S’il y en a un qui a fait un tabac à la dernière journée du C.M.P., c’est bien Duraty. Son dernier opuscule en date intitulé «Enclavor et Liberator» s’est arraché dans une proportion avoisinant une démonstration / une vente !!! Pourquoi ? Parce que c’est bon. Parce que c’est TRÉS bon !

Editeur: Editions Duraty
Pages : 56 pages avec 120 illustrations
Format : 16 X 23 cm, Impression offset – couverture quadrichromie.
Livré avec livre + les 2 cordelettes + 2 anneaux de laiton
Année : 2003
Langue : Français
Prix : 25€
Du même auteur :
Divers House Mouse Duraty from Camirand Magic
Dvd Enclavor et Liberator
Dvd ‘Enclavor Liberator’ DURATY
Dvd Enclavor Liberator
Livre La magie que j’aime TOME 2
Livre ‘Enclavor & Liberator’
Livre ‘Frissons Magiques’
Livre ‘Jubilation’ de Duraty
Livre ‘Jubilation’ de Duraty
Livre Routine pour 5 anneaux
Livre Trompe l’oeil – Duraty
Tour Raminagrobis -Duraty

«Enclavor et Liberator» est le quinzième (!) livre de Duraty, l’un des rares auteurs dont les tours soient réellement intégrés au répertoire professionnel de nombreux magiciens. La base de départ de Duraty fut « le principe publié par Paul Curry en 1950 » et plus récemment remis au goût du jour par la commercialisation de la boîte de Dean Dill. Je signale qu’une excellente description d’une application de ce principe figure dans The Magic Book de Harry Lorayne (en français, chez Magix, sous le titre «Enlacement » page 315) qui donne comme source (en plus de CurryJack Avis.

    Duraty souhaitait réaliser l’enlacement impossible en utilisant un matériel plus léger et impromptu qu’une boîte truquée, à savoir : la propre main du prestidigitateur. Il a donc développé deux méthodes permettant d’enlacer et de délacer deux cordelettes dans des conditions apparemment idylliques et en contexte de magie rapprochée (traduction : close-up) qu’il a nommées Enclavor et Liberator, publiées toutes deux dans son livre Close-up Festival.

C’était déjà du très bon ! Les cordelettes s’arrachaient lors de ses conférences. Il nous révéla alors qu’il avait trouvé un tas d’autres idées avec des méthodes complètement différentes et des applications diverses. Au compte-gouttes lors de différentes réunions, ils nous montrait ce qu’il avait en magasin et à chaque fois, les exclamations autour de la table étaient (je reprends mes notes) :

« Oh putain, comment t’as fait ça ?
-J’ai rien pipé !
-Refais-le pour voir…
-Ça tue !
-Houlaaaaaa !
-Trop fort !
-L’enfoiré ! Mais comment tu fais ?
-Jean-Fred, c’est… c’est… c’est magnifique ! Puuuuutain ! »

Je signale que les délicates expressions ci-dessus proviennent d’un panel d’artistes prestidigitateurs ayant bien au minimum 20 ans de métier, et pas des rigolos ! A l’époque, j’avais dit à Duraty que les effets qu’il venait de trouver pouvaient devenir à mon sens des CLASSIQUES de la magie rapprochée.

Duraty publia l’un de ces nouveaux effets avec deux cordelettes dans IMAGIK n° 36 de Juillet 2002. Il s’agit du «Nœud Gordien» qui chaque fois que je le vois (où que je l’effectue moi-même) a pour conséquence de provoquer dans mon cerveau un trouble mental profond accompagné d’un bouleversement complet de tous les systèmes psychiques permettant d’habitude de me raccrocher à ce que l’on pourrait appeler la réalité des lois physiques. C’est vraiment un effet et des conditions de présentation… à mourir !

