Dates : du Vendredi 10 au Dimanche 12 Mars 2006
Coordonnées : Palais des congrès
Antibes Juan les pins
Bd de la Pinède
06160   JUAN LES PINS
France
Prix : 160 €

Introduction : Où l’ambiance est propice à un congrès parfait

Survoler les Alpes pour se rendre aux 15e Colombes d’Or : une bien belle métaphore pour illustrer ce week-end purement magique. Du haut de son petit nuage, observer des merveilles…

Arriver en tant qu’artiste pour un tel congrès (merci mille fois Monsieur Majax) est un luxe inoubliable : cherché à l’aéroport par un chauffeur qui déborde de décontraction azuréenne, reçu à l’hôtel par un couple de propriétaires souriants et chaleureux et accueilli dans sa chambre par un chatoyant bouquet en ballons (merci Gilles), tous les prémices d’un week-end fantastique sont là !

Valar à la 15eme Colombe d'Or du 10 au 120306
Valar à la 15eme Colombe d’Or du 10 au 120306

Au palais des Congrès de Juan-les-Pins, l’organisation est parfaite, nous savons où et quand nous devons être, prêts à travailler. Avec Dan, nous nous prenons pour Sangoku sur son nuage magique.

La pression monte à l’idée de travailler dans quelques heures aux côtés de prestigieux magiciens, et seuls quelques faits ressortent de l’après-midi : la malheureuse déception d’apprendre que le tant annoncé et attendu David Williamson serait absent ; des rencontres de début de congrès fort agréables (premières discussions avec Roland Grall, avec Vincent et Frantz, nichés au stand de CC éditions)

Le gala d’ouverture est espagnol : Juan Mayoral présente le spectacle, les artistes sont tous bons (désolé, leurs noms m’échappent)

Première partie : où il faut travailler, parce qu’on est là pour ça, et parce qu’on est bien content de le faire

Aller se coucher est nerveusement nécessaire, il va falloir être prêt pour faire honneur à la magie alsacienne. C’est donc une rapide sieste et une préparation soigneuse qui me font rater la conférence semi-improvisée par Vallarino, Tivoli, Vaquera, Hayashi pour remplacer celle de David Williamson.

Arrivé à 19h sous l’imposante tente jouxtant le Palais pour prendre connaissance du déroulement de la soirée, c’est le premier choc magique du Congrès :

15 candidats se préparent au concours, entourés de plus de 35 magiciens (Carlos Vaquera, Hayashi, Fujiyama, Arthur Tivoli, Eric Leblon, Rick Merill, Olmac, David Costi, Juan Mayoral, Jean Faré, etc…).

Avant de se lancer dans la bataille, un rapide café/clope avec Arthur Tivoli et Peter Din, qui répondent à ma curiosité sur la relation au public, la notoriété, le professionnalisme…

Hayashi, Jean-Pierre VALARINO & Arthur TIVOLI à la Colombe d'Or du 10 au 120306 087
Hayashi, Jean-Pierre VALARINO & Arthur TIVOLI à la Colombe d’Or du 10 au 120306 087
3e VM Day

Pendant le repas, en plus des 50 magiciens qui vadrouillent, une trentaine de serveuses et serveurs sont occupés à offrir aux congressistes une soirée inoubliable !

Et malgré cette prolifération de nomades, pas de bousculade, d’accrochage, rien d’autre que du plaisir : le public regarde, aime, rit, boit, en redemande. Puisse toute soirée se dérouler aussi bien !

Trois artistes m’ont marqué ce soir :

  1. Rick Merill pour son feu d’artifice magique avec un simple marqueur et une pièce de monnaie. Son numéro est une merveille, et nous pouvons lui souhaiter beaucoup de réussite pour la prochaine FISM !
  2. Eric Leblon, qui a pris une nouvelle mesure dans sa présentation et ses effets : il a rencontré le plus vif des succès ce soir, et c’est largement mérité !
  3. Et Arthur Tivoli… Loin des effets brillants tape-à-l’œil, il opte pour des routines construites, justifiées et porteuses de sens pour son public. Sa magie est chaude, envoûtante, tivolesque : un exemple à étudier pour tout amateur de magie, une voie à suivre pour tout artiste.

