Voilà quelques temps que je devais vous faire un compte rendu de mon spectacle, mon tout premier spectacle de Magie ! :)

J’ai eu un contre-temps car je tiens à vous le dire dès maintenant, j’en suis déjà à mon cinquième spectacle et je travaille sur le sixième !

Avant de vous parler de cette expérience qu’est la mise en place d’un tout premier spectacle, je voudrais remercier quelques personnes du forum qui m’ont permis d’en arriver là où j’en suis aujourd’hui !

  • Thomas, notre cher Webmaster !
  • Peter Din (un grand merci Peter !)
  • Chakkan
  • Friboudi
  • Sacha
  • Teddy
  • Danily
  • Paul
  • Nirag
  • Baboun
  • Et caetera…

Je suis malheureusement certain que j’oublie encore des noms mais… Vraiment, un grand à tous ! :)

Sans vous, je n’en serais pas là où j’en suis aujourd’hui (même si je n’suis pas non plus Houdini ;) ).

Pourquoi un spectacle ?! (Le contexte)

J’ai commencé la magie vraiment sérieusement vers la fin des années 90.
Je ne faisais que de la cartomagie ! J’étais bon, j’ai travaillé plus de 10 ans ma carto, hyper technique, hyper réfléchit, mais pas franchement porteur…
Je m’explique.

Comme je commençais à avoir un niveau de cartes digne de ce nom, l’idée de me produire auprès d’un public quel qu’il soit m’a sacrément démangé !

Mais ce n’est pas si facile de passer du miroir, tout seul face à sa magie à un public qu’il faut divertir !

La plus grosse déception à cette époque c’est que les cartes, les spectateurs aiment bien mais pas trop…
On peut difficilement tenir un public pendant 1h30 avec un jeu de cartes…
J’ai compris (il n’est jamais trop tard !) que le public attend la baguette, le foulard, le lapin dans le chapeau et cætera…

Quand j’ai compris ça, je me suis tourné vers d’autres magies ! Je les connaissais ainsi que leur fonctionnement mais je ne les pratiquais pas.
Je pense notamment au foulard qui disparaît, à la baguette qui surgit de nul part, au raccoon et même à la sculpture de ballon qui est moins de la magie que de l’animation mais qui a pleinement sa place dans un spectacle de magie !

Donc voilà pour le contexte, pourquoi et comment j’ai fait mon premier spectacle de magie !

Faux départ

Je ne vous cacherai pas que ce fut beaucoup de temps consacré à l’exercice !
Plusieurs dizaines d’heures et quelques nuits presque blanches…
Pour… 15 à 20 minutes de prestation !
J’ai d’abord pris le problème à l’envers… Car comme vous tous, je sais « faire des tours »… Et jeune Padawan que j’étais (ou que je suis…), je voulais montrer, je voulais faire, je voulais épater même certainement…

Et tout naïf que j’étais, j’ai commencé à lister mes plus beaux effets !
J’en avais de très bon qui marchaient tellement bien en famille ou chez des amis…
Et du coup j’ai commencé à bâtir mon spectacle autour de mes petits effets.

Le défaut majeur était déjà l’incohérence de l’ensemble, rien n’était logique, rien n’était homogène…
De plus, un certain nombre d’effets étaient carrément inadaptés à l’âge du public.

Ensuite, les transitions étaient des plus grossières ! Rien de plus moche que de passer d’un effet de lévitation à un effet de balles éponges par exemple =D

Enfin, je dirais que ce qui fait le cachet d’un spectacle de magie ou non, c’est l’histoire !
Que vous regardiez un spectacle d’Eric Antoine, de Gad Elmaleh ou du célébre Kivouvouleh, il y a toujours un fil conducteur, une histoire à suivre pour le spectateur.

A ce titre je voudrais remercier une fois de plus Peter Din qui m’a évité de foncer droit dans le mur ! Merci Peter :)

Bref, je n’ai pas fait ce spectacle.

Je l’ai ré-écrit.
J’ai d’abord commencé par imaginer une histoire en ne tenant presque pas compte de ce que je savais faire !
Ensuite, j’ai cherché quels effets magiques pourraient animer cette histoire ! J’en avais certains, j’ai du en fabriquer d’autres et pour les reste, les acquérir.

Après encore de nombreuses heures, j’avais enfin un spectacle qui tenait la route. :)

Description du Spectacle

Ha ha !
Voilà un sacré morceau qui arrive !
Qu’ai-je donc proposé à ces petits bambins ?! :)

Je vais vous livrer ici ma prestation finale !

J’ai écrit une belle histoire, pas trop compliquée, qui puisse être comprise par un enfant d’un peu plus de 2 ans.
La majorité des enfants avait Près de 3 ans. Donc ils peuvent suivre sans problème une histoire. :)

J’ai une fille de 3 ans et un fils de 5 ans, je savais donc déjà ce qui pourrait avoir plus de chance de marcher. :)

En effet, l’âge est primordial, il faut fatalement connaître cet âge pour écrire le scénario !

Une histoire simple mais magique que je vais vous résumer en quelques mots :

J’ai d’abord commencé par me présenter, moi et mon petit animal (un raccoon).

