Une Aventure sans Mystère…

Moi aussi j’y étais (un magicien parmi les 4000) et alors ?

Le chemin était truffé de mines…

Après avoir subit une grève des trains et de RER, me voilà devant la porte où m’attend un vigil un peu physionomiste (c’est bon, je ne suis pas en baskets…) dont l’acceuil glacial impose immédiatement l’ambiance. Il s’ensuit une fouille de mon sac… des fois que j’introduise un faux-pouce de contrebande et ose le revendre moins cher qu’HORNECKER… restons méfiant !

Je donne mon billet de 100 F ; c’est bien vu Monsieur MONTMIREL, ça évite de rendre de la monnaie aux gens ; c’est sûr ça fait moins mal au cœur ! Je me dis, j’y suis dans l’antre magique et pour la troisième année… comme quoi je ne suis pas rancunier !

Et là, c’est l’angoisse : un plafond bas, trop bas et une soufflerie digne d’une usine marémotrice ! Vous imaginez la taille des pâles… à moins que ce soit la sono qui simule une climatisation…

Je passe de stands en stands, allant de débinage en débinage (on s’en fout, on est entre nous !) ; le point culminant étant Mr VOSTINIC dont la fierté de débiner une lévitation au rythme de l’agglutinement de chaque assistance de néophytes faisait plaisir à voir… Et quel plaisir d’entendre : « C’est çà la magie… on nous prend vraiment pour des cons !”
Vive le rêve et la poésie…

Mon coup de gueule : le stand de l’AFAP et ses Gentils Organisateurs jeunes et dynamiques dont on ne sait pas s’ils ont un jour pratiqué la magie, leur seul but étant de vous « refourguer » à tout prix leur adhésion et leurs cours miteux (je pèse mes mots). Ils ont un pourcentage sur les ventes ou quoi ?

En tout état de cause leurs méthodes psychologiques d’approche des « proies » sont à revoir…

Pratiquant uniquement la magie de scène, ils m’ont quand même saoûlé un bon quart d’heure pour me refiler des cours de close-up et ont enfin compris que ma patience allait bientôt démonter leur stand. Ne leur rapportant rien, ils fondirent sur une autre proie qui, elle, s’est laissée prendre au piège ! Et hop, une cottisation…

3e VM Day

Enfin gentil : Un grand moment fut le mini-show de Carlos VAQUERA dont le professionalisme est impressionnant et ce fut une bouffée d’oxygène parmi toute la médiocrité environnante !

Parlons un peu (de toute façon, il n’y a pas de quoi en écrire des pages) du concours de close-up des « « « pourris de la magie ».

Ce fut, et je pèse mes mots, un moment inoubliable…On nous a présenté la fine fleur de la magie… j’aimerais voir ceux qui n’ont pas été sélectionnés, ça devait être digne du meilleur du pire de Vidéo Gag !

Serait-il possible d’apprendre à ces « jeunes magiciens » à s’exprimer de manière à ce que les gens du deuxième rang ne soient pas contraints de se pencher sur ceux du premier pour entendre une bride de murmure ; et je ne parle pas de ceux placés derrière…

Le close-up c’est la proximité, mais il ne faut pas trop pousser le bouchon…

Mais qui sont les « profs » ? Des tours faits dos au public, des blancs interminables dans le texte, des « « « merde » lors de manipulations manquées…

Je le clame haut et fort :

« EST-IL IMPOSSIBLE DE TROUVER 10 JEUNES SUR PARIS AYANT UN MINIMUM DE TALENT ? »

Où sont-ils ? Ils n’osent sûrement pas se fourvoyer dans ce genre de « concours » dont le gagnant est, et c’est bien connu grâce à Mr Jacques MARTIN, le plus jeune…

Eh oui, il ne faut pas qu’il pleure le petit, il risquerait de couvrir le bruit de la soufflerie !

Vivement l’année prochaine que Monsieur MONTMIREL nous concocte une célébration de l’an 2000 qui prouvera une fois de plus à notre public, qui je vous le rappelle est le seul à nous faire vivre, que la magie présentée dans ce genre de kermesse est à des années lumière de ce qu’il a le droit d’attendre pour rêver…

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.