À l’occasion du bicentenaire de ROBERT-HOUDIN, sort enfin, le 3 octobre, le DVD autour du film documentaire qui lui a été consacré.

 Robert-Houdin – Une vie de magicien

Robert-Houdin une vie de magicienCe film, réalisé par Jean-Luc MULLER en 1995, a été remasterisé et il est présenté aujourd’hui sous la forme d’un DVD « collector » qui rend justice aux multiples facettes du « père de la magie moderne », qui fut également un précurseur dans la recherche scientifique de son époque.
Peter DIN, président du Club Magique de Paris (CMP), a eu la bonne idée d’inviter le réalisateur, le nouveau producteur,Philippe SAYOUS, et 2 des acteurs magiciens, Pierre SWITON et Gérard KUNIAN … et fort heureusement votre dévoué ! smile
Robert-Houdin – Une vie de magicien
Photo de Gilbert BEMBARON

150 personnes s’étaient données RDV dans la très belle salle de l’Espace Louis Lumière.

Après une présentation des protagonistes par Peter, le réalisateur nous a diffusé un extrait de 20 minutes du contenu du DVD (film, bonus…).Puis il a évoqué le tournage et de nombreuses anecdotes, car pour notre plus grand bonheur, le sieur est bavard ! smileDans le désordre nous avons appris que Pierre ETAIX et Claude PIEPLU avaient été contactés pour parler sur le film.
Qu’un film existait auparavant avec Gérard MAJAX , avec une mise en scène de James HODGES et tourné à la salle des colonnes du Musée Grévin.
Que le film du DVD a été tourné en Haute Définition.
Et qu’en 1994 cela demandait de gros cars régies et beaucoup de préparation. D’autant que tout été tourné en 6,5 demi journées dans une salle de la mairie du 7ème.
Que la séquence algérien a en fait été tourné à la Mer de Sable et que faute de budget, personne n’avait les perruques prévues ! smile

Les 75 livrets du DVD (qui se sont vendus comme des petits pains, un record) ont pu être dédicacés par les auteurs et tamponnés avec le sceau du bicentenaire de RH prêté par le chateau de Blois. Il sera détruit d’ici la fin de l’année.

Jean Luc MULLER et Philippe SAYOUS ont acheté les noms de domaines robert-houdin.com et .fr.
Ils y vendront en autres 6 boites à musique jouant des airs que l’on pouvait entendre lors des Soirées Fantastiques.
3 prototypes nous ont été présentés dont un offert à Pierre SWITON.

Je vous joins une INTERVIEW-EXPRESS du réalisateur Jean-Luc MULLER tiré du communiqué de presse.

– Qu’est-ce qui avait motivé la réalisation du documentaire, en 1995 ?

– D’une part, ROBERT-HOUDIN a toujours fait partie de mon panthéon personnel, depuis l’enfance et puis je me suis rendu compte à quel point il était, soit confondu avec HOUDINI (et c’est toujours le cas, à mon grand désespoir !) soit totalement occulté de l’histoire populaire, après avoir été le véritable emblème de la magie. Et puis, c’était l’occasion d’animer et de faire revivre – même partiellement – certains de ces automates et objets fabuleux qu’on ne connaît qu’en gravure.

– Pourquoi ce format documentaire ?

– En réalité il avait été vaguement question d’écrire une fiction autour de Robert-Houdin (idée souvent reprise mais apparemment difficile à mettre en pratique !) et puis, tant qu’à faire, je m’étais dit qu’un documentaire assez complet permettrait au moins de réunir un maximum de documents et de pièces dont il était l’auteur, pour rendre compte de l’étendue de son oeuvre. Qui plus est, avec ce documentaire, c’était l’occasion d’aborder l’illusionnisme d’une manière plus « sérieuse » et moins folklorique ou condescendante qu’à l’ordinaire. Mais Robert-Houdin a également abordé des sujets « sérieux » : l’électricité, l’ophtalmologie…

– D’où vient l’idée de cette narration en chapitres ?

– La vie de Robert-Houdin se lit comme un roman-feuilleton et j’avais choisi de suivre une sorte de chronologie qui reprendrait les grands chapitres de sa vie, avec des intertitres à la manière des films muets. C’était une façon de mettre en relief les diverses facettes de son oeuvre, et puis également de rendre le documentaire plus agréable à suivre. Pour tout dire, je souhaitais que ce film puisse toucher aussi un public plus jeune – ce qui explique notamment la façon de construire le récit chronologique. J’ai fait un peu le film que j’aurais voulu voir quand j’avais une dizaine d’années !

