Dates : du jeudi 3 au dimanche 6 septembre 2015
6e Congrès Européen des Collectionneurs, Histoire & Collection
Lieu : Conservatoire National d’Art Dramatique
Paris. 9ème

Techniques de jeu au XVIIIème siècle par Gianfranco PREVERINO, auteur de L’Antidoto, traduction en italien et commentaires du célèbre livre L’Antidote ou le contrepoison des chevaliers d’industrie publié en 1768 par un certain A. Nonyme.

Gianfranco PREVERINO
Gianfranco PREVERINO

Gianfranco PREVERINO est un magicien italien spécialiste et grand expert de la magie des cartes et des tricheries.

Consultant pour la télévision concernant les escroqueries au jeu. Il a écrit plusieurs livres sur le sujet..

Le XVIIIème est considéré comme LE siècle du jeu par excellence.

Les capitales du jeu sont Venise et Paris et le premier casino de jeux est créé à Venise en 1638.

À Paris, le mathématicien John LAW expliquait ses gains par cette science alors qu’il trichait ! Il y a des tricheurs de rue et de tavernes.

Mais les meilleurs se trouvaient dans les maisons de jeu fréquentées par la bourgeoisie.

Portrait de Giacomo Casanova
Portrait de Giacomo Casanova (Venice, 1725-Duchcov, 1798), Italian adventurer, writer, alchemist, philosopher, and secret agent. Engraving. (Photo by DeAgostini/Getty Images)

Les tricheurs les plus connus (grâce à leurs livres) sont Goudar et Casanova.

L’orateur présente ensuite les livres les plus importants du XVIIIème en commentant les méthodes innovantes contenues dans ces écrits. (Ex : Ongle du petit doigt imbibée de sirop de myrtille !)

1757. Ange Goudar. Histoire des grecs.
1791-1792 Giacomo Casanova. Histoire de ma vie, de Jacques Casanova de Seingalt, Vénitien. (Je vous conseille de trouver l’édition franco-allemande de 1960 de F.A. Blockhauss et Librairie Plon, richement annotée.)
1764. Mailhol. Le Philosophe nègre ou les secrets des grecs.
1768. Anonyme. L’antidote ou le contrepoison des chevaliers d’industrie ou joueurs de profession.
1779. Dusaulx. De la passion du jeu.
1807. Anthony Pasquin. A Treatise on the Game of Cribbage.
1782. L’Encyclopédie méthodique (en 210 volumes) contient quelques pages sur la triche.
1802. Anonyme. Les mystères du pharaon dévoilés.

La partie plus intéressante en dehors de cette énumération fut celle où il explique les règles du jeu du Faro, jeu de cartes le plus pratiqué en Italie.

Les cartes gagnantes sont celles en position impaire dans le jeu.

D’où l’idée, par les tricheurs, de regrouper quelques cartes comme les figures, les as et de les alternées, ce qui est la base du mélange Faro.

Ou bien de faire passer la carte du dessus en dessous ce qui change l’alternance paire ou impaire, ou bien si ce n’est pas toujours suffisant de faire « renverser » la coupe.

Notes de Pierre Guedin et Philippe Billot

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.