Date : Septembre 2004
Coordonnées : Las Vegas
Etats-Unis

« Welcome to Fabulous Las Vegas ». Voici un titre qui pourrait bien correspondre à la série d’articles qui seront envoyés à Mister Thiébaut pendant plusieurs semaines.

Ayant eu l’opportunité de travailler là-bas pendant quelque temps, je me suis dit qu’il serait intéressant de dresser une étude sur les shows magiques, les attractions, les musées et autres folies du genre. J’aimerais aussi que ces lignes écrites sur ce site spécialisé (qui commence à détrôner les revues magiques) vous servent pour vous guider lors de votre prochaine venue à «Vegas» (eh oui, les habitants ne prononcent plus «Las», là-bas, tout va très vite et on va à l’essentiel !).

Pour vous repérer dans ces nombreux textes, j’ai nommé les articles «opus» suivi du numéro.

Are you ready ? Let’s go !

Magic of Rick THOMAS

 Rick THOMASVous trouverez facilement la salle qui accueille ce spectacle au centre du casino Tropicana, situé au 3801 Las Vegas boulevard. L’hôtel «Tropicana» se situe à quelques mètres de l’immense hôtel MGM facilement reconnaissable. Le théâtre s’appelle Tiffany. Rick y joue tous les jours sauf le dimanche. Vous pouvez assister à son spectacle l’après midi à 14h ou à 16h pour un prix unique de 20,85 dollars.

   La salle est assez confortable avec des tables un peu partout. Cela rappelle la configuration du Lido de Paris. Le spectacle commence à l’heure (comme tous les spectacles de Las Vegas d’ailleurs). Ne soyez pas en retard. Cependant, vous pouvez prendre vos billets au dernier moment, vous aurez toujours de la place.

   La salle n’est pas très neuve et les murs sont imprégnés d’odeur de cigarette. Curieuse impression. Le show commence. Rick THOMAS arrive sur scène rapidement et exécute dans les premières minutes son show d’oiseaux. On découvre le personnage, grand, charismatique, solide sur ses jambes. On sent que les quelques pas qu’il exécute ont été pensés puis répétés inlassablement 10 fois par semaine. Les apparitions d’oiseaux sont impeccables mais je me rends compte que je ne suis pas très fan du personnage : trop sûr de lui peut-être et un peu kitsch dans ses costumes et sa gestuelle.

Visiblement, les spectateurs le connaissent bien et applaudissent très chaleureusement après chaque effet. Bizarrement, plus l’objet apparu est gros, plus les gens applaudissent. A Vegas, les applaudissements sont proportionnels à l’objet apparu sur scène. Je retiens donc cette règle !

Rick THOMASPuis, il tente l’apparition d’une moto. Il y a visiblement un problème dans le mécanisme, ce qui crée un flottement au moment de l’apparition. Dommage. Cela ne le déstabilise pas du tout et il enchaîne. Très bons réflexes.

Lévitation sur chaise puis transformation d’une fille en tigre. On ressent d’ailleurs un malaise dans la salle dès qu’un fauve est en liberté sur scène. Le drame de Roy est encore présent dans toutes les têtes des américains sensibles.

3e VM Day

Puis un effet original : le tigre qui rétrécit et qui devient un tout jeune tigre. Les spectateurs sont attendris. Ils oublient le gros matou dangereux. Il enchaîne avec le tour de la montre du spectateur cassée et reconstituée. Classique mais bien fait. Puis un sketch en musique avec un micro volant derrière un foulard.

Il réalise ensuite le tour qui l’a fait connaître : la double lévitation (lui et sa partenaire) déjà vue à la télévision dans des spéciales Vegas. L’effet est saisissant. J’aime beaucoup cette illusion. Anneaux chinois puis quick change avec apparition en final de 2 tigres, puis à nouveau 2 autres tigres. Il finit donc avec 4 tigres dans 4 cages. Les spectateurs sont heureux, surtout que les matous se trouvent dans des cages bien fermées, donc tout va bien !

Pour conclure, un bon show en après midi, même si on ressent que certains problèmes techniques sont susceptibles de survenir. Un prix très correct pour pas mal d’effets. Vous pouvez aussi le saluer à la sortie. Il est très gentil avec les spectateurs et les enfants.

Dans ce même hôtel (Tropicana), vous pourrez assister le soir à un show intitulé «Folies Bergère» dans la même salle que Rick THOMAS, ainsi qu’au spectacle «The comedy stop» dans le théâtre «Comedy stop theatre» qui a lieu le soir. Ces 2 spectacles sont payants.

TropicanaVous pouvez visiter dans ce casino un musée «Casino legends hall of fame» qui présente un historique des casinos à l’aide de nombreuses photographies et d’objets.

Conférence de mentalisme

Les casinos cherchent bien sûr à faire venir un maximum de personnes dans leurs salles de jeux et font preuve de beaucoup d’ingéniosité pour les attirer. Voilà pourquoi, ils mettent en place des «attractions» (au sens propre) gratuites. Vous pourrez donc assister au «Tropicana Bird Show» tous les jours à 11h30, 13h30 et 14h30, sauf le jeudi.

