Pour faire suite à une proposition de notre ami Thomas, voici quelques mots sur le travail collectif en magie et ma petite expérience en la matière.

Contrairement à certaines disciplines artistiques comme le théâtre, la musique, la danse et j’en passe, la magie reste pratiquée principalement de manière individualiste ou sous la forme un peu machiste, magicien et partenaire(s) !

Quel dommage ! Il y a tant d’avantages à faire de la magie en équipe.

Je l’ai constaté à plusieurs reprises aux côtés de la compagnie « éclats de Cirque » : bande de six jeunes haut-savoyards avec laquelle nous avons monté et joué sur plusieurs années un spectacle mélangeant les arts du cirque et la magie.

Parallèlement à cela, nous avons, avec des amis de Grenoble, fondé le «Groupe Illusion» (formé de Philippe BEAUJulien PECCOUDDavid COVEN,  Julien LABIGNE et avec l’aide de Luc PARSON).

Un numéro de close-up à cinq est né de cette association. Certains l’ont peut-être vu au banquet / close-up de la Colombe d’Or.

Il y a quelques mois avec Julien LABIGNE, nous avons eu la chance de pouvoir présenter en duo le gala de close-up de l’AFAP à Nancy.

Quel plaisir de faire des spectacles en duo ou à plusieurs : c’est tout d’abord beaucoup plus agréable et moins stressant : on a tendance à mettre une partie du stress sur les épaules des autres.

Les possibilités de jeux de scène et le potentiel créatif sont décuplés (ou presque) en raison des interactions possibles entre les différents artistes. Interactions difficilement faisables seul, à moins d’être imitateur, ventriloque ou transformiste.

Le travail en équipe est un excellent catalyseur d’un point de vue créatif : seul, les idées saturent très vite alors qu’à plusieurs chacun rebondi sur les idées des autres et les choses avancent en conséquence.

De plus, les idées et les acquis de chacun sont souvent complémentaires ; l’un apporte le côté esthétique, l’autre l’originalité, le suivant l’aspect théâtral, etc…

3e VM Day

Cela semble tellement plus facile de monter un spectacle complet, varié et surtout de qualité à plusieurs ; pourquoi s’en priver ?

Heureusement certains ont tenté l’expérience : «Y-a-t-il un magicien dans la salle ?», le duo Dominique et Alexandra DUVIVIER, la compagnie «Aristobulle», le duo CRIMET / ALAFREZ, «Tout est écrit» du trio Jean-Luc BERTRAND / Sébastien MOSSIERE / Julien LABIGNE, etc…

Si les théâtres et les scènes nationales programment très rarement de la magie et ne la considèrent pas comme un Art, c’est peut-être à cause de l’inexistence de compagnies de magiciens comme celles existant dans l’univers du cirque, du théâtre et de la danse.

J’espère que ces quelques mots encourageront certains d’entres vous à monter des spectacles à plusieurs (dans l’objectif d’un concours par exemple) ; c’est une superbe expérience et une très bonne école.

Merci à Bruno SANVOISIN pour la relecture.

>>> Réagissez à cet article sur le forum

(mettez comme sujet “Réflexion “Travail collectif” par Jérôme HELFENSTEIN”) !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.