[sz-youtube url= »http://www.youtube.com/watch?v=LzC_afC150k » responsive= »Y » /]

Description rapide : une cordelette est attachée au milieu d’une autre grâce à un nœud de tête d’alouette, c’est-à-dire un VRAI nœud sans truquage ni arnaque ni rien ! La seule caractéristique de ce nœud, c’est que plus on tire dessus, et plus il se serre ! C’est dire si c’est net, et il ne faut pas se priver de bien faire saisir la chose aux spectateurs puisqu’il n’y a AUCUNE arnaque !
Pour renforcer le nœud, on effectue sous les yeux du spectateur un deuxième nœud tout aussi résistant et ayant la même particularité de se resserrer de plus en plus si l’on tend la cordelette. N’allez pas croire à ce stade qu’il s’agit de ce que l’on pourrait imaginer, c’est-à-dire une sorte de « contre-nœud » effectué sur la première cordelette et qui annulerait les propriétés du précédent nœud. Que nenni !

Le second nœud est à l’évidence tout aussi résistant que le premier, en forme de tête d’alouette, et il est de surcroît est effectué sur la deuxième cordelette. En gros, car je me vois mal expliquer par écrit les circonvolutions topologiques de deux cordelettes attachées ensemble, les deux cordelettes sont bel et bien nouées l’une à l’autre et pour le prouver, vous laissez pendre les cordelettes en ne tenant les extrémités que de l’une d’entre elles. On voit donc une cordelette, tenue par ses extrémités, qui pend, et dont le milieu est attaché TRES NETTEMENT au milieu d’une seconde cordelette dont les extrémités pendouillent au-dessous.

3e VM Day

Je le redis encore et encore : au point de jonction vous voyez indubitablement les deux cordelettes attachées l’une à l’autre par deux nœuds en tête d’alouette ; l’apparence est celle d’un gros nœud central «indéfaisable» dont la caractéristique est de se serrer d’autant plus fortement qu’on tire sur les extrémités !!! Et pour en rajouter une couche, il ne peut y avoir d’ambiguïté sur ce que l’on voit car LES CORDELETTES SONT DE COULEURS DIFFÉRENTES.

Là, à ce stade, vous vous dites «Bon, c’est maintenant qu’il va y avoir une arnaque, un geste suspect, un bidouillage. Aïe aïe aïe ! RIEN de tout cela. J’ai affirmé que c’était net, c’est donc que c’est VRAIMENT très net ! Le magicien saisit le nœud avec sa main et maintient le tout dans son poing serré, la cordelette rouge dépassant d’un côté du poing, la cordelette verte de l’autre côté. Un spectateur saisit les extrémités de l’une des cordelettes, un second spectateur saisit les extrémités de l’autre cordelette. Ils tirent chacun sur les extrémités pour vérifier la résistance du nœud caché dans le poing. Ça tient vraiment bien. Dramatisation.

L’illusionniste fait un geste magique ou son incantation préférée (ou rien du tout s’il a compris que les incantations sont un peu concons de nos jours…) et semblablement à Alexandre le Grand qui avait tranché le nœud gordien (celui du joug du char ayant transporté disait-on le père du roi Midas, mais ne nous égarons pas…), il tranche symboliquement ce nœud gordien (comprenez : les cordelettes attachées se libèrent magiquement).

Je ne connais pas d’antécédent à cet effet et dans ces conditions avec des cordes, mais il est certains que les cordelettes qui seront fournies lorsque vous achèterez le bouquin de Duraty (et oui, car si vous n’êtes pas fou, vous l’achèterez ! Comment pourrait-il en être autrement ?) seront indispensables car, sans être truquées d’aucune façon, le matériaux qui compose ces cordelettes possède la caractéristique d’être quelque peu rigide ce qui apporte indubitablement un plus à la présentation (et je ne peux pas en dire plus sans débiner une partie du tour).

L’effet dont j’ai parlé ci-dessus n’est qu’UN des 15 effets qui figurent dans le livre ! Vous avez dû comprendre que je le trouvais à lui tout seul vraiment exceptionnel. Mais il y a ENCORE PIRE !

