1Lire les CR de ses passages en 1998

>> Retrouvez une partie des passages de Sylvain MIROUF dans Stars & Co sur France 2 !

Cliquez sur Précédent pour commencer par les premiers épisodes de janvier 1999 et remonter jusqu’à fin juin.

2Dimanche 20 Juin 1999

Pour sa dernière émission de l’année, Sylvain MIROUF nous a encore fait un tour exceptionnel !

Il a eu encore besoin de sa ravissante partenaire, Valérie, qu’il a découpé en morceaux !

En effet, Sylvain, tout d’abord, nous présente une boite, met sa partenaire dedans et celle-ci laisse dépasser ses mains et ses pieds en haut, au centre et en bas de la boite. Cela prouve qu’elle sera toujours dans la boite pendant l’expérience. Ensuite il prend une dizaine de lames et les plante dans la boite ce qui coupe la partenaire en plusieurs morceaux ! Puis pour renforcer l’effet il sépare la boite en plusieurs compartiments. Même séparés les membres de la partenaire continuent de bouger !Puis il rassemble les morceaux, enlève les lames et Valérie sort de la boite saine et sauve !

On retrouvera Sylvain chez Michel Drucker le 5 Septembre !

3Dimanche 13 Juin 1999

Cette semaine, c’est un tour de grande illusion tout en musique que Sylvain a fait.

Tout d’abord il montre une boite en Plexiglas remplie de ballons.
Il ouvre le couvercle et tous les ballons s’envolent, puis il le referme, recouvre la boite d’un grand foulard et sa partenaire apparaît !

Puis Sylvain lui met une cape sur ses épaules, prend une mallette épaisse de quelques centimètres.
Il la pose par terre devant la partenaire et il en sort une longue échelle à laquelle s’agrippe la partenaire, puis celle ci commence à léviter.
En plus il enlève l’échelle des mains de sa partenaire et celle ci continu à léviter ! Puis petit à petit elle redescend pour ensuite saluer le public.

4Dimanche 11 Mai 1999

Sylvain, cette semaine, s’est inspiré du thème du spiritisme et du magnétisme.

Tout d’abord il invite une jeune fille sur le plateau et lui demande d’inscrire son nom sur un bout de papier et avec ce papier il va constituer une sorte de pendule. Il prend une chaîne et attache au bout de celle-ci une boulette de papier qui est le papier signé par la spectatrice.
Il donne ce pendule à la spectatrice et ensuite il place sur la table une dizaine de cartes à plat, cela forme en quelque sorte un gros gâteau de cartes et par-dessus ce gâteau de cartes, il met sa main. En s’aidant du pendule qu’il tourne au-dessus de sa main, il commence à soulever sa main et les cartes restent collées sur celle ci et juste en claquant les doigts les cartes se décollent !
Ensuite il demande à la spectatrice de se placé sur une sorte de planche soutenue par deux chaises. Celle ci s‘allonge et Sylvain l’enroule dans une couverture. Puis à l’aide de quelques passes magiques il enlève tout doucement la planche puis la chaise qui soutient les pieds. La spectatrice est maintenant en catalepsie, elle est uniquement soutenue par la nuque ! (Catalepsie sur chaise)
Il remet ensuite la chaise, la planche et enlève les couvertures puis récolte les applaudissements nourris du public.

5Dimanche 2 Mai 1999

Sylvain cette semaine a encore fait fort !

