Date : 19 Avril 2004
Lieu : Cercle Magique
Leicester
Royaume-Uni

Conférence de Jahn GALLO et Visite au Leicester Magic Circle (Angleterre)

Le Cercle Magique de Leicester, crée en 1924, est l’une des plus anciennes sociétés magiques du monde (ce n’est pas moi qui le dis, ça figure dans l’historique sur leur site).

Il compte quelques 80 membres qui se réunissent désormais périodiquement à l’Hôtel Ramada Jarvis (ex Grand Hôtel) dans Grandy Street à Leicester (Midland – Angleterre).

Jahn GALLO
Jahn GALLO

Le «Leicester Magic Circle» organise régulièrement des conférences, des démonstrations, des représentations caritatives, des compétitions, et propose également des prestations à domicile.

Il dispose d’une bibliothèque riche de plus de 500 livres que ses membres peuvent consulter à loisir gratuitement.

Etre accepté en tant que membre du Cercle Magique de Leicester signifie qu’on a réussi «l’examen de passage officiel» destiné à écarter les curieux et à faire que la Magie reste une discipline «préservée».

Le 19 avril 2004, le magicien suédois Jahn GALLO était invité à donner une conférence par le Leicester Magic Circle et après avoir «subi» un examen de passage, certes informel, mais néanmoins bien réel la veille de cet évènement, j’ai pu assister à sa prestation.

Jahn GALLOJahn GALLO est magicien professionnel depuis une trentaine d’années et dans le cadre de cette activité il a beaucoup voyagé de par le monde.

A ce propos il préfère parler de lui en tant que «fantaisiste professionnel» plutôt qu’en tant que «magicien professionnel» et il a notamment écrit :

«The big secret when performing is to give a little more than expected, and to never ever forget ; magic by itself is nothing… But mixed with comedy, spectacle and audience participation… It can, with a bit of luck, take you around the world»

Pas mal hein ?…. Ah oui, faut peut être aussi que je le traduise…

3e VM Day

Donc en bon gaulois, ça dit :

«Le grand secret quand on fait sa représentation c’est de donner un peu plus que ce qu’on attend de vous, et de ne jamais oublier que la magie par elle-même n’est rien… Mais que mêlée à de la comédie, du spectacle et en faisant participer le public, elle peut, avec un peu de chance, vous emmener autour du monde !»

Sa conférence intitulée «Real World Magic» est surtout axée sur la magie sur scène et la magie debout.

Il a ainsi tenté de développer un spectacle destiné à une audience de 50 à 400 personnes grâce à une expérience obtenue alors qu’il officiait en tant que magicien lors de croisières.

Il préconise les routines avec une «histoire», un fil conducteur et une participation active du public.

Après avoir été présenté officiellement par le «Chairman» John Corbett, qui pour la circonstance avait mis sa tenue officielle avec écusson brodé aux armoiries du «Magic Circle» et son imposant médaillon retenu par un non moins imposant ruban, le conférencier a pu commencer sa prestation.

C’est par une production de billets de 1 $ intitulée «Osaka Bills» qu’il démarre.

Conférence de mentalisme

Au départ il dit qu’il va nous présenter un tour avec un billet de 1 dollar mais à peine a t-il dit cela, qu’un second billet apparaît dans son autre main, puis à chaque fois qu’il transfère un billet d’une main dans l’autre, il en apparaît un nouveau.

A la fin de la routine, c’est plus d’une trentaine de billets qu’il tient ainsi dans ses deux mains.

Eh… c’est un gars à connaître ça… Pratique non comme distributeur de billets…

L’explication est claire… limpide… et c’est vrai que ça marche de façon impeccable.

Il enchaîne ensuite sur une routine «corde et anneau» qu’il effectue pour partie avec l’aide d’un spectateur – victime….

C’est propre. Les effets d’enclavement et de désenclavement se suivent avec logique.

Une fois de plus – et il en sera ainsi pour toutes les routines présentées – les explications sont claires, précises.

Jahn GALLO poursuit avec une routine très clean où il emprunte un billet de banque qui est signé puis introduit au choix des spectateurs dans une des trois enveloppes qu’il présente.

Ces enveloppes sont mélangées, puis deux des enveloppes sont détruites (là encore on verra le «professionnel» lorsqu’il conseille de les déchirer, plutôt que de les brûler à cause des risque liés aux détecteurs de fumée… c’est du détail mais qui fait la différence entre la théorie et la pratique…).

Le spectateur va t-il récupérer son billet ?