Cette soirée terminée, le congrès dévoile son autre facette : l’after au casino. Les magiciens prêts à sacrifier leur sommeil pour rencontrer, échanger, faire de la magie se rencontrent dans cet endroit mythique des Colombes.

Entre cartes qui volent, applaudissements, franches rigolades, sujets qui ne portent pas le moins du monde sur la magie, les gens apprennent à se connaître, échangent leurs idées, refont le monde. C’est un moment intimiste où les passionnés peuvent assouvir leurs envies magiques.

Déjà 4 heures, il est temps de rentrer. Deux tours d’horloge plus tard, mon cerveau fatigué ne daigne toujours pas se mettre en veille, tout excité qu’il est par les miracles qu’il vient de voir.

Deuxième partie : où l’on devient congressiste lambda, et heureux de l’être

Conférence de mentalisme

Pour une marmotte croisée ours polaire (qui n’hibernent pas en même temps…) , dur de se lever avec moins de trois heures de sommeil !

15eme Colombe d'Or du 10 au 120306
Jean-Philippe LOUPI à la 15eme Colombe d’Or du 10 au 120306

Mais en aucun cas il ne faut rater la conférence de Jean-Philippe Loupi !

« Théâtralisation des spectacles magiques » : voilà un sujet bien peu courant dans les congrès de magie, et quel dommage !

C’est avec beaucoup d’intelligence que Jean-Philippe nous a démontré quels sont les éléments qui permettent de transcender des tours pour en faire de la magie.

La démonstration est magistrale, et les exemples illustrant chaque idée permettent de réaliser qu’on est loin de conseils philosophico-fumeux, mais bien de conseils pratiques et efficaces.

Une bonne conférence que je ne saurai que suggérer à chaque amicale (conférence le matin, atelier l’après-midi, un cocktail explosif)

Vincent HEDAN & Frantz REJASSE à la Colombe d'Or du 10 au 120306 081
Vincent HEDAN & Frantz REJASSE à la Colombe d’Or du 10 au 120306 081

Une balade entre les stands, à discuter avec Vincent et Frantz, à rencontrer d’autres magiciens, casser la croûte et il est déjà temps de rejoindre la grande salle pour le concours de scène.

On y trouve de tout, du bon et du moins bon.

Notons tout de même quelques numéros qui sortent clairement du lot :

  1. Florian Zimmer le tagueur, qu’Hayashi nous avait vivement demandé d’encourager. Ben… en avait-il vraiment besoin ? Son numéro est clair, dynamique, il sourit, sa bombe de peinture fait apparaître des cartes de nulle part. Bilan : Colombe d’or. Justifié
  2. Miss Zhao Yuying : cette charmante magicienne chinoise nous présente un numéro d’apparition d’éventails. Le numéro est impeccablement esthétique, tout en douceur. Bilan : Colombe d’or.
    J’ai trouvé honnêtement qu’elle était avantagée parce qu’elle est belle, et surtout par son numéro complètement original par rapport aux autres concurrents (mais vraiment original par rapport aux numéros chinois en général ?)
    Mon avis n’est clairement pas partagé par les autres congressistes qui approuvent entièrement sa première place ex aequo avec Florian. Soit !
  3. Un autre numéro m’a marqué, quoique non primé (et en prime, j’ai oublié son nom). Très en hauteur (probablement sur échasses), le magicien joue le rôle d’un arbre, d’où apparaissent des colombes.
    Je trouve ça extrêmement bien vu, et le potentiel de ce numéro est énorme. Pourvu que ce numéro mûrisse
  4. Un p’tit clin d’œil au numéro de Thibault et Sébastien.
    J’ai beaucoup ri, il y avait plein de références complètement décalées. Ils m’ont donné l’impression d’avoir voulu déconner pour présenter un concours, sans se prendre au sérieux et ils s’en sortent admirablement bien. Il y a du rythme, c’est construit, le duo fonctionne. J’ai passé un très bon moment en les regardant !

A suivi la conférence de Davide Costi, j’en avais profité pour me balader le long de la mer. On m’a dit beaucoup de bien de sa conférence, mais je ne pourrai pas être plus précis.