Tout d’abord il a commencé avec un foulard rose, qu’il enfonce dans la main et qui repasse de l’autre coté du poing en changeant de couleur. Il devient jaune. Tout le monde pense qu’il reste le foulard rose dans sa main gauche mais Sylvain montre bel et bien sa main vide. Il recommence l’expérience en remettant le foulard jaune dans sa main et celui-ci redevient rose ! Marvellous ! Ainsi de suite il recommence cette expérience plusieurs fois de suite. Cependant en tirant un peu trop fort sur le foulard il obtient deux foulards un rose et un jaune. Il met dans sa main ces deux foulards et à l’aide d’un desintégrateur à injections bi-directionnelle (briquet) il fait disparaître les deux foulards. Les particules des deux foulards voltigent dans l’espace, Sylvain les rassemble dans son poing et à l’aide d’un briquet, deux foulards sont expulsés de sa main, les deux foulards jaune et rose.
Il invite ensuite une spectatrice pour un tour basé sur l’électricité. Il montre quatre interrupteurs de couleurs différentes, reliés à quatre ampoules de même couleur respective. Si on appuie sur l’interrupteur bleu, l’ampoule bleue s’allume mais à l’aide d’une passe magique on peut inverser les circuits et si on appuie sur l’interrupteur jaune l’ampoule bleue s’allume etc.…. Il répète l’action une multitude de fois.

6Dimanche 25 Avril 1999

Une nouvelle fois, Sylvain a exécuté une grande illusion très originale. C’est en quelque sorte l’ancêtre de la femme coupée en deux.

Comme à son habitude, il invite un spectateur à vérifier tout ses gestes. Tout d’abord, il lui montre la cabine dans laquelle va s’installer sa partenaire. C’est une cabine divisée en deux par un mur très solide qu’il fait vérifier par le spectateur. La partenaire se place sur la partie droite de la cabine, puis Sylvain va mettre 3 cubes pour fermer cette cabine. Dans chacun des ces cubes, il y a un espace pour que la partenaire laisse dépasser sa main, son pied et sur le cube central il y a une petite porte que Sylvain ouvre de façon que l’on voit son ventre. Ainsi cela prouve que la partenaire est toujours dans cette partie de la cabine.
Puis Sylvain transperce chacun des cubes avec des lames. Puis il prend tout d’abord le cube central, l’enlève de la partie de droite pour le mettre sur la partie de gauche. Maintenant le centre du corps de la partenaire a disparu. Puis le magicien prend ensuite le cube du haut, le passe également de l’autre coté alors que la main dépasse toujours du cube. Il fait de même pour le cube du bas. Enfin il enlève un a un les cube et on s’aperçoit que la partenaire est passée dans la partie gauche de la cabine.

7Dimanche 18 Avril 1999

Cette semaine, Sylvain s’est lancé dans une grande illusion, le Vosticube.

3e VM Day

Il invite unspectateur à vérifier tous ces faits et gestes. Tout d’abord il fait rentrer sa partenaire dans la boite. Il y enfonce 3 cheminées pour bien montrer que sa partenaire ne peut plus être là. Comme ci cela ne suffisait pas, il enfonce également trois épées. Puis pour finir en beauté il déplace la partie centrale de la boite vers la droite ( effet zig-zag). Tout le monde pense qu’elle se trouve dans la plateforme mais Sylvain retire le rideau pour montrer qu’il n’y a rien.
Pour finir, il enlève les trois épées, les trois cheminées, et il ouvre une nouvelle fois la boite et on retrouve sa belle et séduisante partenaire.

8Dimanche 11 Avril 1999

Sylvain nous a fait un classique de la prestidigitation, « La cabine spirite », mais avec une habituelle note d’originalité.

Tout d’abord, il invite un spectateur sur le plateau. Il lui montre dans un gobelet une multitude de jetons de casino et lui demande d’en choisir un. Ceci fait, il demande de le signer sur un coté et Sylvain quant à lui le signe de l’autre coté. Le jeton est ensuite mit dans une poche de la veste du spectateur et Sylvain y met également tous les autres jetons afin de bien perdre le jeton signé. Il mélange bien le tout et pour une fois ce n’est pas lui qui va retrouver le jeton signé mais sa partenaire.
Sylvain l’attache avec une corde qui avait, auparavant, été examinée par le spectateur. Il attache les mains, mais aussi le corps. Elle ne peut plus rien bouger. Sylvain place ensuite son assistante et le spectateur derrière un rideau.
Le spectateur se trouve juste devant la partenaire avec la tête qui dépasse du rideau. Le magicien compte jusqu’à 5 et en l’espace d’un instant la partenaire a revêtu la veste du spectateur alors que celle-ci a toujours les mains liées et le corps attaché. Et en plus dans sa bouche se trouve le jeton signé qui était perdu dans une multitude d’autre.

