DavidCopperfield
DavidCopperfield

Même si le Bodavid se produit moins en Europe (ce qui ne l’a pas empêché de triompher récemment en Allemagne), David Copperfield continue de sillonner les routes américaines, et entreprend depuis avril 1999 une tournée mondiale (Amérique du Sud, Japon, Australie…).

Le show itinérant de David Copperfield s’appelle désormais  » U  » (référence à « You »), et est définitivement axé sur l’INTERACTIVITÉ avec le public.

En plus 20 ans de carrière et 17 shows télé, le Bodavid a toujours montré qu’il savait exploiter les modes et les lubies du moment.

Le nouveau show est donc résolument interactif et fait la part belle à la participation de membres du public, mais aussi du public tout entier.

Il faut souligner -comme d’habitude- l’incroyable organisation de la machine Copperfieldienne : une armada d’assistants et de techniciens qui peuvent monter et démonter le show en quelques heures et se produire sur une base quasi-quotidienne tout au long de l’année, un matériel high-tech (éclairages, sono, illusions)…

Les réglages se font au millimètre près (il suffit de voir le nombre de marques au sol sur la scène), la maîtrise des illusions et du public est magistrale, quitte parfois à donner l’impression d’une machinerie trop bien huilée et sans âme…mais rares sont ceux qui regrettent de s’être déplacés.

Je vous donne ici la description des illusions actuellement présentées en tournée, en précisant que l’ordre est sujet à caution (certaines illusions sont en phase de rodage pour le prochain show télé, et sont donc parfois supprimées/déplacées/modifiées).

ONE

La nouvelle apparition du Bodavid.

Les fans regrettent déjà son apparition en ascenseur, mais il fallait bien changer tôt ou tard… Musique, spots sur une table posée sur deux tréteaux… deux spectateurs inspectent les côtés de la table.

Un jeu de rideaux est posé sur la table, il est instantanément relevé…

3e VM Day

David est là…

L’illusion n’est pas sans rappeler la réapparition de Copperfield après l’implosion du building, diffusé dans un de ses shows télé.

Nettement moins spectaculaire que l’ascenseur, mais d’avantage dans l’esprit du nouveau show.

THUMBS

Un effet similaire à  » Twisting the Arm  » (effet dans lequel le poignet du magicien effectue un tour et demi), mais en version verticale et présenté sur écran géant… des spectateurs rejoignent Copperfield, essaient de reproduire ses mouvements, mais lui seul peut pivoter les poignets, les autres restent bloqués…

Pas très magique, mais pratique pour gagner du temps et installer le matériel pour l’illusion suivante…

COCOON

Conférence de mentalisme

Un des effets (comme Flying) si puissants que Copperfield pourra difficilement s’en débarrasser…

Déjà présenté à Paris et sur France 3, il s’agit d’un échange flash entre Copperfield attaché sur une structure métallique surélevée à quelques mètres du sol et de sa partenaire sur une plate-forme.

Énorme effet sur le public, la méthode a été modifiée mais l’échange flash (attribué aux Pendragons, qui l’utilisent pour leur Malle des Indes) reste le même.

PANTY SWAP

Deux spectatrices rejoignent le Bodavid sur scène, et celui-ci fait transposer les deux soutien-gorges desdites spectatrices…

Chacune portant celui de l’autre…

Pas très confondant, mais vous imaginez bien le comique et le nombre de gags que le tour engendre…

Et puis, on gagne du temps pour installer l’illusion suivante (j’ai déjà écrit ça, non ?)

UNCLE MORTY AND AUNT AIDA (SOFA)

Deux spectateurs prennent place sur un canapé rouge qui décolle dans les airs, de la même manière que Flying.

Le canapé lévite également à l’intérieur d’une boîte en plexiglas, exactement comme le fera Copperfield vers la fin du show.

L’effet n’est pas sidérant mais la tête des spectateurs en train de léviter vaut le détour.

THE TIDES

Un nouvel effet de close-up, présenté sur le thème de la lune qui produit le mouvement des marées.

Copperfield ne fait que passer la main devant un verre vide, qui se remplit à moitié d’eau, puis entièrement d’eau, puis deux poissons rouges apparaissent.

La lune devrait d’ailleurs être l’un des thèmes du prochain show télé.

THE FAN

La traversée du ventilateur qu’il a présentée à Paris.

Copperfield se désintègre, littéralement à vue, à travers les pales d’un gigantesque ventilateur, pour réapparaître instantanément au milieu de la salle.

Moins impressionnant que dans la version télé (comme c’est souvent le cas), mais visuellement très frappant, notamment par le taille du ventilateur (chapeau à ceux qui montent et transportent ce machin de plus de 4 mètres de haut) , et l’effet de désintégration du magicien en fumée…

THE VOYEUR

De mon point de vue l’une des meilleures nouvelles illusions du Bodavid, du moins sur un plan artistique…

Torride…

Il joue le rôle d’un voyeur observant deux jeunes femmes en train de… » danser  » de manière très suggestive sur un lit…

Il se joint à elles pour une chorégraphie à trois (ai-je dit torride ?).

