Date : Décembre 2007
Niveau : 1/3
Genre : Mircromagie
Dans le même genre :
Dvd Charming chinese challenge / Troy Hooser

Chorégraphie de Gilbus, mais aucun principe de base n’est de lui… :)

Une pièce est signée sur une face par le spectateur (S), l’autre face par le magicien (M).
Pièce sur la table, face M visible.

On pose une carte à jouer dessus, du bout de la main gauche.
La carte est prise apparemment au hasard, sur un jeu qui a servi avant, de préférence.

La main gauche (MG) s’écarte, doigts écartés pour bien faire voir qu’on ne prend rien.

La main droite (MD) soulève la carte: la pièce est toujours là.

Elle remet la carte exactement de la même manière.

La MG soulève la carte en la tenant par les grandes tranches côté gauche (prés des coins du côté de la main, pour avoir une tenue la plus honnête possible, et cacher le moins de choses possible…), la pièce a disparue (carte aimantée, pièce aimantable) : la carte est tenue verticalement, pièce collée coté M.

La MD viens prend la carte, en tournant le poignet pouce vers les S, index majeur et annuaire se posant du coté non visible de la carte.

Contenu restreint / Membres uniquement

lock

Découvrez la suite de ce contenu

Seuls les VMistes peuvent lire l'intégralité de cet article.

Pour devenir VMiste, rendez-vous dans votre Profil et complétez la section "Statut VMiste.
ou .
Puis allez dans votre Profil et complétez TOUS les champs notamment ceux de la section "Statut VMiste".

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 722 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.

Article précédentUnboxing de Nicholas LAWRENCE
Article suivantConspiration(s) 1 de Julien LOSA
Depuis l'adolescence, j’ai été passionné par l’illusion. A 15 ans, je faisais des séances de spiritisme grouillant d’esprits divers. A 20 ans, je faisais des effets spéciaux pour des jeux de rôle grandeur nature. A 30 ans, je me lance dans les animations médiévales. A 40 ans, je commence à apprendre la jonglerie. A 50 ans, je me mets sérieusement au conte et à la magie contée. A 60 ans… je cherche un nouveau truc à faire… en plus de tout le reste, que je n’ai jamais arrêté.