Date : Mai 1998
Niveau : 1/3
Sources : Stewart JAMES (Avril 1941)
Genre : Cartes

Cela commence ainsi :

” Les magiciens ont toujours dû adapter leurs mystères à la mode du temps. De nos jours, un illusionniste travaillant sur la scène d’un cabaret, complètement entouré de spectateurs, est capable de réaliser des choses dont on ne rêvait même pas il y a seulement dix ans.
On m’a souvent demandé ce qu’un manipulateur de cartes pouvait faire qu’il était impossible de réaliser il y a quelques années. Eh bien, je vais vous faire une petite démonstration.
Voulez-vous me servir d’assistant, monsieur ?”

[userpro_private restrict_to_roles=vmiste,vip,relecteur,administrator,author,miseenpage,revisor,editor]

“Autrefois, les magiciens étalaient les cartes d’une main dans l’autre en demandant au spectateur d’en tirer une.
De nos jours, on essaie d’aller un peu plus loin.
Tenez, prenez le jeu en main vous-même. Choisissez n’importe quel nombre entre, disons, 10 et 20. 17 ?
Très bien.
Veuillez compter dix-sept cartes l’une après l’autre en une pile faces en bas sur la table, et posez le reste des cartes à l’écart pour l’instant.”

“Vous allez maintenant choisir une carte, dans le paquet que vous venez de distribuer sur la table.
Et seul le hasard déterminera le choix de cette carte.
Si vous écriviez le nombre 17, vous feriez un 1 et un 7, et Si vous additionniez ces deux chiffres, vous obtiendriez 8.
Par conséquent, veuillez distribuer huit cartes en une nouvelle pile faces en bas sur la table, prendre connaissance de la huitième carte, puis poser les cartes qui vous restent en main sur elle.
Cela fait, remettez le paquet sur le dessus du jeu.”

“Vous vous attendez certainement à ce que je passe les cartes en revue pour découvrir celle que vous avez en tête ; mais, dans ce tour, j’essaie d’aller toujours un peu plus loin.
Sans regarder la face d’une seule carte, je me contente de mettre le jeu contre mon front.
Nos procédés modernes me permettent aussitôt de vous annoncer que la carte à laquelle vous pensez est le roi de trèfle.
Ai-je raison ?”

“Mais ce tour va encore un peu plus loin.
J’épelle roi, en distribuant une carte par lettre.
Je commence une nouvelle pile pour épeler trèfle.
Puis, je retourne la carte qui se trouve maintenant sur le jeu.
Et qu’est-ce que je vois ?
Le roi de trèfle.”

“Mais ce tour va encore un peu plus loin.
Si je retourne la pile qui a servi à épeler roi, nous n’y trouvons que des rois.
Et lorsque je retourne la pile qui a servi à épeler trèfle, nous n’y trouvons que des trèfles.
Et en plus, ces trèfles se suivent en ordre numérique croissant : As, deux, trois, quatre, cinq et six. ”

“Ce tour va même encore un peu plus loin, puisque – à supposer que vous vous demandiez ce que sont devenus les autres trèfles – il me suffit de donner une pichenette au jeu pour qu’ils se présentent en ordre sur le dessus du jeu : sept, huit, neuf, dix, valet et dame.”

Méthode

Tous les trèfles et les quatre rois sont ordonnés de la manière suivante, à partir du dessus du jeu faces en bas : As-2-3-4-5-6-RC-RP-RC-RT-7-8-9-10-V-D.

Bien qu’un faux mélange suivi d’une fausse coupe contribue à renforcer le mystère, le tour est entièrement automatique.

Un contrôle suffit mais si on peut ajouter une fausse coupe et un faux mélange, ce sera encore mieux.

Le volontaire peut choisir n’importe quel nombre entre 10 et 20.

Pour le deuxième comptage, demandez-lui simplement d’additionner les deux chiffres qui composent le nombre qu’il a initialement choisi.

C’est automatique.

Remarque

Ce tour est décrit sous le nom “Le Tour qui Fait Craquer les Filles” sur la vidéo de Franky “Tours de Cartes Incompréhensibles sans Aucune Difficulté” et également dans le 1er volume de Michael AMMAR “Easy to Master Card Miracles”.

[/userpro_private]

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.