49e Congrès Français de l’Illusion
Championnat de France de Magie FFAP
Dates
: du jeudi 1er au dimanche 4 octobre 2015
Lieu : Kursaal
2 place du Théâtre
Besançon

Compte rendu de la conférence de Roberto GIOBBI par Pierre Guedin et Philippe Billot.

Pour les jeunes générations, précisons que Roberto Giobbi est un puits de sciences (vraiment).

Il a une formation scientifique et littéraire solide. Il parle couramment six langues. Il pratique la magie depuis 1988 en tant que professionnel.

Auteur et conférencier, il a publié une cinquantaine de livres dont certains comme le Cours de Cartomagie Moderne (1994. Éd. Magix Unlimited) sont des best-sellers, et, à ce titre, a reçu de hautes distinctions dans plusieurs pays.

Sa conférence fait référence à trois de ses livres :

  • Agenda Secret (2013. Éd. C. C. Éditions),
  • Confidences (2013. Éd. C. C. Éditions) et surtout
  • L’art de Changer les jeux (2015. Éd. Georges Proust. Paris).

Par ses livres, l’auteur a énormément apporté à la communauté magique dans le domaine de la transmission académique (à ne pas confondre avec la transmission « merdique »). Et à chaque fois nous sortons grandis d’une de ses conférences.

De nombreux magiciens sont venus au congrès spécialement pour lui.

Voici l’ordre des tours choisis par Roberto GIOBBI pour présenter le premier tiers de sa conférence sous forme de spectacle :

Mélange avec partage des tâches

Une façon de bien ancrer le mélange du jeu dans la mémoire du spectateur. Le jeu est distribué en plusieurs paquets.

Le premier paquet est mélangé, on ajoute le deuxième paquet et le tout est mélangé, et ainsi de suite avec cinq spectateurs.

Le dernier spectateur garde le jeu et vient vers la table.

Il compte dix cartes à partir du dessus.

Ces cartes sont devinées une à une par le magicien. Il manque la dernière qui est retrouvée dans une enveloppe exposée depuis le début.

Conférence de Roberto GIOBBI au 49e Congrès FFAP à Besançon - Photo de Eric HOCHARD
Conférence de Roberto GIOBBI au 49e Congrès FFAP à Besançon – Photo de Eric HOCHARD

Le tour suivant commence en racontant une anecdote amusante sur Dai VERNON et Al KORAN

Puis Roberto demande au spectateur de jouer le rôle d’Al Koran pour permettre de refaire ce tour impossible.

Le trois de trèfle est sélectionné comme dans l’anecdote et l’enveloppe prédiction contient un trois de trèfle !

À la fin, le jeu est donné au spectateur qui pourra constater son innocence.

Le jeu des opportunités manquées

Au dos de chaque carte d’un jeu figure le nom d’un artiste célèbre.  Le jeu est exposé avec un commentaire sur les noms tous différents (Picasso…)

Plusieurs personnes font un choix libre, ce qui est dit est gardé pour enlever toute ambiguïté : rouge ou noir. Si rouge : cœur ou carreau. Puis cartes à points ou figures. Si à points lequel ? Sur le tarot de cette carte est écrit par exemple Mozart. Une lettre exposée depuis le début porte la signature de Mozart !

Références :

  • Christened Reverse de Fred Lowe et Paul Marcus (1970). Puis ce tour qu’aimait pratiquer Ali Bongo est amélioré par Dave Campbell en 1976, et en 2012 par Roberto Giobbi qui publie sa version en anglais chez Stephen Minch.

Un jeu mélangé est placé dans la poche de veste

Trois nombres entre un et dix sont nommées : 3 ? C’est le deux de pique. Sept ? C’est le valet de cœur. Cinq ? C’est le cinq de trèfle. Le spectateur enlève lui-même le jeu de la poche.

Choix d’une carte glissée face en bas dans un jeu bleu face en haut

Roberto montre un jeu rouge. Il est étalé et les deux cartes à l’envers correspondent.

Partie explicative théorique (aussi impressionnante que la première partie)

Remarques préliminaires : lorsqu’un profane demande à la fin d’un tour de pouvoir examiner le jeu, il est très intéressant de pouvoir le changer.

Pour chaque change de jeu, il y a quatre problèmes à surmonter : les différentes poches de l’habit, les transpositions de jeux, la technique et l’élimination du jeu restant.

Les catégories de changes sont ensuite exposées (mécaniques avec des boites, techniques difficiles, avec un tour, pendant le tour, entre deux tours…sans rien faire !)

Puis on entre dans le vif du sujet car il ne faut pas faire le même change de jeu cinq fois de suite sous peine de passer pour un con…

  • Le change de jeu chevaleresque en raccompagnant le spectateur
  • Le change de jeu aux jokers entre deux tours
  • Le change de jeu à la recherche d’un stylo
  • Le change avec étui vide ou change Ninja
  • Comment justifier de prendre un autre jeu ? Thème déjà évoqué dans l’Agenda Secret. Plusieurs stratégies sont décrites pour tromper le spectateur à partir d’un jeu neuf, d’un jeu publicitaire, d’un jeu historique, d’un jeu de tricheur de Las Vegas pour donner un sens logique à l’action.
  • Le change Partagas qui s’effectue pendant un tour
  • Le change du jeu Troyen qui peut se réaliser en maillot de bain (ça rime)
  • Le change de jeu équivoque
  • Et pour finir dans la bonne humeur, le change au vase inépuisable

Conclusion

Notre orateur a collecté cent cinquante-sept échanges de jeux avant d’écrire son livre en anglais. En 2015 il en possède environ deux cents. Il nous a montré les meilleurs.

Les changes sélectionnés par Roberto GIOBBI ne sont pas compliqués à réaliser. Ils permettent de renforcer les tours et de les rendre plus percutants.

Ce sont des outils psychologiquement ingénieux, plus que des manipulations compliquées.

Ils sont insoupçonnables comme l’a prouvé Roberto Giobbi en réalisant huit changes au nez et à la barbe de magiciens attentifs, qui n’y ont vu que du feu.

« Bien évidemment » comme dirait notre Président FFAP, nous conseillons fortement ces livres !

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.