Il s’agit d’un show de dressage d’oiseaux exotiques. Ne loupez pas non plus les démonstrations exécutées par des artistes de talent, comme des jongleurs, contorsionnistes qui se produisent au milieu du casino sur une scène surélevée. Les acrobates aériens sont accrochés à un harnais et exécutent leur numéro au dessus de votre tête.

C’est assez impressionnant ! Les touristes adorent visiblement. Le spectacle terminé, vous êtes vivement encouragé à vous diriger vers les machines à sous qui n’attendent que vous (ou plutôt vos dollars…)

Stratosphère

Le Stratosphère (Stratosphere tower)

Adresse : 2000 Las Vegas blvd. En remontant le Strip, après l’hôtel Sahara.

Le stratosphère n’est pas un spectacle. Ce n’est pas non plus un manège, ni un musée et pourtant c’est tout cela à la fois. Cette tour mesure 1149 pieds, soit environ 350 mètres.

Elle est facilement reconnaissable par son architecture très futuriste en forme de soucoupe volante. Pour vous donner une idée, elle est plus haute que la tour Eiffel (qui mesure 320 mètres).

StratosphèreJe vous encourage vivement à aller prendre 2h, voire 3h sur votre emploi du temps lors de votre prochaine visite car vous ne le regretterez pas. Elle est ouverte de 10H du matin à 1H du matin sauf le vendredi et le samedi où vous pourrez en profiter jusqu’à 2H. Le prix : 9 dollars.

Armez vous de patience. Personnellement, j’ai attendu 1H10 pour prendre l’ascenseur. L’attente ne semble pas présenter un problème pour les américains car ils en ont l’habitude, comme en Angleterre d’ailleurs. L’ascenseur est très rapide. Vous êtes en haut en quelques secondes. High Roller

Une fois arrivé, c’est magique (surtout de nuit) car vous avez une vision complète sur Vegas, le strip, l’ancienne ville, les hôtels récents, le désert, etc… L’emplacement est génial. Quelques panneaux illustrés vous résument l’historique de Las Vegas.

En haut de cette tour, vous pourrez faire des photos, manger, prendre un verre et aussi… faire des manèges. Les 3 manèges proposés sont donc construits en haut de la tour. Non, non, je n’ai pas rêvé, c’est bien vrai même si cela est difficile à croire :

  • le «High Roller», un grand huit pas tout à fait classique puisque vous avez 350 mètres de vide sous vos pieds. Prix : 4 dollars
  • «Big shot», manège qui vous permet d’avoir l’impression d’être sur un siège éjectable. Ca décoiffe ! Prix : 8 dollars

  • Big shot«X scream», certainement le manège le plus extrême qui puisse exister, qui consiste à installer 8 passagers dans une sorte de nacelle ouverte. On les attache bien.
    Puis, au signal, cette nacelle glisse sur un rail et vous descend dans le vide. Résultat des courses : vous avez tout simplement l’impression de tomber dans le vide, tout en regardant vers le bas.
    Si vous avez le vertige, je vous le déconseille… Prix : 8 dollars

   Je vous rappelle quand même que toutes ces attractions se situent en haut de la tour «Stratosphère». Vous pouvez achetez les tickets pour ces manèges, soit en bas, soit en haut, au choix, c’est pareil.

Je vous parlerai la prochaine fois d’un musée d’illusions d’optique situé dans cette tour, et qui vaut le coup d’œil.

Voilà les amis pour ce premier Opus. J’espère que cela vous a plu. Je vous donne rendez vous très bientôt pour la suite de l’aventure avec Lance BURTONDavid COPPERFIELDBlue Man Group et d’autres attractions hallucinantes. A suivre…

>>> Réagissez à cet article sur le forum (merci de mettre comme sujet « [CR] Las Vegas : Opus par Philippe BEAU « ) !

Merci à Michel FONTAINE pour la relecture.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.

Article précédentCellophane de Roland BARTHELEMY
Article suivantLas Vegas Magic Invitational 2004
Foin des lapins sortant de chapeaux et de costumes à paillettes ! A l’instar du nouveau cirque, la magie nouvelle s’affirme depuis une dizaine d’années comme un mouvement artistique à part entière et de nombreux créateurs intègrent ce langage à leur univers. Le maître mot de cette incursion de la magie dans le spectacle vivant c’est l’illusion et il en résulte des images qu’on n’oublie pas, comme le corps d’une danseuse qui se débat entre l’ombre gigantesque des doigts agiles de Philippe Beau dans Sombrero de Philippe Decouflé. Après l’avoir sollicité pour Kà, une création du Cirque du soleil, Robert Lepage a également proposé à Philippe Beau de créer une séquence d’ombres dans l’opéra Le Rossignol et autres fables de Stravinski. Philippe Beau est un magicien qui a fait de l’ombromanie une spécialité et sa créativité dans ce domaine est désormais mondialement reconnue. Il présente des spectacles d’ombres chinoises comme un ballet de mains chorégraphié avec virtuosité où les ombres de personnages et d’animaux se succèdent et se transforment à la vitesse d’un morphing. Il s'agit d'un véritable cinéma d'ombres où les silhouettes se créent au rythme des mouvements gracieux et fluides des doigts qui s’entrelacent.