)

L’orateur Fergus ROY est marié à Betty Davenport et tous deux sont à la direction de la Davenports Magic Co de Londres créée en 1898 par Lewis Davenport.

Après avoir publié de nombreuses fois dans la revue Abracadabra (créée par Goodliffe en 1946) et édité quatre volumes sur « The Davenport Story » il a été pour cela récompensé par le Milbourne Christopher Award.

Tous les dossiers, documents, des montagnes de papiers et de classeurs de la compagnie Goldston, ont été récupérés par les Davenport et analysés en 1999 par Fergus ROY.

Il en a tiré un livre de 460 pages publié en 2012 et intitulé Will Goldston The Man and the Legend.

Après une brillante et courte carrière artistique jusqu’en 1906, Will Goldston a ensuite été le plus influent marchand de trucs jusqu’en 1948.

De 1903 à 1942 il a publié plus de vingt livres dont certains ont été réédités neuf fois. 90 000 livres en tout ont été vendus à l’époque.

Éditeur, rédacteur et chef de publication du magazine The Magician de 1905 à 1918, du Magician Monthly de 1918 à 1939, ainsi que du Magazine of Magic de 1914 à 1922 et du Goldston’s Magical Quarterly de 1934 à 1940, il édite aussi d’autres magazines aux succès plus mesurés.

3e VM Day

En 1916, il commence le Will Goldston’s Magical Scraps, une publication de huit papiers par mois décrivant des tours. (372 magazines Scraps ont survécus).

Il a publié le premier livre d’Houdini (Magical Rope Ties & Escapes – 1921) dont il était l’ami en 2000 exemplaires, et n’en a vendu que 200 !

Il répète son erreur en 1924.

Seulement 90 exemplaires sur 400 sont vendus. Il s’en sort quand même, notamment en tant que courtier dans la Mahatma Magical Co. fondée en 1900.

Il créé sa boutique à Londres au pire moment : le premier jour de la première guerre mondiale !

Conférence de mentalisme

Sa gamme comprend des produits de grande qualité mais le stock de ses produits est piètre. Il édite quatre catalogues seulement en 34 ans.
Ceux-ci comprennent respectivement 142, 72, 72 et 19 pages. Il emploie des artistes graphiques (H. E. ELCOCK, Baron LOW, George E. HOBBS, Clifford THOMPSON).

En tout 98 000 illustrations.

Il a créé des effets pour le cinéma : le gâteau rebondissant, la boite-cocon-fille, les foulards transformés en femme papillon, une version de corde hindoue en black art, un coffre pour faire disparaitre une femme (et c’est le coffre qui disparait !), le turban coupé et restauré, le vin provenant d’un tonneau vide, deux lions et un magicien disparaissant d’une cage et le magicien (et non pas un lion) se retrouve dans le public, le billet retrouvé dans un œuf ou encore une maison de poupée.

Toutes ces illusions sont à vendre et leur publicité est faite grâce à de magnifiques peintures en couleur.

En tant qu’agent de théâtre sa réussite est plus grande que pour ses livres. Il est promoteur de spectacle dès 1920 et adorait ce travail malgré le peu de bénéfices qu’il en tirait.

Il crée aussi le très select The Magical Club et y reçoit des chercheurs, des auteurs, des écrivains comme Arthur Conan Doyle, des magiciens amateurs riches ou célèbres comme David Devant et Louis Davenport, le richissime chef d’entreprise Louis Gauthier. Hyperactif, il gérait trop d’activités en même temps.

Autres obstacles, son problème avec les femmes et sa mauvaise santé. Lorsqu’il est dans le besoin, il se tourne vers ses amis : Houdini, Arthur Price et Louis Gauthier.

Lorsqu’il tombe en faillite, il s’arrange avec son ami D. M. Edwards pour que cela n’apparaisse pas, et malgré ce contre temps, il reste considéré aux yeux du monde comme un génie, un courtier et homme d’affaire influent et riche !

Il correspond régulièrement avec T. Nelson DOWN et Horace GOLDIN. Ils étaient toujours bienveillants avec lui.

Abandonné par ses femmes, sa fin est triste.

Célèbre internationalement, il reste une légende de la magie.

Fergus ROY a su nous captiver par la vie publique et secrète de ce grand magicien.

Voici une liste des livres de Will Goldston :

  • Secrets of Magic
  • Latest Conjuring
  • Crystal Gazing
  • The Magician Annual 1907-8
  • Tricks and Illusions
  • The Magician Annual 1908-9
  • The Young Conjurer
  • Juggling Secrets
  • Stage Illusions
  • Exclusive Magical Secrets
  • How To Make Sand, Smoke and Rag Pictures
  • Simple Conjuring Tricks
  • Modern Card Tricks without Apparatus
  • Annual of Magic 1915-16
  • Paper Tricks
  • More Exclusive Magical Secrets
  • Further Exclusive Magical Secrets
  • Sensational Tales of Mystery Men
  • Great Magicians’ Tricks
  • Secrets of Famous Illusionists
  • Tricks that Mystify
  • Who’s Who in Magic
  • Great Tricks Revealed
  • Tricks of the MastersCertains sont des éditions rares mais d’autres sont encore faciles à trouver sur Internet)

Notes de Pierre Guedin et Philippe Billot

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.