Date 6 Novembre 1999
Coordonnées
Centre Culturel
Liège-Seraing

Le Cercle Magique Liégeois «  Les 52  » a organisé ce 06 Novembre sa 4ème Journée Magique de Liège-Seraing au Centre Culturel de Seraing.

Celle-ci fût plus qu’un succès puisque les « artistes » ont joué à bureau fermé.
La journée – réservée exclusivement aux magiciens nous a permis d’assister à quelques conférences de très bon aloi.

Pour ne citer qu’eux, Carlos Vaquera a « bluffé » tout le monde avec son savoir faire, son humour et surtout ses connaissances cartomagiques.

Vraiment du Grand Art !

Nous ne pouvons que conseiller aux différents Clubs et organisateurs de Congrès de faire appel à cet artiste hors du commun.

Quant à l’ami Alpha, il nous a entraîné dans le monde qui est le sien, à savoir le feu, avec la verve et la nonchalance qui lui sont propre. Ali Pio (E) nous fit un sympathique exposé sur la magie de rue.

Les conférences furent suivies d’un gala de close-up intime où s’exprimèrent à nouveau Carlos Vaquera (B), Alpha(F), Bob Carthy (B), Philippe Thiry (B), et Ali Pio qui assura les intermèdes.

Le Gala du soir – tout public – vit quant à lui défiler sur la scène du splendide Centre Culturel de Seraing des artistes présentés de main de Maître par Carlos Vaquera.

  1. Luce
    Luce

    Luce (F) qui présenta pour ses débuts un très beau nouveau numéro de feu… mis au point par Alpha.

  2. Duo (B) (Stanislas & Xavier Sourdeau) magie comique.
  3. Thierry O’Lerry & Véronique (B – Les 52) une très belle grande illusion avec changements de costumes où la Magie était alliée à la grâce et la beauté de la danse de salon.
  4. Daniel Adrian (B) nous gratifia de sa splendide routine du chapeau de Tabarin et nous proposa en seconde partie un fort beau numéro – également – de grandes illusions à la « Blues Brothers » en compagnie de sa sympathique partenaire.
  5. Valérie (CH) nous proposa son numéro de transformisme avec le charme et le talent qu’on lui connait.
  6. Duo Bolo (B) apporta une touche différente dans ce gala puisque il nous proposa l’art de la manipulation, pardon… du jonglage avec un, puis deux, et in fine… trois diabolos et cela a un rythme effréné.
    Il n’est donc pas étonnant si ces deux jeunes artistes (Hé, oui ! ils ont 16 & 19 ans) recueillirent une standing ovation… amplement méritée.

La soirée se termina avec un seul souhait dans toute les bouches… « Faites-nous encore rêver« .

Alors, rendez-vous dans deux ans.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.