J’avais été très intéressé par John BANNON suite à l’achat du tour «Twisting Sisters».
Un tour subtil, une succession d’effets et un impact incroyable sur les spectateurs.

C’est donc avec entrain que je me plongeais dans le Very Best Of de John BANNON, publié dans la série bien connue de Richard VOLLMER.

Editeur : Magix Unlimited
Année : 1988
Pages : 80
Langue : Français
Niveau : débutant et intermédiaire
Prix : 36€
Commandez :
– Livre The Very Best Of de John BANNON 
De l’auteur :
– Divers High Caliber John Bannon – Book
– Dvd Impossibilia Bannon, 
– Dvd Smoke & Mirrors Bannon, 
– Tour DUPLICITY – JOHN BANNON
– Tour The royal scam – John Bannon
– Tour Twisted sisters 
– Tour Twisted sisters – John Bannon

Faire une critique d’un Very Best Of est compliqué étant donné le nombre de tours, souvent très important, que l’on peut y trouver.

C’est pourquoi je vous parlerai en priorité des tours que j’ai mis à mon répertoire et/ou que j’ai particulièrement appréciés, avant de passer aux autres tours de manière moins détaillée.

Les très bons tours :

Mirage

John BANNON est féru des tours d’assemblée. Il y en a beaucoup dans le livre, celui que j’ai préféré est celui-ci. La méthode est superbe, subtile, pas si difficile que cela techniquement et produit un bel effet sur les spectateurs.

La routine : vous avez 4 dames et des cartes à points rouge. Vous déposez les dames sur la table face en bas et les recouvrez face en bas avec 3 cartes rouges. Un des paquets est leader. Vous montrez le premier paquet avec la dame : la dame a disparu pour se retrouver dans le paquet maître. De même avec le 2 ème et le 3 ème paquet, toutes les dames semblent s’être retrouvées dans le paquet maître. Mais vous montrez qu’il s’agit d’un paquet un peu spécial puisque, même si on veut se débarrasser d’une dame, celle-ci réapparaît dans le paquet.
Ensuite, vous montrez que, finalement, il n’y a plus de dame dans le paquet maître ! Avant de finir en disant que les spectateurs ont assisté à un mirage : dans chaque paquet on a bien, comme au début de la routine, 1 dame et 3 cartes rouges…

Très clean, très fluide, notamment grâce à un usage intensif de la subtilité Olram…

C’est un triomphe !

   Encore un triomphe ? Oui, mais celui-ci est original. Vous faites choisir une carte au spectateur. Celui-ci garde sa carte, tandis que le jeu est divisé en 4 paquets plus ou moins égaux. Ces 4 paquets sont successivement, très visiblement, mélangés face en l’air/face en bas. Tout est clean.

Le magicien demande alors au spectateur la couleur de sa carte (qu’il tient toujours en main). Le spectateur nomme les cœurs. Le magicien étale le jeu : toutes les cartes sont faces en bas, sauf les cœurs qui sont faces en haut à différents endroits du jeu et dans l’ordre. En examinant la suite, il n’est pas difficile de deviner le nom de la carte…

Superbe.

De l’audace, encore de l’audace !

LE tour du livre, même si, bizarrement, la plus grande partie du tour a été escamotée par rapport à ce qui se trouve dans la vidéo de John BANNON «Impossibilia».

Voici les 2 versions :

Celle du Best-Of

Vous sortez 3 cartes du jeu face en bas, en disant que ce sont des prédictions. Vous demandez au spectateur de choisir une carte complètement au hasard dans le jeu. La carte du spectateur est une dame, les 3 cartes de prédiction aussi… Un énorme coup de bluff, mais à l’expérience ça marche parfaitement !

Celle de la vidéo

Vous sortez bien 3 cartes du jeu, mais vous avez en plus une enveloppe fermée. Vous demandez à un spectateur de choisir une carte qu’il va signer. La carte est remise dans le jeu qui est mélangé, puis le spectateur est invité à couper. La carte de coupe n’est pas la carte choisie mais c’est une dame, alors que les 3 autres cartes de prédiction sont aussi des dames (1 er effet)

L’enveloppe est alors décachetée et la carte dans l’enveloppe est retournée : il s’agit de la carte du spectateur (2 ème effet, incroyable et d’ailleurs presque trop impossible…) Personnellement, je n’utilise pas la dernière technique de John BANNON pour retourner la carte, je préfère utiliser le retournement mexicain de Ken KRENZEL.

La routine est vraiment très, très bluffante.

Révolution

C’est un mélange de Reset et de Twisting the aces.

4 dames d’un côté, 4 as de l’autre. Vous prenez les as, vous montrez qu’ils se retournent magiquement face en bas l’un après l’autre. Une fois qu’ils se sont tous retournés, vous montrez qu’ils se sont transformés en dame et, qu’évidemment, sur la table ne se trouvent plus les dames, mais les As !

Excellent tour, très bonne méthode.