Retour au palais des merveilles, où je tombe sur Dan, littéralement scotché par la fourchette qui se tord entre ses mains, sa montre qui change d’heure (toujours entre ses mains) sous les pouvoirs de Guillaume Vallée.

Gérard MAJAX & Stéphane GOMEZ à la Colombe d'Or du 10 au 120306 087
Gérard MAJAX & Stéphane GOMEZ à la Colombe d’Or du 10 au 120306 087

Puis le gala asiatique du Samedi soir, présenté par Gérard Majax.

Gérard apparaît en costume traditionnel, provoque les rires. Les résultats des concours sont donnés : Etienne Pradier gagne la Colombe d’Or de close-up, Guillaume Vallée a la seconde place, Florian Zimmer et Miss Zhao Yuying se partagent la première place pour la scène, Latko remporte la deuxième.

Les lauréats pour la scène représentent leur numéro, et s’ensuivent les artistes du soleil levant : Fujiyama, Kohtaro, Jane, PJ Wen, Ayashi et Yasuda. Truong est malheureusement blessé et ne peut présenter son numéro. J’ai surtout retenu PJ Wen : un numéro manga tant par l’esthétique que par l’humour, Fujiyama et son élève Kohtaro qui semble lui offrir un dévouement complet, et évidemment les boulettes d’Ayashi qui déchirent sa mère !

Le spectacle terminé, une unique possibilité s’impose : l’after au casino ! Même ambiance chaleureuse et intime, les échanges se multiplient.

Troisième partie : où la dernière ligne droite réserve encore de bonnes surprises

Dimanche, il reste un concours de créativité le matin

La grasse matinée s’impose à qui s’est couché à 6 heures.

Etienne PRADIER à la Colombe d'Or du 10 au 120306 055
Etienne PRADIER à la Colombe d’Or du 10 au 120306 055

L’après-midi, c’est le gala de close-up : Etienne Pradier, Carlos Vaquera, Arthur Tivoli, Hayashi, Jean-Jacques Sanvert, Rick Merrill, Jean-Pierre Vallarino, Davide Costi nous présentent des merveilles et nous font rire. Nous avons aussi droit à une copie de « Champagne ».

Direction la Bodega pour contenter le reste d’appétit magique qu’on pourrait encore avoir. Dan, Jean-Pierre et moi mangeons avec Rémi Phenix, mentaliste passionné.

Quelques explications claires sur l’induction, des tours de mentalisme très impressionnants, et Dan qui hallucine en voyant ce fichu stylo emprunté bouger dans sa main ! Une soirée d’échanges un peu moins intime qu’au casino mais bien plus arrosée…

Les rires sont plus francs, des clients du restaurant profitent de cet attroupement pour en prendre plein les yeux, j’ai aussi été pris de vertiges quand Olmac a vicieusement décidé de me mettre KO à coup d’effets plus dévastateurs les uns que les autres.

Eric LEBON à la Colombe d'Or du 10 au 120306 044
Eric LEBON à la Colombe d’Or du 10 au 120306 044

Dernier trajet au casino, où j’ai personnellement passé un moment délicieux à discuter avec Arthur Tivoli et Eric Leblon de magie, de concepts, d’art. Et dodo !

Conclusion : où il faut s’en remettre

Réveil difficile le lundi.

Il faut quitter l’oasis magique. Mon cerveau embrumé sent fébrilement que le congrès est achevé, et essaie déjà de refaire le tour de ces trois jours. Des numéros de magie extraordinaires, des rencontres constructives (merci Danny), des retrouvailles bienheureuses (merci pour ton oreille attentive et tes conseils judicieux, Arthur), de franches rigolades, une atmosphère saine : un cocktail parfaitement dosé qui vous donne l’ivresse mais pas d’indigestion !

Les Alpes sont toujours là, elles s’éloignent : les vacances magiques s’achèvent. Mais l’air est tellement meilleur à cette altitude !

> Toutes les photos de Magic JoséOlivier PRESTANTDj_Magic_Stef et Thomas THIÉBAUT

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.