A la suite du congrès FFAP d’Arcachon où Daniel PERIS a obtenu un deuxième prix d’invention, ce dernier a eu la gentillesse de me faire parvenir un document de 47 pages (fichier Word pour le moment) qui va très certainement servir de base à ses notes de conférence ou pour éditer un livre.

Je dois reconnaître qu’à l’époque, la lecture des différents messages publiés sur Virtual Magie ne m’avait pas vraiment convaincu : le procédé « mathématique » me semblait bien compliqué et par conséquent peu applicable en conditions réelles de travail.

La Péristance ou Généralisation du Principe de Gilbreath par Daniel PERIS La prestation de Daniel lors du concours m’a beaucoup plus intéressé car j’ai senti, à voir l’application en situation réelle, qu’il y avait un potentiel bien plus grand : en effet, l’auteur a présenté une version du jeu Al Koran avec deux innovations de taille : les spectateurs choisissent tous des cartes différentes et le jeu est complet.

Cependant, le procédé était un peu long et n’a pas mis en valeur la force de cette version pour un public de magiciens. Fort heureusement, le jury a compris l’importance de l’invention en lui accordant un deuxième prix. Nous avons eu alors un court échange d’idées à propos de la présentation et je crois que Daniel va la modifier légèrement.

Mais venons-en au document.

L’ouvrage commence par une longue introduction de Mimosa (4 pages) dans laquelle il expose le principe de la Péristance et le situe par rapport au principe de Gilbreath. Rien que ces 4 pages justifient la lecture du fascicule. En effet, les explications sont bien plus claires que dans tout ce qui a été publié sur le net.
Il n’est pas besoin d’être mathématicien de haut vol pour suivre. Mais ceux qui veulent vraiment comprendre toutes les subtilités ont intérêt à procéder à la lecture avec un jeu de cartes à côté (peut-être que quelques reproductions de séquences de cartes avec la fenêtre qui se déplace dessus seraient une aide précieuse).

Bref, la lecture de cette introduction m’a confirmé que l’impression donnée au congrès était la bonne : ce nouveau principe ouvre des portes intéressantes à de nouveaux effets ou à l’amélioration de classiques.
Viennent ensuite 12 chapitres présentant chacun une routine ou une explication complémentaire des propriétés du mélange Péristance et des nombres circulaires multiples (je vous renvoie aux définitions données sur Virtual Magie).

Sont décrits :

  1. Le jeu Al Koran remasterisé (à partir d’un véritable jeu Al Koran, mais les 4 spectateurs ont chacun une carte différente alors que le jeu a été mélangé).
  2. Incroyable divination : la routine présentée à Arcachon (effet du jeu Al Koran avec un jeu de cartes complet).
  3. Incroyable divination d’un mot : cette routine utilise un jeu de cartes avec des lettres. Des mots peuvent être constitués, le spectateur en choisit un et, avec très peu d’éléments, le magicien trouve le mot. Cette routine n’est peut-être pas la plus forte (la mise en place est à mon sens assez fastidieuse, mais elle montre clairement l’intérêt du procédé).
  4. Sur le bout des lèvres : routine intéressante qui utilise les cartes pour définir les opérandes d’une multiplication. Le spectateur choisit alors un des chiffres du résultat et le magicien est en mesure de le révéler. L’effet peut être répété deux autres fois de suite alors que les cartes ont été mélangées.
  5. Prédiction d’une carte au nombre : le choix de trois cartes dans un jeu détermine la position d’une carte dans un autre jeu qui se trouve correspondre à une prédiction. Cette routine est, à mon sens, une des plus intéressantes. Elle nécessite un peu de bricolage mais est très astucieuse.
  6. Divination progressive étonnante : une autre version de la routine précédente, sans bricolage mais avec une astuce de présentation. Je préfère la première version.
  7. Manque de chance : jeu de hasard utilisant 12 cartes avec des lettres. Routine de loterie où le spectateur ne gagne jamais alors qu’il a plus de 98% de chances de gagner. Quand le magicien prend les choses en main, il gagne. L’idée est intéressante mais il est nécessaire de vérifier la réussite ou l’échec du spectateur dans un tableau très chargé. Peut être serait-il intéressant de remplacer les 12 cartes avec des lettres par 12 cartes reprenant les symboles d’une machine à sous (bandit manchot) et que le tableau montre uniquement les combinaisons gagnantes… le thème du jeu d’argent est toujours très porteur et les autres spectateurs se feront certainement une joie de chercher eux-mêmes dans le tableau si la combinaison est gagnante ou non.
  8. Une mémoire hallucinante : le tirage de 3 cartes permet de déterminer un mot dans un dictionnaire. Le magicien devine ce mot. Encore une routine des plus intéressantes.
  9. Forçage suprême d’une couleur : le spectateur prend 9 cartes dans un jeu de lettres mélangé avec lesquelles il constitue le nom d’une couleur. Le magicien devine la couleur choisie. Routine également très intéressante.

Comme vous pouvez le constater, j’ai retenu plusieurs des routines qui me semblent véritablement intéressantes. Bien entendu, c’est au magicien de scénariser la routine, Daniel PERIS ne proposant qu’un déroulement et une méthode. Les effets sont variés mais ne peuvent être présentés tous dans la même séance puisqu’ils sont basés sur la même procédure : mélange des cartes puis sélection d’une série (3 à 9 cartes) servant à la réalisation de l’effet. Mais rien qu’avec ce que propose l’auteur, chacun pourra trouver une routine qui lui convient et l’intégrer à sa prestation.

Pour ma part, je pense qu’il est possible de simplifier un peu la présentation en évitant la première distribution de cartes (chargée d’inverser l’ordre de la moitié – ou presque – du paquet). Si cette distribution ne pose pas de problème lorsqu’il y a quelques cartes, elle devient fastidieuse avec un jeu complet. Il est possible d’inverser ce paquet lors de la préparation, et d’avoir une carte repère pour couper le jeu à la jonction des deux moitiés pour procéder directement au mélange. Ainsi, la présentation gagnerait en rythme.

Encore bravo à Daniel PERIS pour son travail et ses recherches et à Mimosa pour avoir compris, avant tout le monde, la richesse de cette trouvaille. Et merci de sa confiance.

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Merci à Michel FONTAINE pour la relecture.

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.