9Dimanche 4 Avril 1999

Rien de plus idéal pour Pâques que de faire une routine avec des oeufs.

Tout d’abord Sylvain commence par expliquer un tour ! Il prend un foulard, l’enfonce dans le poing et celui-ci se transforme en oeuf.
Il explique le trucage aux spectateur en montrant que l’oeuf est creux et qu’il y a un trou derrière pour enfoncer le foulard. Il invite ensuite une spectatrice afin de bien montrer comment on exécute ce tour.
Il recommence donc très doucement la routine. Il enfonce le foulard qui se transforme en oeuf. Mais le magicien le casse en deux pour montrer que celui-ci est vrai.

Il enchaîne ensuite sur une routine classique du sac à l’oeuf mais avec, comme à son habitude, des améliorations.
Tout d’abord, il emprunte une bague à une spectatrice, la met dans un sac puis la fait disparaître.
Il prend ensuite un oeuf, le met dans le sac le fait disparaître puis réapparaître une multitude de fois. Puis à l’aide d’une passe magique, il sort du sac une dizaine d’oeufs.
Il explique que c’est grâce à un animal pondeur qu’il sort du sac sous la forme d’un poussin en peluche.
Enfin il sort un dernier oeuf qu’il casse : à l’intérieur se trouve la bague de la spectatrice.

10Dimanche 21 Mars 1999

Cette fois-ci c’est un tour de cordes que Sylvain nous a présenté. Il s’est inspiré du thème de l’argent, des impôts pour faire sa routine.

Tout d’abord il nous montre une longue corde mais il arrive à l’aide d’une petite passe magique à la transformer en deux petites cordes. C’est aussi facile pour lui de la retransformer en longue corde. Il fait ensuite un nœud sur celle-ci et en soufflant dessus : 4 autres nœuds apparaissent. Tous les nœuds disparaissent aussi facilement.
Il prend ensuite la corde, la met derrière son dos, et arrive à la faire passer à travers son corps. Il coupe la corde en 3 parties égales et les noue entre elles puis à l’aide d’une passe magique, elles se raccommodent en une et longue corde.
Pour continuer, il fait avec la corde une multitude de nœuds. On voit ainsi se constituer sur la corde une grosse boule de nœuds. Il prend la corde par un bout, l’agite, et cette grosse boule de nœuds tombe, il ne reste dans la main de Sylvain qu’un petit bout de corde.
Cependant, il reprend la grosse boule, la met en contact avec son petit bout de corde, et tous les nœuds disparaissent et la longue corde d’origine se reconstitue.

Conférence de Michael AMMAR

Il continue sa prestation avec une pile de billets blancs des deux cotés. Dans cette pile malgré tout il y a un vrai billet de 500F. En agitant ce billet de 500F par-dessus les billets blancs, ils se transforment eux aussi en billets de 500F.
Mais à l’aide d’une nouvelle passe magique, les billets redeviennent blancs, il reste à Sylvain l’unique billet de 500F qu’il avait au départ. Cependant, il glisse cet unique billet de 500F dans la pile de billets blancs. Il place ensuite le tout dans un sac. Il prend ensuite la corde qui lui avait servie au début de sa prestation, glisse un bout dans le sac, et quand il sort le bout de la corde l’unique billet de 500F y est attaché.

11Dimanche 14 Mars 1999

Sylvain comme d’habitude était en relation avec l’actualité. Il a rendu hommage Stanley Kubrick.

Tout d’abord, il a fait un tour avec un petit paquet de 4 as à dos bleus. Il les montre tous les quatre et à l’aide d’une passe magique il arrive à les retourner un à un face en l’air (twisting the aces). Mais il ne s’arrête pas là car les dos des as sont devenus rouges avec inscrit sur chacun d’eux le nom de la carte.

