Je ne suis jamais allé au Double-Fond. Je sais… Je n’avais jamais vu Dominique DUVIVIER – et sa fille, Alexandra – avant les Mandrake d’or.
Je sais… Alors quand j’ai appris que Dominique DUVIVIER – a priori sympathique puisqu’il a aimé mon site web et me l’a fait savoir – sortait un DVD d’initiation à la magie pour moins de 200 Francs, je suis allé l’acheter. Pas à la Fnac, il était plus cher que chez Mayette, du moins à sa sortie.

Editeur : XIII BIS INTERACTIVE
Année : 2001
Durée
: 90 minutes
Langue : Français / Anglais
Niveau : Débutant
Prix : 25,9 € env.
Commandez en ligne :
DVD Ecole de la magie
Du même auteur :
Divers Carte folle impromptue
Divers Esprit à l’Envers
Dvd ‘Duvivier’s From old to new 2’
Dvd ‘From Old to New’ vol 2
Dvd ‘L’école de la Magie’ Vol 1
Dvd Duvivier’s From old New vol 3
Dvd Duvivier’s From Old to New vol 3
Dvd Duvivier’s From Old to New vol 3
Dvd Duvivier’s Magic: From old to New vol.1
Dvd Ecole de la Magie Vol 1
Dvd Ecole de la Magie Vol 2
Dvd Ecole de la Magie Vol 3
Dvd Ecole de la magie Vol 4
Dvd From old to new Vol 1
Dvd From old to new vol 4 – Duvivier

Tout d’abord, le DVD. En français ou en anglais au choix, sa conception est agréable ; cinq rubriques composent le menu principal :

  • Le spectacle :  « Show complet » ou « tour par tour »
  • Explication des tours
  • Les techniques
  • Reportage
  • Infos Bonus

Les techniques ou les tours, lorsqu’on les visionne, tournent en boucle. Un simple « clic » nous permet de revenir au menu précédent. Concernant les explications des tours une seconde icône à l’écran nous permet de visionner le tour instantanément dans le spectacle puis de revenir à l’explication. Très pratique, l’interactivité promise sur la jacquette est au rendez-vous.

Le Reportage est sympa

Dominique DUVIVIER retrace brièvement son parcours ainsi que sa rencontre avec Ricky JAY, le tout ponctué par quelques démos. J’aime lorsque les magiciens évoquent leurs parcours,  un seul regret : c’est trop court, Dominique DUVIVIER prenant congé un peu trop subitement à mon goût. On reste un peu sur sa faim, il vaut donc mieux prévoir un petit bout de gâteau ou un sandwich à coté de soi pour cette rubrique.

Les Infos Bonus sont très agréables :

Une brève biographie de Dominique DUVIVIER puis une page « le saviez-vous » où l’on peut apprendre, entre autre, que Sacha GUITRY avait un sérieux penchant pour la magie ou que Dominique DUVIVIER et Gaëtan BLOOM ont donné quelques cours à Michel POLNAREFF ( avant de le faire disparaître …? Oh allez, quoi c’est pour rire… Tiens voilà, je regrette, allez ).
Bref, agréable. Ensuite, les cartes à utiliser et pour finir, une bibliographie, le nom des créateurs des techniques et des tours lorsque ceux-ci sont connus. C’est une bonne chose car je suis de ceux qui pensent qu’il est important d’avoir une culture de l’art que l’on pratique, de savoir ce que l’on doit et à qui.

Enfin bref, jusque là tout va bien. Passons maintenant au spectacle, aux explications et techniques. Tout d’abord, Dominique DUVIVIER s’adresse aux débutants. Toutefois certains des effets contenus dans ce DVD peuvent, s’ils sont bien présentés – ce que fait remarquablement Dominique DUVIVIER –, apparaître comme de véritables petits miracles.

Pour le spectacle

Dominique DUVIVIER est assis derrière une table, un tapis de cartes et quelques spectateurs devant lui. C’est du close-up. L’éclairage est correct, le son est bon mais la qualité de l’image est inférieure à celle que l’on attend d’un DVD, dommage mais pas gênant.

Le spectacle commence un peu sur les chapeaux de roue avec … un bug. En effet, la première image nous montre DD, quelques cartes à la main, mais nous sentons bien que l’on n’a pas pris l’action au début. De plus, le titre de la routine indiqué à l’écran ne correspond pas à celle présentée. Ce n’est pas méchant. Roule, Raoul.

La première routine est « 2 as rouges, 2 as noirs », du Dr. Jacob DALEY.

