Éditeur : Joker Deluxe
Année : 2001
Langue : Français
Matériel livré : 1 VHS PAL de 50 mn et les 3 gimmicks
Niveau : intermédiaire
Prix : 59 euros
De l’auteur :
voir toutes ses créations

Cette cassette est livrée avec les trois gimmicks servant à réaliser les trois effets décrits.

Commençons par la qualité de la réalisation : au niveau de l’image, c’est excellent.

Un éclairage parfait, un décor simple, épuré (certains diraient même franchement inexistant), ça nous change des «beaux» pots à fleurs et des tapisseries à motifs moches dont on a l’habitude.

Pour le son par contre, visiblement ils ont dû se faire kidnapper les micros avant de tourner.

Obligé de mettre le son de la télé à fond pour entendre la belle voix aux consonances pleines de soleil de Jean-Pierre VALLARINO. Enfin, après tout le bouton du volume est là pour ça !

Val Puissance 3 de Jean-Pierre VALLARINONiveau clarté, les trois routines principales sont montrées à la suite, puis expliquées. S’ensuit deux tours bonus, montrés également à la suite puis expliqués, et enfin un dernier bonus (une amélioration personnelle du Zarrow).
Les explications sont claires, selon l’habitude de Jean-Pierre VALLARINO, avec des plans rapprochés pour les points clés.
Pas de plans tordus du genre vue de dessus, de derrière, d’en dessous (parfois utiles remarquez, mais là non).

En gros, laissez vous bercer par la douce voix de notre Jean-Pierre VALLARINO national et admirez ses mains (et ses gimmicks) faire le boulot.

Les 3 effets principaux

Bandwich

Deux cartes à face blanche sont montrées au public puis entourées d’un élastique. Une carte librement choisie et signée est alors perdue dans le jeu et se retrouve peu après entre les deux cartes (toujours avec l’élastique).

Une n-ième routine de carte perdue retrouvée me direz vous ? Exactement !

Alors quoi de particulier ? Rien, si ce n’est que c’est clean, que ça peut se refaire tout de suite, que ça utilise des cartes à face blanche (j’aime bien les bricoles comme ça : ça fait pro !), et que ça ne mange pas de pain, alors pourquoi s’en priver ?

Supercollectors

Les quatre rois sont mis à l’écart au début du tour. trois cartes sont librement choisies, signées, puis perdues dans le jeu. Les quatre rois sont posés sur le jeu et après un claquement de doigts, ils se retrouvent intercalés avec les trois cartes signées.

C’est simple, c’est instantané, c’est visuel, bref, c’est du VALLARINO. Pas de techniques particulières (ah si, un tilt et une slip cut, mon dieu !!!), pas de problème d’angles, le démarrage n’est pas super clean mais la fin oui.

Pour tous les fainéants comme moi qui cherchaient une version de collectors flash, simple et percutante, c’est parfait.

Houdini

Une carte choisie et signée est perdue dans le jeu qui est ensuite remis dans l’étui, lui-même emprisonné par deux élastiques.

La carte choisie sort du paquet à vue, semblant traverser à la fois le paquet et les élastiques.

Je vais être honnête : j’adore. Vous savez, le genre de routines qui se place n’importe quand, qui autorise une grande liberté de présentation, et dont le final est particulièrement visuel (une carte qui s’échappe d’un paquet ligoté par des élastiques, à vue, ça choque !).

Seul point négatif : obligé de faire une pirouette de comédie pour finir clean, mais bon rien de trop voyant (j’ai testé !).

Les bonus

Jean-Pierre VALLARINO nous gratifie en prime de trois bonus pour nous montrer que d’une part, quand même il sait faire des tours sans gimmicks rien qu’avec ses mimines, et d’autre part pour étoffer cette cassette qui serait bien courte sans ça.

Triomphe version 1

Le jeu est coupé, une moitié est mélangée faces en bas avec l’autre faces en haut, puis recoupé. Enfin le jeu est étalé : toutes les cartes sont dans le bon sens sauf les 4 as.

La principale force de cette version de triomphe réside dans le fait que les cartes peuvent être réellement égalisées lors du mélange faces en haut faces en bas.

Ma culture magique étant assez limitée sur ce sujet, je ne m’avancerai certainement pas à dire qu’il est le premier à le faire mais bon, ça mérite d’être souligné.

Triomphe version 2

Même effet que précédemment, sauf qu’au final on se rend compte que les cartes du jeu ont un dos différent des 4 as.

Final vraiment percutant, mais plutôt technique (encore qu’avec un peu de travail ça passe). Petit point négatif à cause des angles parfois assez stricts.

Zarrow (version personnelle)

Jean-Pierre VALLARINO nous explique sa version personnelle de ce célèbre faux mélange total ou partiel, avec une amélioration qui me semble fort pertinente (et pas trop trop technique).

Une de ces améliorations dont il a le secret, qui rendent les mouvements si fluides et si esthétiques dans ses mains (et parfois, avec du travail, dans les nôtres aussi !!!).

En conclusion

Bon c’est sûr, pas de tour qui « vaut à lui seul le prix d’achat » dans cette vidéo. Mais trois tours percutants sans techniques ardues, des gimmicks de qualité, deux triomphes pour le prix de zéro (ce sont des bonus !), tout ça saupoudré de la French touch de Jean-Pierre VALLARINO qui, spécialement pour l’occasion, a mis une cravate, que demande le peuple ?

>>> Réagissez à cet article sur le forum (merci de mettre comme sujet « [Matos] Val Puissance 3 de Jean Pierre-VALLARINO ») !

Merci à Michel FONTAINE pour la relecture.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.