Ensuite il invite deux spectateurs sur le plateau et montre deux paquet de cartes, un rouge et un bleu. Il demande au premier spectateur de choisir un des deux et il donne celui qui reste au deuxième spectateur. Il fait choisir une carte au premier spectateur, avec le jeu que celui-ci a choisit. Sylvain prétend qu’il a appris l’ordre des cartes de l’autre paquet et qu’il sait ou se trouve la carte choisit dans celui-ci. Celle ci semble se trouver en 21ème position. Le spectateur vérifie, et effectivement la carte se trouve en 21ème position.

Ensuite il sépare un jeu en deux et met les deux moitiés dans deux poches de sa veste. Il demande aux spectateurs d’annoncer la carte qu’il préfère et il arrive à sortir du premier coup les deux cartes annoncées. Pour finir, il met ces deux cartes retrouver dans un petit paquet d’une dizaine cartes et le fait mélanger par un spectateur.

Il pose les cartes composant ce paquet sur la table et forme avec celle ci un cercle. Au centre du cercle il place le stylo fétiche de Stanley Kubrick. A l’aide de quelques passes magiques le stylo commence a bouger et celui-ci s’arrête et désigne avec ses deux extrémités les deux cartes choisissent.

12Samedi 13 Mars 1999

Sylvain avait été invité pour une émision en l’honneur des Femmes d’Exception.

Il a tout d’abord bandé les yeux de Patrick Timsit et attaché sur une planche. Puis il lui a fait croire qu’une des chanteuses lançait des couteaux autour de lui. En fait, Sylvain les plantait un par un.

Pour conclure, il a emprunté la bague de Lara Fabian, l’a mise sous un foulard puis l’a fait tenir par Patrick Timsit.
Il tire sur le foulard : la bague à disparu !

Enfin, il exibe un objet avec un manche dans lequel se trouve une pelote de laine rouge. Le fil est ôté, il y a une boite à l’intérieur, puis une autre entourée d’élastiques dans lequel se trouve la bague.

13Dimanche 7 Mars 1999

Cette semaine, Sylvain nous a fait un tour avec des boites à musique.

Il invite 5 spectateurs sur le plateau et leurs montre 5 boites a musique qui jouent chacune un air différent. Il place ensuite ces 5 boites dans un sac, les mélange et il fait tirer une boite à chacun des spectateurs. Il arrive ensuite àreconnaître quel air est joué par chaque boite à musique sans les regarder.

Pour finir, il n’y a rien de mieux qu’un tour de cartounettes. Il prend un jeu de carte, fait choisir une carte à une spectatrice. Celle-ci la replace dans le jeu, puis le jeu est remis dans l’étui. Sylvain lui demande de mettre l’étui dans sa bouche et de s’allonger par terre et il va prendre dans l’étui une carte avec ses dents, la carte choisie.

14Dimanche 28 Février 1999

Cette semaine, Sylvain nous a fait un tour en relation avec le salon de l’agriculture.

Tout d’abord il commence par un tour de cartounettes, les as Mac Donald. Il sort les 4 as du jeu, les pose face en l’air sur la table et met sur chacun une pile de 3 cartes quelconques. Puis il fait disparaître un à un les trois premiers as à l’aide des piles de cartes qu’il a formé auparavant. Et à la grande surprise du public les trois as qui avait disparu, se retrouvent dans la pile du dernier as.

Sylvain ne s’arrête pas là ! Il fait choisir une carte par une spectatrice. Celle-ci la remet dans le jeu et il s’aide pour la retrouver d’un petit poussin. Il étale le jeu sur la table et demande à son poussin de retrouver la carte. Celui-ci se balade sur le jeu et s’arrête sur une carte, la carte choisit, le 5 de trèfle. Mais on peut se dire que toutes les cartes du jeu sont identiques : c’est vrai mais elles sont toutes des 9 de coeur.

De plus Sylvain annonce que son poussin peut refaire le tour. Il met donc celui-ci dans un seau, ainsi que le jeu de carte, et il ajoute des graines pour l’encourager à retrouver cette carte. Il referme le couvercle du seau, et il réalise qu’il a mit trop de graines, car quand il va ouvrir de nouveau son seau il n’y aura plus un poussin mais un canard avec autour de son cou le 5 de trèfle, la carte choisit.

