Twenty par Gaston QUIETO

Editeur : Il Mago
Année
: 1998
Durée
: 60 minutes
Langue : anglais
Niveau : avancé
Prix
: 30€

J’étais à ma boutique préféré et j’ai demandé à Jean-Philippe :

« Je voudrais une bonne vidéo, des routines originales et un bon climax. »

Il a regardé le grand rayon de cassettes, et puis il m’a montré cette fameuse « Twenty » dont j’avais déjà un peu entendu parler.
Je l’ai achetée tout de suite et suis rentré en vitesse au bercail pour pouvoir la découvrir.

Déjà pendant le chemin en métro, la cassette semblait vouloir s’échapper de sa boîte, et je me demandais bien ce qu’il y avait dedans.

Sur l’arrière de la jaquette, des supers critiques de ACKERMAN, WILLIAMSON, qui disent que c’est tout à fait travaillable, mais assez hard !

J’arrive chez moi, je branche mon fidèle magnétoscope, et m’enferme dans ma chambre.
La cassette commence, sous forme de court métrage S-F dans une ambiance nocturne de rue, un personnage qui apparaît et tout d’un coup qui n’est plus là.

Presque un peu angoissant, ça m’a fait penser à Five card Stud de Lee ASHER pour l’idée du film.

Puis après cette petite entrée en la matière, le générique commence, où l’on découvre le magic café, une jolie salle aux murs assaillis de portraits de Michael AMMAR, David COPPERFIELD, et plein d’autres grands.

Y sont aussi accrochés des anneaux chinois, une camisole de force, et maints objets magiques…

Puis commence la partie «Performance».

Gaston y exécute ses effets entouré de 5 personnes sur une table.

Je vais brièvement décrire les huit effets de la vidéo :

S.N Cardcase

3e VM Day

Gaston sort un jeu de cartes bicycle, enlève le rabat, et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, plus de boîte, mais il lui reste le jeu dans les mains, pour le prouver il fait un grand ruban faces en l’air.

Vraiment pas mal, c’est une bonne idée, il y a un gimmick très facile à construire, le seul problème c’est qu’il faut très très bien maîtriser le saut de coupe classique pour que ce soit convainquant je pense.

C’est donc une bonne motivation pour vraiment s’y mettre.

Call of the Jokers

Gaston fait choisir trois cartes qu’il perd dans le jeu, et prend les deux jokers.
Il explique que la première carte est en train de tourner dans la pièce à grande vitesse et qu’elle va atterrir entre les deux jokers à vue.
C’est ce qui se passe une carte arrive de nulle part entre les deux jokers tenus en main droite.

Je précise qu’il n’y avait vraiment que les deux jokers avant qu’elle n’arrive.

Conférence de mentalisme

Là aussi c’est assez hard de donner l’illusion que la carte arrive de nulle part ?

Une occasion de travailler un célèbre mouvement de Lennart GREEN.

Puis les deux jokers sont montrés, et posés sur la table, trop tard, le change a déjà eu lieu, ils se transforment en les deux cartes choisies au début.
Que l’on retourne l’une après l’autre, pour faire durer le suspense…

Je trouve cette routine objectivement très intéressante, visuelle et flash (ça se dit ce mot ?? NDC : oui, je te rassure !).

On peut s’inspirer du change pour autre chose, et c’est vrai que le top shot, c’est assez dur de bien le réaliser.

Mais après tout si toutes les techniques étaient accessibles à toute la populasse, où serait l’intérêt ? Je vous le demande.

Les trois prochaines phases sont en fait l’apparition des as et rois en vue de réaliser le reset.

Wild aces

Plutôt classique : production de 4 as au pop out.

L’originalité est que Gaston laisse la carte coincée entre les deux paquets en faisant le prochain pop out.

Ça donne un effet assez violent et très visuel.
Dur aussi.
Puis le quatrième as, à notre grande surprise : erreur c’est une carte quelconque, il passe la main dessus sur la table, et elle se transforme en as.
On finit très clean.

Excellent à voir.
Là aussi je pense que question timing c’est pas facile, mais tout se travaille…

Kings production

Seul truc non expliqué.
SUBLIME.

