La carte déchirée et reconstituée est un thème que j’affectionne particulièrement et depuis quelques temps il a resurgi avec des améliorations plus qu’intéressantes.

L’effet est le suivant

Une carte est choisie et signée par le spectateur (et le magicien dans certains cas). Le magicien tient la carte face au public et la déchire en 2, 4 ou 8 morceaux.
Ces morceaux sont étalés ou non selon les routines. Puis la carte est reconstituée totalement (tous les morceaux sont ressoudés) ou partiellement (tous les morceaux sont ressoudés sauf un seul laissé préalablement au spectateur et qui sert de morceau témoin pour prouver à la fin que la carte reconstituée est bien la carte initialement déchirée).

La reconstitution finale des morceaux se fera par 2 méthodes selon les routines :

  • soit les morceaux sont rassemblés en un petit paquet puis la carte est aussitôt dépliée intacte.
  • soit 2 morceaux sont mis l’un contre l’autre et ils se soudent aussitôt entre eux, puis le 3° est ainsi ajouté et soudé de la même manière aux deux premiers puis enfin le 4°.

On peut regrouper les différentes méthodes selon les 2 grandes phases importantes du tour :

La Méthode de Déchirement

Si l’on veut que la carte choisie soit totalement ou partiellement intacte à la fin du tour, il ne faut pas la déchirer pendant la phase de déchirement ou bien n’en déchirer qu’un morceau.
Pour arriver à ce résultat, en plus de la carte choisie, il faudra une carte ou un morceau de carte supplémentaire, ignoré du public, et qui sera déchiré lors de la routine.

3e VM Day

A noter que la méthode de Paul HARRIS utilise un autre principe : une seule carte est utilisée, on en enlève un coin ; ce coin servira pour faire croire que l’on déchire les autres coins de la carte, alors qu’il n’en est rien.

Je pense qu’il est préférable de déchirer la carte en 4 morceaux plutôt qu’un 2 ou 8. 2 c’est trop peu et 8, cela fait des morceaux trop petits ce qui fait que la routine est moins claire.

Suite à cette phase de déchirement, il est important me semble-t-il que les morceaux soient étalés pour bien montrer la situation et qu’ils soient même comptés un par un.

J-C WAGNER a été celui qui a donné il y a quelques années une grande amélioration dans la méthode de déchirement et de comptage des morceaux dans sa routine « torn and restored card ».

La Méthode de Restauration

J’en ai parlé un peu plus haut dans l’effet :

  • la carte est ressoudée totalement ou partiellement (il reste un morceau témoin)
  • la restauration des morceaux se fait en une seule fois ou bien la carte est restaurée morceau par morceau (piece by piece comme disent les anglo-saxons. Voir les illustrations).

Il est évident que la méthode « morceau par morceau » est préférable, car beaucoup plus visuelle.

C’est sur la réalisation de cet effet « morceau par morceau » que les magiciens ont travaillé récemment.
Il existe des méthodes antérieures aux méthodes récentes : celle de Piet FORTON et celle de David REGAL.

Conférence de mentalisme

David COPPERFIELD a fait une démonstration sublime de cet effet dans un de ses shows télé.
Sa méthode est inconnue : certains pensent à des cartes magnétiques, on peut aussi penser que la séquence de la restauration a été diffusée à l’envers : pour cela les cartes devaient être prédécoupées de manière à ce que lorsque l’on tire dessus, le morceau se détache.
Il est évident qu’en repassant le film à l’envers le résultat est que la main s’approche avec le morceau qui se colle littéralement aux autres.

A propos de la version de David COPPERFIELD (David COPPERFIELD / Chris KENNER / Homer LIWAG) appelée « Torn Asunder », celle-ci a fait l’objet d’une plaquette d’explication vendue par « Camirand Academy of Magic » à 25 exemplaires seulement à 500 $ de l’époque pièce.

C’est Guy HOLLINGWORTH qui a récemment remis ce type de restauration au goût du jour dans sa routine « The Reformation ».

D’autres magiciens ont publié alors leurs variantes. Celle de J-C WAGNER (« One tear At A Time ») est à jeter. J’ai visionné la cassette et il y a trop de mouvements suspects (pourtant j’adore J-C WAGNER).

La méthode de John LOVICK The Reparation ») est de loin celle que je préfère : elle est réellement magique.
Je la trouve supérieure à celle de Guy HOLLINGWORTH (Jamy Ian SWISS n’est pas de cet avis, dans le Genii d’octobre 1999).

Parmi les routines que j’ai étudiées (voir tableau récapitulatif) je vous conseille ces deux-ci qui sont mes préférées :

PS : Dans cette étude n’ont été retenues que les routines où la carte seule (sans employer d’ autres accessoires comme le jeu, l’étui, d’autres cartes) est déchirée face au spectateur et aussitôt reconstituée.
Je ne parle donc pas de « La carte coupée » de Bernard BILIS (disponible dans ses notes de conférence et sa vidéo La magie par les cartes Vol. 5), de « Carte signée, déchirée, huile et eau, racommodée » de Gaëtan BLOOM (Arcane 52 et Notes de Conférences de 1986), « Restoration Assembly » de Derek DINGLE (dans Complete Works où 4 morceaux de carte sont reconstitués lors d’un matrix)…

Routine et Auteur Nombre
de morceaux
coupés
Nombre de pièces véritablement coupées Étalement des morceaux après déchirement Type
de
restauration
Nombre de cartes employées Source
(L = livre,
V = vidéo,
R= revue)
1 Hoodwink
de
Ben HARRIS
2 Presque 1 (presqu’une longueur) oui Les 2 morceaux sont restaurés en une seule fois 1
(ne peut pas être donnée à examiner à la fin)
Hoodwink
de Ben HARRIS (L)
2 Ultimate Rip-off
de
Paul HARRIS
4 1 non 3 morceaux restaurés en une seule fois 1 Supermagic
de Paul HARRIS (L)
Arcane n°23 (R)
3 La carte déchirée et reconstituée
de
John MENDOZA
8 1 (ou aucun mais 1 petite déchirure dans la carte avec la 2° méthode) oui 7 (ou quasi 8 avec la 2° méthode) morceaux restaurés en une seule fois 2 cartes identiques The Very Best Of
de John MENDOZA traduit par Richard VOLLMER (L)
John MENDOZA Live vol. 2 (V)
4 Torn and restored card
de J-C WAGNER
4 1 oui 3 morceaux restaurés en une seule fois 1 + 1 demi carte différente 7 Secrets de J-C WAGNER (L)
Commercial Magic vol. 1 (V)
5 Completely Torn
de Craig ALAN
4 aucun partiellement 4 morceaux restaurés en une seule fois 1 + 1 demi carte double dos Completely Torn de Craig ALAN (L)
6 Piece by Piece
de David REGAL
Version non étudiée ? 4 morceaux restaurés les uns après les autres ? Star Quality de Harry LORAYNE (L)
7 One Tear At A Time
de J-C WAGNER
4 aucun oui 4 morceaux restaurés les uns après les autres 2 cartes identiques One Tear At a A Time de J-C WAGNER (V)
8 The Reformation
de Guy HOLLINGWORTH
4 aucun oui 4 morceaux restaurés les uns après les autres ? Drawing Room Deceptions by Guy HOLLINGWORTH (L)
9 The Reparation
de John LOVICK
4 aucun oui 4 morceaux restaurés les uns après les autres 2 cartes identiques The Reparation de John LOVICK (L et V)

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.