Là, je propose trois stratégies différentes :

Réponse 1

« oui, mais j’ai pas envie »

– Pourquoi ?

« Parce que j’en ai tellement d’autres à montrer qu’on ne va pas perdre de temps, je ne suis pas en répétition là ! »

Ou encore « Parce que ça m’ennuie de bégayer ». « Parce qu’il l’a déjà vu et qu’il va pas trouver ça drôle ».

« Parce que c’est super dur et que je crains de me faire une entorse ».

Réponse 2

« non »

Pourquoi ?

« Parce que je ne sais pas comment ça marche et qu’il n’y a aucune chance que ça réussisse une seconde fois ».

« Parce qu’on m’a dit qu’un magicien ne refait jamais deux fois le même tour, je ne sais pas pourquoi mais je suis super obéissant ».

3e VM Day

« Il paraît que ça porte malheur ».

Réponse 3

« d’accord ».

Et on fait un autre tour qui commence pareil mais qui n’a rien, mais alors absolument rien à voir.

A la fin « Ah bon, ce n’est pas le même ? bah tant pis, il était bien aussi ? »

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.

Article précédentComment aborder une table et présenter un tour ?
Article suivantLes Portefeuilles Truqués
Localisation : Villiers sur Marne (94) Profession : officiellement, prof d'automatismes. Mais aussi, devinez ! Spécialités : magie de cabaret, de salon. Membre de l'amicale Afap de Seine et Marne Magicien depuis... longtemps. D'abord passionné par la scène, puis par les cartes, maintenant par tout ce qui est simple, efficace, drôle en mettant un point d'honneur à reléguer la technique au second plan dès que c'est possible. Se produit principalement lors des arbres de noël, galas d'entreprises et soirées cabarets en restaurants. Pas de grandes références mais bientôt la publication de plusieurs tours dans la revue de l'Afap. Fan de Tamariz, Bloom et des écrits de Merlin. Et patati et patata.