Gaston montre sa main vide, doigts écartés des deux côtés, il donne un coup sur la table, et sous sa main un roi apparaît, puis en se servant du temps fort/temps faible, il en profite pour produire les 3 autres rois.

Très, très, très joli.

Le re-set

Variante du reset de Paul HARRIS, avec notamment un change de couleurs au tenkaï très beau.

Routine très complète, et on finit plus que clean.
C’est une des plus faciles à bosser de la vidéo.

Mais c’est vrai que faire suivre un reset à un public de profane, c’est quelque chose, il faut arriver à les tenir en haleine jusqu’au bout !

Merci à Jean-Phi pour ce conseil tout à fait juste.

Hipnosix

Matrix aérienne dans laquelle Gaston fait disparaître 3 pièces qui reviennent sous la carte.
Puis il en fait apparaître trois de plus, et pour finir une pièce jumbo.

La première phase de la routine est celle de Jean-Pierre VALLARINO dans L’Inspecteur VALLARINO, où il met la pièce sur la carte, la fait « glisser dans la main » retourne le poing et reprend la carte de l’autre côté.

Pour ceux qui connaissent ils voient de quoi je parle.
J’adore la charge de la jumbo, et cette routine est excellente, malgré les angles difficiles.

Reverse Matrix

Matrix 4 cartes 4 pièces.

Vraiment cool.
Les pièces semblent voyager à vue d’une carte à une autre, reviennent sous la même carte, et réapparaissent chacune sous une carte.

Je ne sais pas si ça passerait pour un public de magiciens car la façon de préparer le « voyage » m’a paru assez louche, je trouve que 4 cartes ça fait un peu trop, trop de pseudo-cachettes à demi-dollars.

Mais à la perfection ça doit passer.

Torn and restored card

Carte signée déchirée reconstituée en une seule fois.

Il fait choisir une carte (forcée) et la met sur le jeu, la retourne, la prend la déchire et montre un morceau.
C’est bien la bonne carte on voit même un bout de la signature.
Il met les bouts dans sa main.
Il la ferme en la retournant, souffle magiquement dessus, la tape contre la table et dessous, pas de bout mais la carte signée.
Cette routine se fait assis.

Là aussi un bon top shot est nécessaire.
Et un timing énorme est requis.
Une très agréable version.

Mais rien ne vaut celle de Yves DOUMERGUE !
Bon c’est vrai, elle est pas one piece at a time celle de QUIETO !

Trough and Trough

Dernier effet de la cassette.
Absolument merveilleux.
Probablement celui qui a le plus ravi mes yeux.

Il fait signer une carte choisie librement, la pose face retournée sur un table en verre, elle traverse À VUE le verre et atterrit dessous.

Gaston y fait un LD à une main, ce qui n’est pas du tout indispensable pour le déroulement de la routine, mais ajoute certainement du mystère.
Assez dur mais pas du tout impossible.
Il est bon d’avoir les mains m….es.

Explications

Après le show en une fois, nous passons à la partie explicative.

Gaston y est vraiment très convivial, très bon professeur, et filmé sous tous les angles.
On à l’impression d’être avec lui tant il est sympa.

Il donne des conseils, et nous dit à chaque fois :

« That’s a nice effect, I hope you’ll use it. »

Pour finir la cassette nous avons le dénouement du court-métrage, qui est super.

Conclusion

En conclusion, j’ai vraiment adoré cette vidéo !
C’est une merveille du point de vue close-up.

Bon ce n’est pas la vidéo VITALE à acheter dans la seconde si vous avez un budget réduit, mais si vous cherchez une super cassette avec des effets plutôt killers alors c’est le truc à acquérir.
Vous ne serez pas déçu.

J’espère que si vous l’achetez vous êtes prêt à avoir des crampes aux doigts.
C’est le point fort et le point faible de cette vidéo : C’est très dur.

Tout à fait possible à travailler, mais pour faire bien une de ces routines, il faut en vouloir…

Je dis point faible sans critiquer, mais c’est simplement un argument qui peut repousser certains.

J’espère que vous avez apprécié cette critique, si vous avez une contre-critique n’hésitez pas à m’en faire part aussi !!!

Merci de m’avoir lu,

PS : Surtout n’oubliez pas : Rêve – Réalité…

   Merci à Bruno SANVOISIN pour la relecture.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.