Demandons nous d’abord comment nous même nous en sommes à pratiquer la magie.

Il y a plusieurs cas :

  • la fameuse boîte de magie
  • les magasins
  • le copain magicien

Il est clair que le système de la boîte de magie ne marche que sur un enfant assez jeune (De 6 à 10 ans je pense). Je vous laisse le soin de lire l’article écrit par François MONTMIREL à propos des boîtes de magie

Quant aux magasins, c’est plutôt rare, les profanes ne connaissant pas forcément l’existence de magasin de magie, ni leur adresses…

Nous arrivons donc au copain magicien

Comment nous a -t-il donné envie de faire de la magie ? En nous émerveillant ? Ce n’est pas suffisant. On peut être émerveillé sans avoir envie d’en faire mais c’est nécessaire.

Ce copain nous aurait-il appris un tour qu’on a fait et qui a épaté tout le monde ?

Non, ce n’est pas encore ça. On sait que tout le monde sait au moins faire un tour, appris par un grand-père ou un copain.

Non, voilà la raison : ce copain nous a donné envie de faire de la magie pour draguer, non, ce n’est pas ça, ce copain nous a montré que tout le monde peut faire de la magie à condition de vraiment le vouloir.

Cette volonté qu’il nous a suscité, est la cause de notre état actuel. Il nous a transmis sa passion et nous a montré que nous aussi, nous pouvons la faire partager. Certes, il est nécessaire de s’acheter des cassettes qui nous semblait trop cher, ce copain d’ailleurs a essayé de nous les vendre : il nous a bien expliqué qu’elles étaient pas chères et finalement on achète.

On commence à pratiquer et là vient la phase déterminante : ce copain nous aide, nous trouve du public et nous considère comme un magicien.

3e VM Day

Résumons : initier, c’est vouloir faire partager une passion, considérer l’initié comme un « membre ». Montrons que cet initié peut faire comme nous, le prendre sous sa tutelle et ne jamais lui dire « de toute façon je serais toujours meilleur que toi ». Et bien sûr, toujours encourager sans cesse.

Il est clair que tout le monde ne pourra faire de la magie.

Pourquoi ? D’autres veulent simplement « casser » les magiciens, certains n’auront pas le courage, d’autres veulent garder leurs rêves. Il faut repérer la personne qui regarde émerveillé et qui veut … qui veut vraiment. Dans un public, on trouvera très peu de gens qui veulent se lancer, il s’agit de les trouver et c’est pas évident.

Il existe aussi des hasards ce qui est mon cas : j’ai reçu une cassette de Bernard BILIS par hasard, depuis je suis magicien.

Dévoilons donc un tour simple, mais en montrant la présentation, la façon de faire, sa personnalité. C’est le meilleur moyen d’initier.

Conférence de mentalisme

Pour conclure ce long paragraphe, montrons qu’on est bon, mais que celui qui veut l’être, peut l’être.

N’hésiter pas à m’envoyer vos mails si vous n’êtes pas d’accord ou sinon faites publier votre réaction sur ce site.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.

Article précédentQu’est-ce qu’un Magicien
Article suivantJournée CFI 2000
Localisation : Wissous (91) Age : 35 ans Profession : en fac première année en math appliquées aux sciences et à l'informatique Spécialités : cartomagie mais aime faire de tout ! Magicien depuis ... 5 ans en cartomagie mais tout petit a eu une traditionnelle boîte de magie qui le passionna ! A débuté en cartes grâce à la cassette de BILIS 1 par hasard. Aime Tamariz, Ascanio, Bloom et plein d'autres mais les 3 cités sont les principaux. Je touche à tout maintenant : élastiques, pièces, etc... j'aime la magie impromptue.