Le magicien montre les 4 as, les fait examiner puis les compte une première fois avant de déposer les deux as noirs faces en bas sur la table. Une passe magique et hop ! Les 2 as noirs sont revenus dans les mains du magicien tandis que l’on retourne les deux as rouges sur la table. On recommence plus lentement et rebelote. Et puis on … re-bug !
Mais l’on s’en aperçoit lorsque l’on visionne l’explication, par ailleurs légèrement différente de ce qui est présenté … En fait, le magicien fait voyager les as une première fois rapidement puis une seconde fois plus lentement mais en les comptant différemment et enfin une troisième fois afin d’expliquer le tour aux spectateurs. Fausse explication bien sûr, où cette fois-ci ce sont les as rouges qui voyagent.

3e VM Day

Malgré les petits désagréments rencontrés, cette routine est excellente. Très bonne entrée en matière pour un petit ensemble de routines centrées sur les as, par exemple. Elle peut se faire en table en table sans aucun problème. Très bon. Ca commence bien.

Dominique DUVIVIER enchaîne ensuite par la carte signée dans la poche.

Effet classique où une carte, choisie et signée par le spectateur puis remise dans le jeu, se retrouve dans la poche du magicien. Routine très facile à faire, mais il y a un truc qui ne va pas. Je pense personnellement qu’un spectateur réfléchissant un minimum peut remonter le tour sans trop de difficulté. La présentation de Dominique DUVIVIER est excellente.

Le magicien change ensuite de sujet et aborde la magie des bouchons. Un bouchon de liège est découpé en quatre. Chacune des tranches est posée sur un coin du tapis. Deux serviettes de table plus tard et hop, les bouts d’bouchon traversent miraculeusement la table et voyagent même d’une serviette à l’autre !

Très bonne routine à placer en fin de repas évidemment. Tout est empruntable, la préparation se fait devant les spectateurs sans aucun problème, l’effet est super bluffant. Que demander de plus ? Bon d’accord, il faut travailler un peu, le timing notamment, mais cela en vaut la peine car pour les spectateurs nous venons tout simplement de réaliser un truc extraordinaire avec un bouchon et deux serviettes.

Dominique DUVIVIER retourne ensuite aux cartes pour la routine « les as du tricheur » (Dai VERNON Henri CHRIST).

Quatre as perdus dans le jeu sont retrouvés sans aucun problème par le magicien en coupant le jeu plusieurs fois, n’importe où. Dit comme ça, bôf. Mais vraiment très agréable à faire. Enfin, un très bon exemple pour faire ses gammes ( breaks, boucle, double et triple coupes ). Si le timing est au rendez-vous, il n’y a pas de doute, plus personne ne voudra jouer aux cartes avec vous !

On poursuit avec la routine « mélange chinois » (Dai VERNON)

Conférence de Michael AMMAR

Où une carte est choisie – enfin, on le suppose car la routine commence au premier mélange du jeu… (bug) – puis insérée dans le jeu, celui-ci est alors mélangé plusieurs fois selon différentes méthodes. La carte apparaît finalement face en l’air dans un jeu faces en bas. Pourquoi pas. Je préfère cependant la version de Bernard BILIS – « mélanges du monde », les différents mélanges y sont plus nombreux, plus convaincants et la révélation finale plus « extraordinaire », même si elle n’est pas présentée avec autant d’humour que celle de Dominique DUVIVIER. Qu’à cela ne tienne, poursuivons avec « pièces au flan ».

La routine « pièces au flan » est un classique.

Très brièvement, deux voleurs s’emparent successivement des pièces posées sur la table ( la main droite prend une pièce puis la main gauche etc. ), on s’attend donc à ce qu’il y ait un nombre équivalent de pièces dans chaque main, hé bien non. Je passe.

Retour aux cartes avec la routine – presque – automatique des « cartes renversées » (Rénelys)

Le magicien fait couper le spectateur, lui confie une partie du jeu et prend l’autre partie restée sur la table. Il lui demande alors de faire exactement comme lui , c’est-à-dire de mélanger le jeu puis de prendre connaissance de la carte située sur le dessus du paquet obtenu. Le spectateur et le magicien s’échangent alors les cartes et les perdent dans leurs portions de jeu respectives. Les deux parties du jeu sont rassemblées, le spectateur et le magicien annoncent chacun la valeur de leur carte. Le magicien étale le jeu en ruban : les deux cartes retournées sont celles annoncées.

Très impressionnant car le spectateur a le sentiment d’avoir fait de la magie sans le savoir et surtout que cela s’est réellement déroulé dans ses mains. Subtilité d’enfer, simple, bon impact sur le public, aucune difficulté mais cela nécessite une petite préparation.