15Dimanche 21 Février 1999

Sylvain, cette semaine, acclamé par le public, nous a fait un tour avec des confettis.

Parmi des centaines de confettis il en fait choisir un à un spectateur et le fait signer. Il perd ensuite le confetti dans un grand bol contenant une centaine d’autres. Il prend une canne a pêche avec au bout une épingle à nourrice.

Il met cette épingle dans le grand bol puis magiquement le confetti se retrouve piqué par l’épingle qui est maintenant fermée. Un tour original.

16Dimanche 14 Février 1999

Sylvain nous a executé la routine de Kevin JAMES « The Rose » spécialement pour la St Valentin.

Tout d’abord il invite une spectatrice sur le plateau, lui montre une feuille de papier, et il la plie pour former un bouton de rose. Il la pose dans sa main et celle-ci commence à flotter.

Puis il pose la boulette de papier sur la main de la spectatrice et malgré cela elle arrive a flotter. Pour finir il deplie le papier et forme avec celui-ci une rose. Magiquement il arrive à la faire flotter.

Il prend ensuite son briquet, enflamme le papier qui se transforme en véritable rose. Quel séducteur !

17Dimanche 7 Février 1999

Sylvain a fait un tour de foulard cette semaine.

Il invite deux spectateurs sur le plateau. Il leur confie à chacun un mouchoir blanc et leur demande de les examiner. Il demande ensuite de placer le mouchoir dans la main et de laisser dépassé uniquement le centre de celui-ci.

Sylvain exécute la même chose que ses deux invité. Il coupe ensuite le bout qui dépasse de chaque mouchoir, quelques passes magiques et instantanément son mouchoir est réparé mais pas celui des deux spectateurs.

Il recoupe les mouchoirs une deuxième fois, sans succès car encore une fois les deux foulards des spectateurs ne se sont pas reconstitués.

Il redonne deux nouveaux foulards au spectateurs. Il les noue et à l’aide d’une petite passe magique il arrive à les dénouer sans toucher au noeud. Il le refait une deuxième fois, ca marche également. Puis il décide de corser les choses.

En faisant nouer les deux foulards par les spectateurs qui les nouent 5 fois !!! De plus Sylvain rajoute un bout de scotch qu’il enroule autour du noeud. Il place ensuite le tout dans sa bouche et magiquement les foulards sont une nouvelle fois dénoués.

18Dimanche 31 Janvier 1999

Cette semaine Sylvain nous a fait un tour de cartounettes, pas avec un jeu de cartes, mais avec une carte de crédit.

Il en demande une à une spectatrice ainsi que sa montre. Il met le tout dans un petit sac qu’il ferme. Il essaie de mettre ce petit sac à l’intérieur d’un canon. N’y arrivant pas, il tape sur le sac avec un marteau et le plie dans tous les sens pour enfin arriver à l’introduire.
Il présente ensuite une boite fermée à clef. Il demande à la spectatrice de mettre cette boite sur sa tête.

Sylvain pointe le canon vers la boite tout en tenant au bout d’une petite perche un biscottee (sic). Il allume la mèche et la biscotte explose. Le sac a été propulsé vers la boite.

Sylvain ouvre la boite et un sac qui contient la montre de la spectatrice est dedans. Il manque malgré tout la carte de crédit.

Sylvain sort alors de sa poche, un sac autre noir qui contient deux plaques transparentes attachées par une dizaine d’élastiques. Et entre celles-ci se trouve la carte de crédit de la spectatrice.

19Dimanche 24 Janvier 1999

Encore un beau tour de cartounettes cette semaine.

Sylvain a invité un spectateur sur le plateau. Il lui demande de choisir une carte, de la signer, de la remettre dans le jeu et de mélanger celui-ci. Après avoir bien mélangé le jeu, Sylvain le reprend au spectateur, le met dans sa bouche et imite le cri de la poule. Et magiquement la carte signée par le spectateur se retrouve dans sa bouche pliée en 4 .