– D’où provient la musique ?

– C’est Patrice Sciortino qui a écrit une partition originale. C’est assez peu fréquent dans un documentaire d’avoir une musique originale, composée spécialement pour l’occasion et enregistrée par un quatuor à cordes ! La productrice, Clara Ford, me l’avait présenté. Sciortino écrit habituellement une musique plus contemporaine et expérimentale, mais nous avons pu dialoguer et orienter la musique vers une écriture imprégnée d’influences aussi diverses que Stravinsky ou Bernard Herrmann ! Son travail a donné quelque chose qui dépassait le cadre de l’histoire de Robert-Houdin. Je suis encore aujourd’hui émerveillé par ce qu’il a réussi à obtenir et l’identité sonore qu’il donne au film.

– Pourquoi ce DVD aujourd’hui ?

– Plusieurs raisons nous ont décidés à sortir ce DVD. L’imminence du bicentenaire de ROBERT-HOUDIN (né le 7 décembre 1805) a fourni le déclic définitif. L’équipe de la Maison de la Magie de Blois nous a accompagnés dans la démarche, dans la mesure de ses moyens. Étrangement, les partenaires « naturels » d’un produit de ce genre n’ont pas été au rendez-vous (aucune aide du CNC, par exemple, qui avait pourtant soutenu le documentaire). Il a fallu se battre pour mener le projet à terme. L’autre raison qui fut à mes yeux très importante est la sauvegarde du film, tout simplement ! Il n’existait plus de master en état d’être diffusé normalement – pour des raisons qu’il serait trop long de détailler – et je suis parti de la meilleure copie que j’aie pu trouver, qu’il m’a fallu « nettoyer » et remasteriser pour obtenir la version numérisée sur ce nouveau support. Au passage, j’ai aussi retravaillé le mixage du film, qui est aujourd’hui plus proche de ce que nous souhaitions.

– Que propose le DVD, en plus du documentaire lui-même ?

– Il était hors de question de réaliser un DVD qui ne soit qu’une plate transposition du documentaire d’un support à un autre ! Il y a plus d’une heure de suppléments, avec notamment des images inédites du tournage, un reportage de 1998 sur une exposition extraordinaire de pièces de Robert-Houdin, une visite à Blois et la Maison de la Magie, un sujet autour de l’horloger qui a restauré des pièces de Robert-Houdin, la démonstration d’automates androïdes…
Par ailleurs, la présentation des menus est aussi un hommage « animé » à l’esprit magique et espiègle des « Soirées Fantastiques » de Robert-Houdin. Il y a quelques surprises à découvrir à la fois dans les pages de menus et dans la navigation. J’ajoute que la 1ère édition de ce DVD est accompagnée d’un livret-souvenir de 24 pages, qui reprend le format du livret qu’offrait Robert-Houdin à ses spectateurs. Il a été imprimé à St-Gervais, près de Blois, où habitait Robert-Houdin jusqu’à sa mort, et il a été réalisé en édition limitée, à l’occasion du bicentenaire, ce qui rend cette édition unique… et un peu plus « collector »!

– Que représente ROBERT-HOUDIN aujourd’hui ?

– Peu de gens en ont conscience, mais c’est à travers lui que l’illusionnisme est véritablement devenu une forme artistique ! De plus, son génie touche-à-tout en a fait également un pionnier de l’électricité alors qu’il avait au départ une formation d’horloger et de créateur d’automates. Il a totalement modernisé la manière de se présenter et de mettre en scène la magie. On peut dire que David Copperfield, aujourd’hui, en est un peu l’héritier : son attitude et ses vêtements sur scène sont dépourvus de clinquant, ce qui ne l’empêche d’employer les technologies d’avant-garde pour tromper son public ! Et puis, ROBERT-HOUDIN, c’est aussi ce rêve du XIXème siècle, qui vouait un culte à la science, mais l’abordait encore comme quelque chose de magique. On a pu dire de Robert-Houdin qu’il a su mettre de la science dans sa magie, et de la magie dans la science. C’est le lien entre Jules Verne, Alexandre Dumas et Villiers de L’Isle-Adam.

> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.