Oui car il se retrouve «miraculeusement» (mais peut-on parler de miracle en matière de magie ?) dans le portefeuille que Jahn a confié à un autre spectateur dès le début de la routine.

La encore, on bénéficie d’une explication détaillée… le choix des enveloppes (noires)… le choix des «stickers» collés dessus (blancs pour bien trancher au niveau des couleurs..), la taille des stickers et des rabats des enveloppes…. le choix du portefeuille et comment la charge a lieu… Bref… on n’a aucune excuse si ça ne marche pas….

La participation des spectateurs est ici décuplée, puisque pas moins de 6 personnes sont invitées à participer à la routine.

Jahn GALLO explique que lors des croisières auxquelles il a participé en tant que magicien, certaines pouvaient durer quelques jours… mais d’autres plusieurs semaines d’où l’importance de ne plus être «le magicien» mais un «ami magicien», c’est la raison pour laquelle il essaie de faire participer au maximum les spectateurs à ses routines afin que par delà la magie, ce soit l’amusement qui prime.

La routine suivante est faite à partir d’une cravate empruntée à un spectateur – qui comble, de la malice, est coupée par le spectateur lui-même afin de faciliter le déroulement de «la cravate coupée et reconstituée».

Là encore, l’aspect pratique est mis en avant, car les cravates d’ aujourd’hui ne sont plus fabriquées comme avant, aussi faut il ruser pour pouvoir exécuter cette routine.

Jahn GALLO montre dans la foulée la routine de la cigarette allumée écrasée dans la cravate

Il rappelle qu’on peut fort bien exécuter sa routine «corde et anneau» avec une cravate et un bracelet empruntés dans le public…

Vient ensuite une routine de cartes qu’il intitule «Trevor’s Trick» et que j’ai vu exécuter par Fred Kaps dans une video de 1964.

C’est un tour avec 5 cartes rouges… enfin 4 rouges… et une noire qu’on écarte… enfin je devrais plutôt dire… 3 rouges et une noire qu’on écarte… etc… jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une carte rouge .. qui se transforme en carte noire.

L’effet est classique mais là où il devient intéressant c’est d’une part, qu’il est effectué avec des cartes jumbo (les cartes spéciales en format jumbo ne sont pas légion…) mais surtout qu’à un moment de la routine, Jahn GALLO utilise le «Rumba Count» de Jean-Pierre Vallarino.

Et alors là.. grand moment de bonheur…

Personne dans la salle, mis à part Jahn GALLO (normal.. c’est lui qui présentait la routine) et Bibi (moi..) ne connaissait ce comptage fort sympathique

Jahn qui a expliqué par le suite ce comptage à l’audience, a déploré qu’il soit si méconnu Outre-Manche et qu’on ait tant de mal à se procurer une description en langue anglaise… (Qu’on se le dise…)

Du coup, puisque la France était à l’honneur, j’en ai profité pour briller un peu (Cocorico !!) et montrer le «Kiss Count» que personne ne connaissait non plus.

Il faudrait peut être se pencher sérieusement sur le problème…

Puisqu’on était dans les cartes, Jahn GALLO a enchaîné avec «Barcelona Swindle», sa version personnelle de «Mac Donald’s Aces». Rien à voir avec la chaîne de restaurant du même nom.

Là encore il a utilisé des cartes jumbo pour montrer comment des As peuvent disparaître et se retrouver dans une enveloppe tenue par un spectateur depuis le début de la routine. Là encore le «Rumba Count» a été à l’honneur.

Vive la France !

La conférence s’est terminée par une routine plus spécialement destinée aux magiciens : «la Carte Ambitieuse – sans LD…».

Cela a permis à Jahn GALLO de montrer ce que certains magiciens auraient probablement fait devant cette audience….

Tenkai, Ed Marlo, Dai Vernon, Lennart Green, Jean-Pierre Vallarino… pour finir par la version personnelle de Jahn GALLO où la carte ambitieuse bien que perdue dans le paquet attaché à la main par un élastique (ou une élastique, mais j’avoue que de là où j’étais j’ai pas bien vu..) finit face en bas sur le dos de la main du magicien.

Deux heures s’étaient écoulées depuis le début de la conférence et le temps avait passé bien vite.

Une demie heure encore passée à discuter avec Jahn GALLO et le «Chairman» John Corbett et il a fallu se quitter…. Et dire qu’on a même pas pu boire une… ou deux pintes de bière ensemble.

Jahn GALLO doit faire quelques conférences au Portugal l’été prochain. Il est disposé à en faire en France si certains clubs ou certaines associations sont intéressés par sa prestation.

Merci à Michel FONTAINE pour la relecture.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.