Il demande ensuite au spectateur d’inverser le rôles. Sylvain devient ainsi spectateur. Le nouveau magicien (ex-spectateur) refait exactement la même chose que Sylvain, il fait choisir une carte à celui-ci, la fait signer et la fait remettre dans le jeu. Il imite le cri de la poule et magiquement la carte que Sylvain a choisi est arrivée sur la chaise sur laquelle le spectateur est assis.

Sylvain ne s’arrête pas là, il divise un jeu carte en deux et donne une moitié au spectateur. Ils étalent tous les deux leurs moitiés sur la table et désignent une carte. Ils la regardent et la remettent dans leurs moitiés respectives.

Chacun mélange la moitié de l’autre et le magicien demande au spectateur de retrouver la carte que Sylvain a choisi pendant que celui-ci essaye retrouver la carte du spectateur.

Les deux sortent une carte de chacune des moitiés et pas n’importe lesquelles car ce sont les deux cartes qu’ils ont respectivement choisies.

20Dimanche 17 Janvier 1999

Sylvain cette semaine s’est inspiré de Nostradamus.

Pour illustrer ceci Sylvain s’aide d’un jeu de cartounettes, et auparavant il a placé une enveloppe contenant une carte sur la table.

Il fait défiler les cartes une à une et demande au spectateur de lui dire stop où bon lui semble. Celui-ci dit stop sur une carte et pas n’importe laquelle car il s’agit exactement de la même carte se trouvant dans l’enveloppe.

Sylvain nous a fait un deuxième tour avec deux paquets de 4 cartes posées face en l’air sur la table. Ces deux paquets contiennent les 4 dames.

Il demande à deux spectateurs de choisir entre les dames rouges et les dames noires. L’un choisi les rouges et l’autre les noires.

Ensuite Sylvain demande de choisir la dame qu’ils préfèrent dans les dames rouges et noires. L’un dit la dame de pique et l’autre la dame de coeur.

Sylvain étale les deux paquets et dans chacun d’eux il y a une carte retournée et pas n’importe lesquelles car ce sont les deux dames choisies. De plus le magicien n’avait pas de droit à l’erreur car les autres cartes qui étaient restées face en bas sont blanches.

21Dimanche 10 Janvier 1999

Sylvain a rendu hommage à Michel Petrucciani, décédé cette semaine.

Il demande à une spectatrice de lui énoncer des noms d’instruments qu’il va ensuite inscrire sur 7 bandes de papier. Elle propose des instruments comme la guitare, le piano, l’accordéon etc…

Sylvain pose les bandes de papier sur le sol, ainsi que des bandes noires entre les bandes blanches afin de former en quelque sorte un piano. Il demande ensuite à la spectatrice de mettre ses deux pieds sur deux bandes blanches et d’en éliminer une.

Finalement, il ne reste plus que une bande blanche sur laquelle il est inscrit « piano ». Sylvain l’avait prédit car sur les bandes noires qu’ il avait mis, il était marqué également « piano ».

22Dimanche 3 Janvier 1999

Sylvain nous a fait pour cette première émission de l’année 1999 un classique de la magie, cependant, comme à son habitude, il a su le remettre au goût du jour.

Il a retracé la célèbre histoire de Zorro avec un casting des plus brillant : lui-même dans le rôle de Zorro et un spectateur choisi dans le public jouant le rôle de Bernardo, son fidèle assistant.

Il demande à Bernardo (le spectateur) de choisir une carte, de la remettre dans le jeu et de mélanger celui-ci.

Zorro (alias Sylvain) recouvre ses yeux d’un masque. Il demande ensuite au spectateur de lancer le jeu en l’air afin de piquer une carte avec son épée. Hélas, pas de chance pour Sylvain, le spectateur a lancé trop fort le jeu en l’air et le paquet est resté coincé en l’air. Sylvain est contraint de changer méthode.

Il utilise un chapeau contenant un jeu de carte et demande au spectateur de pousser un cri afin que les cartes s’éjectent du chapeau.

Lorsque les cartes sautent, il plante son épée sur une carte et pas n’importe laquelle car c’est la carte choisie par le spectateur.