Faut-il être un expert aux cartes (par exemple) ?

L’essentiel en magie est d’amuser un public de profanes, cela peut se faire par des routines très simples. Il ne faut pas le négliger, loin de là, cela permet d’être plus à l’aise et de se concentrer sur la présentation en jouant avec le public.

Cependant, il s’avère très dangereux de ne pas assez travailler toutes les techniques (eh oui toutes !).

Où que ce soit, vous ne pouvez vous permettre de louper un effet magique. Votre crédibilité, et celle de la magie est en jeu.

Vous pouvez manquer votre routine (vous êtes le seul à en connaître le déroulement), mais dans ce cas il faut improviser la suite, et pour cela vous avez besoin de très bonnes connaissances pour vous sortir d’un mauvais pas.

Vous devez instantanément trouver une parade.

Un contrôle latéral, un saut de coupe, une donne en second, un comptage particulier, une corne, etc. peuvent vous sortir d’un mauvais pas et souvent rendre encore plus magique votre prestation.

Mais comme se sont des techniques difficiles, vous ne pouvez pas les utiliser constamment, elles sont stressantes (à moins de vous entraîner 15 heures par jour tous les jours et encore !).

Il faut se préparer à avoir des problèmes, et pour cela, faire ses gammes pour pouvoir improviser.

L’improvisation doit être dominée, d’où la difficulté, car les incidents n’arrivent que rarement.

N’utilisez que des techniques que vous réussissez à 100% sans problèmes, même si votre niveau à 90% est largement au-dessus.

Savoir exécuter des techniques à 100% pour soi ne permet pas de réussir les routines à 100%.

Ce sont les conditions extérieures (public, éclairage, température, hygrométrie), qui en feront la réussite ou non, et c’est là que vous aurez besoin de vos gammes, vous devez dominer largement vos techniques.

Comme les musiciens, « faites vos gammes ! »

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.