Les deux partenaires disparaissent alors à vue, pour réapparaître sous un tissu de manière saisissante : Copperfield tient un drap en l’air et le laisse progressivement tomber au sol : la silhouette des deux partenaires apparaît alors graduellement sous le drap, comme si elles étaient invisibles et qu’on ne pouvait les voir que sous le tissu.

Un thème provocant (des spectateurs puritains ont râlé !) et une méthode fabuleuse.

DANCING TIES

L’excellente version des cravates dansantes et chantantes, présentée il y a déjà plusieurs années et vue sur France 3.

Copperfield a simplement repris tel quel un effet qu’il présentait dix ans auparavant, un peu comme la Scie de la Mort.

Mais quel effet sur le public !

THE LAZER

Une nouvelle illusion à la fois bizarroïde et sidérante, attribuée à Steve Fearson.

Copperfield se tient debout au milieu de la scène et se fait découper à vue par un rayon laser vert, au niveau de la taille.

La partie supérieure du corps commence à se décaler vers la droite, puis vers le bas, de sorte que l’on finit par voir d’un côté les jambes, de l’autre le torse, le tout sans aucune boîte ou table.

Les jambes bougent, se déplacent à l’avant-scène, la moitié supérieure de Copperfield bouge, salue le public…tout semble vivant…

Effet garanti.

MOON TRICK

Un tour interactif faisant intervenir toute la salle : chaque spectateur s’est vu distribuer un certain nombre de cartes, dont l’une représente la lune.

Toute la salle reproduit les mêmes mouvements que Copperfield, et le Bodavid parvient à retrouver la carte-lune…

Oui c’est mathématique (et alors ?), mais toute la salle (parfois plus de 5 000 spectateurs à la fois) participe.

FLYING

Incontournable Flying…

Depuis 1991 et à raison de 500 shows par an, Copperfield présente Flying…Je vous laisse compter le nombres de représentations…

Moins impressionnant que dans la version télé car moins éclairé et plus rapide, Flying n’en reste pas moins remarquable par la FLUIDITÉ et la légèreté des mouvements, qui donne réellement l’impression que Copperfield vole.

Toute la séquence des mouvements est respectée: rase-motte, tour complet sur lui-même, séquence des cerceaux géants (vicieux !), boîte en plexiglas, envol avec une spectatrice… J’ai vu beaucoup d’imitations de Flying ou de lévitations basées sur un principe similaire, mais (presque…) aucune n’a encore égalé la version  » originale ».

13 (THIRTEEN)

« Thirteen » est le nouveau finale du show, et c’est d’ailleurs le tour dont parlent les spectateurs en ressortant de la salle.

15 spectateurs (aussi incroyable que cela puisse paraître, NON-COMPERES !) sont choisis au hasard en lançant des balles dans le public, et sont invités sur scène. Treize d’entre eux prennent place sur des chaises installées sur une plaque (très mince…), elle même posée sur des tréteaux, de sorte que tout soit visible du dessous.

Les spectateurs tiennent des lampes-torches, des rideaux sont tendus des quatre côtés de la plate-forme, et tout ce beau monde disparaît en quelques secondes…Et maintenant l’idée géniale : les spectateurs NE REAPPARAISSENT PAS, de sorte que tout le monde quitte la salle avec un léger sentiment de malaise ( » et s’ils avaient réellement disparus, etc. « ).

Les spectateurs qui disparaissent ne sont pas compères, et doivent d’ailleurs signer un document les engageant à ne pas révéler la méthode employée.

L’illusion n’est pas entièrement nouvelle, puisqu’elle fut longtemps présentée par Alain CHOQUETTE (sorte de Copperfield franco-canadien), mais la présentation copperfieldienne est très réussie.

Un  » Best-Of  » des illusions de Copperfield est présenté sur écran géant pendant l’entracte, à moins que Chris KENNER, excellent close-up man et assistant personnel du Bodavid ne présente un numéro comique qui, de l’avis de ceux qui l’ont vu, est l’un des meilleurs moments du show.

Rappelons que Chris KENNER était le rigolo qui rattrapait les oufs que Copperfield lançait dans le show parisien de 1995, et qu’il est l’auteur de l’excellent ouvrage « (Totally) Out Of Control » (Richard KAUFMAN).

Les fans attendent désespérément le nouveau show télé de Copperfield, qui devrait être tourné et diffusé avant la fin de l’année 1999. Toutes les nouvelles illusions devraient figurer dans le show, avec en finale une méga-illusion qui ferait intervenir la lune…(rumeurs, rumeurs…)

Pour les dernières infos, le forum (parfois hilarant), les illusions online, les photos, allez faire un tour sur le site officiel : www.dcopperfield.com

Voici les dates de sa tournée mondiale :

Jul 31-Aug 21 Japan- Kobe, Nagoya,Tokyo
Sep 9-Oct 2 Australia- Perth, Sydney, Melborne
Nov 2-4 Amsterdam- Rotterdamn
Nov 5-7 Brussels
Nov 9-14 Capetown
Nov 15-21 Johannesburg
Nov 22-30 Istanbul
Dec 2-5 Vienna
Dec 6-8 Russia- Kiev
Dec 9-12 Russia- Moscow
Dec 24-30 Lake Tahoe
January 00- Florida

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.