Date : Lundi 15 Mars 1999
Lieu : Double Fond
1, Place du Marché Sainte-Catherine
PARIS
Métro St-Paul – Le Marais
Tél. : 01.42.71.40.20
Entrée : 150 FF
(120 FF pour les membres d’une organisation magique)

Champion du monde FISM 1982, Philippe SOCRATE est un des (trop) rares magiciens français à être reconnu aux États-Unis.

Sa magie est très éclectique : scène, close-up, cartes, salon, avec un goût très prononcé pour le fil invisible.

Philippe SOCRATE
Philippe SOCRATE

Lui que l’on dit réservé et secret, nous est apparu plein de malice, se livrant avec chaleur et générosité au cours de cette conférence aux thèmes variés.

« J’aime la magie courte, les effets brefs qui mobilisent immédiatement l’attention »

a lancé Philippe SOCRATE en guise d’introduction.

Démonstration à l’appui, il a démarré sa conférence avec le tour du foulard plié qui émet un couinement lorsqu’on l’ouvre.

Ce dernier devient persistant, le magicien s’empare alors du foulard, y fait vigoureusement un nœud. qui étouffe le couinement.

Philippe SOCRATE a ensuite présenté une routine de disparition de cigarette et de briquet (techniques de lapping).

Il a détaillé les mouvements et expliqué les principes de base qui permettent de s’appuyer sur l’amplitude et la rapidité d’un geste pour créer un détournement d’attention ainsi que quelques subtilités qui renforcent la crédibilité du tour.

Par exemple : rater, volontairement, par deux fois, l’allumage du briquet pour montrer (sans avoir à le dire) qu’il s’agit d’un objet banal non truqué, le même que celui de monsieur Tout-le-monde.

SOACRATE en action sous l'oeil de Dominique DUVIVIERLes cordes étaient également au programme avec une routine dans laquelle on coupe la corde avec les doigts.

3e VM Day

Philippe SOCRATE a expliqué comment réaliser ce mouvement avec le maximum de vraisemblance, il a notamment fait référence à « l’optical illusion » de Jean MERLIN et à deux autres spécialistes français dans ce domaine : Jacques DELORD et EDERNAC.

La conférence s’est poursuivie avec diverses applications du fil invisible dont un billet qui se replie tout seul, une lévitation de billet (avec accrochage du fil sur le spectateur) et une ingénieuse préparation (en l’occurrence réalisée avec du fil nylon et un poids de pêche à la ligne) permettant d’intégrer un tirage dans la doublure d’une veste pour faire évoluer une boite d’allumette dans la main.

Parmi les autres tours présentés signalons le foulard animé (par une corde à piano), le journal multiple, qui change plusieurs fois de titre rien qu’en le retournant ou en le dépliant (quelques exemplaires de ce tour étaient en vente en plus des notes de conférence) et deux démonstrations de mentalisme (forçage, divination…).

Paul MAZ et Philippe SOCRATEPhilippe SOCRATE, a aussi récolté un beau succès en racontant une histoire dont les personnages et l’action ont été illustrés par des jeux de mots utilisant toutes les cartes d’un jeu.

A part cela, il y eut très peu de cartes au cours de cette conférence. Choix délibéré ou manque de temps ?

Conférence de mentalisme

Philippe SOCRATE a néanmoins effectué une mise en garde en forme de clin d’œil :

« En faisant plus de 3 tours de cartes, on prend un grand risque ».

Il a également donné un conseil :

« Mettez un peu de mépris dans les cartes lorsque vous les manipulez. Elles ne doivent pas passer aux yeux des spectateurs pour des objets sacrés que l’on range dans un étui ».

Aux techniques sophistiquées, Philippe SOCRATE a préféré la simplicité. Tout au long de sa conférence il s’est attaché à démontrer que des objets courants pouvaient aussi véhiculer de la vraie magie.

A condition toutefois de soigner les moindres détails et bien sûr, la présentation.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.