En expliquant que j’étais un magicien et en les invitant à deviner ce qu’est un magicien !
Avec mon chapeau, ma baguette magique et mes petits amis magiques !

Une fois les présentations faites, je leur ai raconté ma petite promenade dans la forêt du dimanche précédent le spectacle, une promenade avec Nino (mon raccoon).
Dans la forêt, je me suis perdu et Nino s’était sauvé, mais j’ai trouvé des petites bêbêtes qui m’ont aidé, des lucioles ! (S’en est suivit une routine de D’Lites complète avec D’lites, Roses et Bag-o-Lite !).

Les petites lucioles m’ont permis de retrouver le chemin de la maison !

J’ai pu arriver chez moi pour le goûter mais Nino n’était toujours pas là, alors j’ai décidé de lui préparer à manger ce qu’il préférait : Des bananes !
(Routine de multiplication des bananes au chapeau.)

Ensuite, les bananes ont disparues du chapeau, il ne restait plus qu’un Doudou à la place, le Doudou de mon chien Rex.
Justement il est arrivé à ce moment-là !
(Routine du Chien-Marionnette cousu à l’intérieur d’un chapeau).

Ce qui a clôt le spectacle !
Feignant l’épuisement, je me suis essuyé le front avec un mouchoir de soie rouge mais j’étais bien ennuyé avec alors… Je l’ai fait disparaître dans mes mains !
(Disparition au FP)

Les enfants sont partis de la pièce emmenés par le personnel de la crèche en me saluant et réciproquement !

Les effets utilisés :

  • Canne à apparition
  • Nino le Raccoon
  • D’Lites, Rose D’Lite, Bag-o-Lite
  • La multiplication des bananes au Chapeau
  • Rex, le chien-marionnette
  • Disparition du foulard au FP

L’organisation pendant le spectacle

J’ai découvert ce qui va suivre pendant l’écriture du spectacle et fort heureusement !!!
Si j’avais découvert les lignes qui vont suivre en pleine prestation, j’aurais été très mal !

Il s’agit de l’organisation à avoir pendant la prestation.
En particulier en ce qui concerne l’enchaînement des tours et des effets !

  • Il faut en fait avoir un temps d’avance sur la présentation des tours !
  • Pendant que je me « charge » avec l’effet qui va venir, je prépare dans le même temps l’effet que je ferai après celui qui va venir.
  • Je raconte la portion de scénario du spectacle en faisant l’effet du moment.
  • Ensuite, sous couvert de scénario je n’ai plus qu’à me charger de l’effet à venir tout en préparant l’effet qui doit venir après…
  • Et ainsi de suite. :)

L’idée étant de ne pas aller chercher ce que l’on va utiliser dans la foulée !

De plus, mon matériel est pré-organisé pour ne pas avoir à trop préparer de choses pendant le spectacle !

En fait je me charge juste de choses que je n’ai pas pu mettre sur moi avant…

Imaginons que j’ai à un moment donné une routine de gobelets, eh bien je ne vais tout de même pas garder mes gobelets sur moi ! Par contre, je me serai arrangé juste avant l’effet précédent pour les rendre accessibles !

Bref, ce que je tiens à souligner c’est que cette organisation de gestion du matériel doit faire l’objet d’un travail de préparation très conséquent !

En caricaturant un brin, je dirais qu’on est chargé de tout un tas de choses dans les poches, les manches voire plus encore ! :)

Alors tout cela bien sûr, ça se travail aussi !

Bilan

Le bilan fut extrêmement positif !

Je vous avouerais en toute honnêteté que la routine du chien-marionnette n’était pas une bonne idée pour plusieurs raisons…

Il y avait aussi quelques imprécisions naturelles pour une première prestation…

Et je dirais même plus, j’ai stressé comme si j’allais rentrer sur une scène avec un public de 2.000 spectateurs et une retransmission en direct à la télé sur TF1 à 20h50 un samedi soir !
Alors qu’il s’agissait d’une crèche avec 25 enfants dans la salle ! :)

Mais ce premier spectacle terminé, j’ai ressenti comme une sensation d’accomplissement, un bien-être fou !
Je crois que je suis mordu et je m’améliore à chaque nouveau spectacle !

Pour l’instant, je fais un nouveau spectacle à chaque prestation, je ne recycle pas grand chose d’un spectacle à l’autre mais c’est parce que je débute et que mes publics changent beaucoup d’une prestation à l’autre ne serait-ce que par leurs âges…

J’ai voulu vous retranscrire tel quel ce spectacle mais aujourd’hui, j’ai encore grandement progressé même si je me considère toujours comme débutant et en apprentissage !

La scène fait faire des bonds prodigieux !

Merci de m’avoir lu, si vous êtes tenté par l’expérience, j’espère avoir donné confiance en vous ! :)

Lancez-vous, allez-y sans hésiter !

Mais travaillez, passez-y du temps et faites-le avec le cœur !

Plusieurs organismes pour lesquels j’ai fait des spectacles m’ont dit très clairement que cela se voyait que j’aimais ce que je faisais et que j’aimais faire plaisir aux enfants…

Je crois que c’est un atout plus utile encore que la maîtrise des tours de magie en eux-mêmes.

Photo du spectacle de magie (le troisième) dans le gymnase de l’école primaire ! :)

> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.