Dates : du jeudi 3 au dimanche 6 septembre 2015
VENDREDI 4 SEPTEMBRE 2015
Lieu : Conservatoire National d’Art Dramatique
Paris. 9ème

Del RAY (Delbert Raymond Petrosky, 1927-2003), le tout premier magicien d’Amérique par Bill SPOONER.

Jean-Eugène ROBERT-HOUDIN était mécanicien (époque oblige), Del RAY électronicien, et sa magie s’en ressent.

Bill Spooner est membre de l’IBM et du Magic Circle de Londres.

Il a publié dans différentes revues, il édite actuellement le Journal of Magic Research, propose des conférences fruits de ses recherches sur les vases inépuisables et sur les baguettes magiques.

Del RAY America's Foremost par son John Moehring
Del RAY America’s Foremost par son John Moehring

Il a salué et édité le fameux livre sur Del RAY écrit par son collègue John Moehring.

Il a pris en charge l’inventaire des boites et des centaines de de bobines et de moteurs électriques de son ami.

Il a récupéré la plupart de son matériel plus par affection que pour les utiliser car la plupart de ces outils ne fonctionnent plus.

Et voici donc le très émouvant témoignage du sympathique Bill Spooner que vous pourrez compléter par des vidéos de Del RAY sur YouTube.

Ray(mond) Petrosky prit donc le nom artistique Del RAY.

C’est Bill Dodson qui lui a appris l’électronique de base.

À partir de là il s’est donc mis à fabriquer des systèmes complexes pour faire se déplacer des objets.

Il s’est produit au Ed Sullivan’s Toast Show en 1951.

Sa table de scène était bardée d’électronique et derrière il pouvait y avoir plus de quarante interrupteurs commandant chaque effet et dessous des aimants, des moteurs électriques, des élastiques, des ressorts, des mécanismes à échanges, ce qui rendait ses effets inimitables.

Nous avons pu constater que l’impact est incroyable, certes grâce à l’électronique mais aussi et surtout grâce à son sens du rythme, son humour et sa personnalité unique. Ce cocktail en faisait un grand artiste de Close-Up et de scène.

Pour certains il a été le numéro un aux USA pendant cinquante ans et le tout premier magicien d’Amérique.

Les courts extraits vidéos nous ont époustouflés.

L’explication étant encore plus incroyable que le tour lui-même :

  • production d’un mouchoir de soie dans un éclair à l’aide d’un lance pierre à l’arrière de la table et d’un moteur,
  • changement de couleur d’une bougie,
  • étui du jeu tombé par terre qui remonte sur la table,
  • points de dés à jouer à la commande,
  • une choisie carte surgissant d’un étalement entre deux plaques de verre,
  • un jeu ordinateur avec un compte à rebours donnant la position exacte de la carte choisie dans le jeu après mélange (un suspens à la James Bond),
  • la pièce traversant l’étui posé sur un verre (avec un ingénieux procédé, un moteur qui fait tourner un axe),
  • le Toukan,
  • Del RAY & Butch
    Del RAY & Butch

    l’oiseau en cage qui chante et disparaît au son d’une boite à musique,

  • le célèbre ours en peluche Butch,
  • automate qui se verse un verre aussitôt siphonné et qui repart dans la bouteille,
  • la soie rouge qui recouvre l’ours part en un éclair dans le pied de la table.

Il disposait de trois laser en 1956 ce qui lui permettait à distance le changement de couleur d’un ballon noir en ballon blanc.

C’était un homme secret et un ami fabuleux.

Notes de Pierre Guedin et Philippe Billot

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.