du 1er au 2 Avril 2006 

Coordonnées :
Hôtel Restaurant « Le Bois de la Marche – Best Western »
86000   Poitiers
Tarifs : de 65 à 115€
De Roberto GIOBBI :
– Dvd Roberto Giobbi Taped Live, 
– Livre Cours de cartomagie moderne T.1 
– Livre Cours de cartomagie moderne vol 3
– Livre ‘Cours de cartomagie’ Tome.3 Roberto Giobbi
– Livre ‘Roberto light’ par Roberto GIOBBI
De Boris WILD :
– Divers DVD ‘ WILD POKER TRICK ‘ . BORIS WILD
– Dvd Boris Wild’s Remarkable Card Magic 
– Dvd Remarkable Card Magic Boris Wild – 
– Jeux de carte Jeu de Cartes Bicycle Marqué 
– Jeux de carte Jeu de cartes Bicycle Poker marqué . Rouge ou Bleu

L’Organisation d’une réunion magique à Poitiers est relativement récente. Je n’avais jamais jusqu’alors eu l’occasion d’y participer. Il a fallu que ce soit Edernac, que j’appelais il y a quinze jours, pour prendre des nouvelles en rentrant de voyage, qui me suggère : « Si tu veux, nous pourrions y aller ensemble, j’aimerais bien revoir Giobbi« . C’est ainsi que, samedi matin, nous prenons la route, ou plutôt le rail, du CAMP (Collège des Artistes Magiciens du Poitou).

Quelle excellente idée ! L’équipe de Poitiers a redoublé de gentillesse et d’efforts pour nous être agréable ; comme avec tous leurs visiteurs, peut-être même un peu plus, car je bénéficiais de l’aura et de la gloire de mon illustre ami ! C’est ainsi que nous avons rejoint « Le Bois de la Marche » hôtel au calme, hors de la ville, qui recevait le congrès, et hébergeait les congressistes qui le souhaitaient.


Roberto Giobbi

Les congressistes pénètrent dans la salle qui reçoit à la fois les marchands professionnels et les amateurs qui souhaitent vendre ou échanger du matériel. L’autre bout de la salle sert de salle de conférence, avec podium et écran de projection géant.


Jean Régil & Jean Valsen

C’est à Jean Régil qu’il revient de démarrer le samedi. Il n’est pas venu avec son matériel de grandes illusions ni ses partenaires. Il va, plus de deux heures durant, brosser à grands traits l’histoire de la magie, de Robert-Houdin à nos jours. La culture de Jean est très étendue sur tout ce qui concerne l’histoire de notre art, dans tous les domaines.

Il est intarissable aussi bien sur les étapes importantes de la vie des grands magiciens, que sur les anecdotes qui ont jalonné leur parcours. Outre les nombreuses projections de vidéos des illusionnistes dont nous possédons des documents, de Houdini à Doug Henning en passant par Horace Goldin, Thurston, Dante ou Blackstone.

Il nous donne le plaisir de revoir les numéros des magiciens de légende qui ont marqué l’histoire de la magie au 20e siècle : Cardini, le légendaire Channing Pollock ou Fred Kaps. Le temps manque pour visionner tous les extraits de vidéos que Jean Régil avait préparés, mais tout le monde est ravi. Quelle heureuse occasion pour les magiciens de se remémorer l’histoire de la magie pour les plus anciens ou de l’apprendre pour les plus jeunes.


Vincent HEDAN Pierre EDERNAC

Un jeune et sympathique marchand de trucs, Manolo, l’animateur de MagicaPlanet, se charge d’occuper le temps de l’apéritif avec des démonstrations de son large éventail de matériel.

La soirée est réservée à Boris Wild. Il présente d’abord son spectacle public qui, outre un large éventail de tours de cartes, comporte aussi des routines de pièces, et un très joli numéro de trois anneaux. Boris termine son spectacle avec le numéro qui lui avait valu un premier prix à la FISM : sa  célèbre déclaration d’amour par l’apparition de lèvres multiples sur des cartes blanches.


Boris Wild

Boris proposait également, dans le cadre de la foire aux trucs, le jeu marqué de sa création. Il est maintenant fabriqué par Bicycle avec le même tarot que leurs cartes à jouer employées dans le monde entier, le célèbre ange cycliste. Les cartes sont donc fabriquées par l’usine, ce qui facilite la tâche des maladroits… ou des paresseux.
Bœuf très amical le dimanche matin, avec participation des membres du Club de Poitiers, président en tête, ainsi que de quelques visiteurs.

C’est à Roberto Giobbi que revient d’assurer la conférence du dimanche. Je reconnais qu’il valait largement le déplacement. J’en ai pris plein la tête ! Je connaissais Roberto depuis une vingtaine d’années quand, en charge de la Revue de la Presti, je lui avais demandé de me donner du matériel pour la Revue. Il m’avait très gentiment envoyé diverses routines, de cartes, boules ou close-up, qui comptent parmi ce que j’ai publié de meilleur à ce moment.

Outre la description méticuleuse des détails de chaque mouvement, ses textes rendent un hommage et un crédit à chacun des magiciens qui ont contribué à l’élaboration d’un tour. Entre temps Roberto a fait la carrière que l’on connaît avec des shows ou des conférences dans le monde entier, et la publication de la superbe « Encyclopédie des Tours de Cartes », cinq volumes en anglais à ce jour, en cours de traduction en français. Cet ouvrage est aujourd’hui la référence et la bible des cartomanes.

Giobbi ne fait pas que montrer des trucs. Il les accompagne des conseils et des commentaires que nous devrions tous avoir présents à l’esprit au moment de nous présenter devant un public. J’ai surtout noté celui-ci : Finalement qu’est-ce qui est magique ? Ce n’est pas la subtilité d’une passe ou d’un trucage. C’est l’émotion que nous procurons à nos spectateurs.

Pour les spécialistes de cartes sa version du « Triomphe » ou du passage d’une carte signée qui apparaît, pliée, dans une boîte à pilules. Ces présentations sont accompagnées de vidéos de Michael Ammar, pour le premier effet, ou de Frank Garcia ou Kaps pour le second. Sa conférence ne concerne pas que les cartes ou le close-up. Il présente entre autres sa version de la routine de gobelets de Dai Vernon, suivie de la vidéo du « Professeur », ou une analyse de la présentation de la « Zig-Zag Girl », par Copperfield comparée, vidéos à l’appui, avec celle de Robert Harbin, créateur de l’effet.

Roberto nous montre ensuite un effet qui tient du miracle. Un jeu invisible est remis à un spectateur. Un autre spectateur se voit confier un portefeuille qui contient une enveloppe. Il est prié de le conserver dans la poche de sa veste. La première personne nomme librement une carte. C’est la carte qui se trouve dans l’enveloppe placée auparavant dans le portefeuille ! Si vous ne trouvez pas l’explication il faudra demander à Giobbi (ou à une personne qui assistait à la conférence) quand vous le verrez !

Il termine avec une présentation très dramatique et très spectaculaire de la carte retrouvée d’un coup de poignard parmi le jeu étalé sur une table.

Je crois m’être fait comprendre. Je garde un souvenir exceptionnel de ce congrès (et j’en ai vu quelques uns…), pour la qualité des intervenants, dont je viens de vous rendre compte, comme du savoir faire et la gentillesse des organisateurs : le président Jean ValsenJicéFrantz, ou leurs amis.

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.