Après cela, un peu de pièces pour se reposer.

Pourquoi ne pas faire une petite « pièce au coude » ?

Parce que ce n’est vraiment pas terrible, tout simplement. Je passe. Je préférerais une petite routine de gobelets.

Ca tombe bien, en voilà une :

« Gobelets pass-pass »

Très bon : les trois gobelets sont des verres à dents en plastique ( non transparent évidemment … ) et les muscades sont de petites boulettes de … papier toilette. Trois petites boulettes, ou « schloups bouletisés » selon Dominique DUVIVIER,  voyagent d’un gobelet à l’autre pour finir par apparaître sous chacun des gobelets alors que sur les trois boulettes deux ont été mises clairement en poche trente secondes auparavant ( chinois ).

Bien que cela nécessite une petite préparation, tout est très propre, très simple à faire, la présentation super sympa – on commence à avoir l’habitude -, et cerise sur le gâteau, tout peut-être donné à examiner à la fin. Très bon.

 Dominique DUVIVIER enchaîne ensuite avec une routine de cartes « sandwich », un autre classique où le magicien prend ouvertement connaissance – rien que ça ! – d’une carte choisie par le spectateur et la perd dans le jeu … Miracle ? Oui et non, Dominique DUVIVIER étale les cartes en ruban faces en bas, deux cartes apparaissent faces en l’air : des rois mais pas la carte choisie qui elle est … face en bas, entre les deux rois, exactement.

Alors là, je dis non. Pour trois raisons : cela nécessite une préparation, ce n’est pas « très propre » et le magicien connait la carte choisie.

En revanche, si le spectateur choisit une carte, la replace dans le jeu et que le magicien, bien incapable dans ces conditions de la connaître, fait appel à deux rois , préalablement extraits du jeu sous les yeux du public – magiquement ou non -, pour la retrouver de la même façon, alors là, bravo. C’est même plus simple à réaliser. Et puis tiens, en plus, on peut enchaîner directement avec une routine de bague et lacet, alors ne nous privons pas.

Bien présentée, la routine de bague et lacet peut donner lieu à un petit moment de comédie très agréable se terminant par quelquechose de tout à fait incompréhensible pour les spectateurs. Le matériel dont on a besoin pour faire ce tour est un lacet, un foulard et une bague empruntée à une personne du public. Le magicien pose chaque extrémité du lacet devant un spectateur tandis que la bague est libre et posée à coté du lacet.
Sous le couvert du foulard, le magicien se propose alors de faire passer le lacet dans la bague sans toucher les bouts de ce dernier et devinez quoi … Il y parvient. De la comédie, un très léger bluff et hop vous réalisez l’incompréhensible. Tout peut être donné à examiner. Sympa comme tout.

Pour finir, Dominique DUVIVIER nous entraîne « out of this world » (Paul CURRY).

La version présentée ici est très propre, très simple et très efficace. Pour mémoire, rappelons simplement l’effet : sans avoir connaissance des cartes à aucun moment, les spectateurs parviennent à séparer les cartes noires des cartes rouges. L’explication, en revanche, est un peu moins claire mais lorsque l’on a compris le principe, c’est limpide. Pour ma part, je vous conseille simplement de changer la phrase « des fois, je me trompe » par « essayons maintenant avec un autre spectateur ». Et hop, on change. Pour le reste, l’effet est redoutable.

Conclusion

Les routines présentées dans ce DVD ne sont pas difficiles. Un peu de travail suffit à les maîtriser. A mon avis, l’intérêt de ce DVD est ailleurs. Dominique DUVIVIER nous montre notamment qu’avec des routines de base, que l’on s’attend presque – j’ai dit presque, il ne faut rien exagérer non plus –  à trouver dans une « boite de magie », et un gros effort sur la présentation, on peut monter un bon spectacle.
Les explications sont plutôt claires et bien filmées. Il est à noter que les techniques expliquées ne sont que des techniques de base de cartomagie (double, triple coupe, Elmsley, faux mélanges, LD, Biddle etc. ).

En conclusion, sans perdre de vue qu’il s’agit d’un DVD d’initiation, le débutant trouvera de quoi démarrer en effectuant des effets variés qui, s’ils sont travaillés et surtout bien présentés, seront vraiment percutants.

Il n’y a donc pas à tortiller, le débutant doit sauter sur l’occasion. Pour les plus anciens, une bonne leçon de présentation ne fait jamais de mal, le tout pour moins de 30 €. On a vu plus cher pour moins bien.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.