Le sandwich Yin-Yang

Un très bon sandwich : le spectateur prend 3 cartes, vous lui demandez d’en garder une et de vous rendre les 2 autres. Celles-ci sont placées face en haut sur le dessus du paquet, tandis que vous demandez au spectateur de reposer sa carte au milieu du jeu. Alors que sa carte semble toujours en saillie externe, vous êtes capable de la nommer et de la faire apparaître quand vous le désirez entre les 2 premières cartes choisies par lui. Le vol de la carte est très subtil et a lieu très vite dans la routine. Ce qui laisse un temps d’avance plus qu’appréciable, pour ensuite arranger la routine à votre guise.

La méthode mérite également d’être étudiée pour réutilisation ultérieure.

Clairvoyance

Vous demandez à un spectateur de prendre une carte à n’importe quel rang du jeu. Puis vous faites la même chose avec 2 autres spectateurs. Les 3 cartes sont sur la table. Vous annoncez chacune des cartes une par une, sans avoir touché le jeu depuis le début de la routine ! Bien présenté, c’est très très fort et, personnellement, j’ai appris une méthode de forçage complètement infaillible…

L’heure d’été

Cette routine conclut le livre et John BANNON semble la considérer comme une de ses meilleures . Et il est vrai que c’est assez incroyable. Attention quand même, je pense que l’effet dépend beaucoup de la présentation que vous en ferez (c’est toujours comme ça, mais là encore plus !). Le boniment sur l’heure d’été par exemple ne me parle pas plus que ça.

L’effet : Vous faites choisir mentalement une heure à un spectateur qui la partage avec 2 autres personnes. Vous faites défiler le jeu et le spectateur doit retenir la carte correspondant à l’heure qu’il a choisie . Idem avec les 2 autres spectateurs. Puis vous faites défiler le jeu par petits paquets et demandez aux 3 témoins du tour s’ils voient leur carte. Réponse: Non ! Leurs 3 cartes ont disparu !

Puis vous retournez le jeu face en bas, vous l’étalez…et les 3 cartes (pensées je le rappelle) se retrouvent face en l’air dans le jeu face en bas…

Magnifique.

Les autres tours

Attention, ça ne veut pas dire que ces tours sont mauvais, mais qu’ils me parlent moins. Cependant, il y a quand même pas mal de choses à en tirer.

La carte récalcitrante

Le tour d’ouverture du livre. On retrouve d’abord les 4 as avant de retrouver la carte du spectateur de la même façon (coupes glissées). Bof…En guise d’ouverture d’un spectacle, on peut sans problème trouver mieux…

Murmures

4 valets murmurent à l’oreille du magicien 3 cartes choisies par le spectateur. Les cartes s’intervertissent.

Be-Bop Aces

Une version de Jazz Aces de BANNON, où les 4 dames sont échangées avec les 4 as à la fin. La routine est très bien, mais je n’ai pas accroché avec un comptage particulier que John BANNON appelle le D.R.E.D count…

Sic transit…

Encore une routine de petits paquets dont la préparation m’a semblé trop fastidieuse…

Ménage à quatre, O’Henry Joker, Noblesse oblige, East St-Louis Toodle-Oo

Ces 4 routines sont des routines d’assemblée de cartes. Comme vous avez pu le constater, j’en ai retenu une 5 ème (Mirage, décrit plus haut) parce qu’elle me semble la plus aboutie et qu’elle ne nécessite pas de cartes supplémentaires. Or celles-ci requièrent parfois des jokers supplémentaires, ou n’ont pas la même clarté que Mirage.

Le sandwich fait main, Hard Roll

2 autres sandwiches qu’il faut ajouter au Sandwich Yin Yang (décrit ci-dessus). On peut bien sûr les présenter comme des routines à part entière, mais je préfère personnellement utiliser ces techniques et les idées de BANNON au sein d’une routine plus longue. Et des idées dans ces routines, ce n’est pas ce qui manque…

Classe touristes

Comme souvent dans ce livre, BANNON essaie de prendre des effets classiques et d’en simplifier le modus operandi. Ici, il s’attaque aux Voyageurs (Travelers) de Dai VERNON. La routine me semble encore un peu bancale…

Ladies sing the blues

Le spectateur coupe sur les 4 reines. Mais le magicien montre qu’il y a derrière les 4 as. Joli.

Cendrillon

Le « Tour de la Princesse » version BANNON : 5 cartes, vous demandez au spectateur de choisir mentalement une carte. Vous en mettez une sur la table. Celle qu’il vous nomme est évidemment celle qui est sur la table. Une très bonne application du retournement mexicain…et en prime, la possibilité de faire un miracle (un peu plus d’une fois sur 5 ;-) !

En conclusion

Un «must-have». Je n’ai vraiment pas été déçu par ce Best-Of.

Même les routines les moins puissantes regorgent d’idées et de variations qui vont vous permettre d’ouvrir de nouvelles portes.

Et, évidemment, quelques bijoux à ne surtout pas manquer comme l’Heure d’été, De l’audace encore de l’audace ou Mirage…

>>> N’hésitez pas à réagir à cet article sur le forum (merci de mettre comme sujet « [Lecture] The Very Best Of de John BANNON ») !

Merci à Michel FONTAINE pour la relecture.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.