Conférence de Michael AMMAR

Duraty nous offre dans son bouquin une autre subtilité diabolique, le genre de subtilité tellement hallucinante qu’on a envie de la garder pour soi en espérant que (comme souvent) personne n’y fera attention. Rien de ce que vous avez connu en matière d’enclavement avec des cordes ou des ficelles n’est plus convainquant qu’ «Enclavor Alternatus» dont la description tient dans le bouquin sur SEPT lignes seulement (bon, je triche un peu : 3 pages si on tient compte de la version de base intitulée « Liberator Alternatus », et ne me demandez pas où il est allé chercher tous ces noms-là !).

Je dois avouer que, concernant cette méthode, je ne sais plus quoi dire tellement c’est limpide et efficace. J’espère seulement que vous saisirez la PUISSANCE de cette subtilité permettant d’enlacer où de séparer deux cordelettes sous le nez (ou les yeux, c’est selon) et à la barbe (ou la moustache, c’est selon) du public. Si l’on est magicien et que l’on voit la chose pour la première fois, on a envie de hurler ! C’est d’ailleurs la seule chose qui me chagrine avec ce bouquin.
Certains d’entre vous vont l’étudier sans au préalable avoir vécu les effets de visu. C’est un peu comme si vous appreniez une LD sans avoir vu de votre vie une carte se transformer sous vos yeux ou une carte remonter magiquement « au dessus du paquet ». Dommage, non ?

Á ce stade de ma description, même les mentalistes devraient avoir au moins l’ombre d’une envie pressante de se mettre aux cordelettes, ne serait-ce que «pour voir». Sachez que le bouquin est accompagné de deux cordelettes qui ont l’air de très bien résister à un usage intensif et de deux anneaux en laiton (que vous pourrez échanger contre d’autres petits anneaux de votre choix si vous désirez un matériau plus solide). Les effets (je n’en ai décrit finalement qu’un seul ci-dessus !) et les méthodes sont variés, mais, contrairement à ce que l’on dit d’habitude, AUCUN DES TOURS NE VAUT LE PRIX DU BOUQUIN ! Non, aucun tour à l’évidence ne vaut à lui tout seul le prix du bouquin. Pourquoi ? Et bien parce que le bouquin est pratiquement donné, et que les tours valent infiniment plus que ça! Son prix ? 25 ridicules petits euros de rien du tout pour un opuscule d’une soixantaine de pages contenant plus de 120 (!) illustrations de l’auteur d’une clarté exemplaire.

N’hésitez pas à vous procurer ce livre qui fera date. Il vous permettra d’avoir en poche deux bouts de ficelles vous permettant de faire de petits miracles en toutes occasions. Aurais-je oublié de dire quelque chose d’essentiel dans mon intervention ?

Ah oui, c’est à la portée de tout le monde. Pour celui qui est prêt à consacrer quelques heures à des effets qui sortent un peu des fatigants tours de petits paquets à coup de Elmsley et de cartes ignoblement truquées, le Duraty nouveau est arrivé. Rien n’étant truqué dans «Enclavor et Liberator», c’est uniquement votre habileté de prestidigitateur et de présentateur qui sera sollicitée. Mais franchement rien de difficile pour les VMistes aguerris que vous êtes.

Pour vous procurer et commander «Enclavor&Liberator» voici un lien vers le site de Duraty où vous aurez un aperçu des très bonnes illustrations de l’auteur.

Profitez-en pour jeter un coup d’œil dans la rubrique « La créativité » qui contient des réflexions de DuratyIvan LAPLAUD et Sylvain MIROUF.

P.S. Je suis à la recherche de livres d’occasion de Duraty : MAGIE POUR LES AMIS, LE PETIT DURATY ILLUSTRE, COURS DE TARTES, FRISSONS MAGIQUES, LA MAGIE QUE J’AIME – Tome 1 et 2, LE ROTOGRATOPHONE.. Si vous désirez vendre l’un de ces ouvrages, contactez-moi par le biais de mon adresse électronique. En vous remerciant.

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.