Plus qu’un séminaire, cette vidéo est le film d’un véritable atelier de travail. Roberto GIOBBI, auteur du cultissime «Cours de cartomagie moderne» que l’on ne présente plus, a l’air de réellement aimer montrer et expliquer.
C’est très agréable. Très pédagogue et surtout très complet, l’auteur descend fréquemment à un niveau de détail inouï, ce qui est parfois un peu gênant car le gaillard est fort bavard !
Encore un petit mot avant d’entrer dans le vif du sujet, la vidéo souffre d’un défaut majeur : un montage catastrophique. C’est simple, on s’y perd. Quand on ne maîtrise pas la routine de la bande vidéo coupée- raccommodée…

Editeur : Joker Deluxe
Année : 1995
Durée
 : 120 minutes
Langue : français
Niveau : Débutant
Prix : 38€
Commandez en ligne :
– Vidéo Séminaire Giobbi
Du même auteur :
– Dvd Roberto Giobbi Taped Live, 
– Livre Cours de cartomagie moderne T.1 
– Livre Cours de cartomagie moderne vol 3
– Livre ‘Cours de cartomagie’ Tome.3 Roberto Giobbi
– Livre ‘Roberto light’ par Roberto GIOBBI
– Livre Cours de cartomagie moderne T.1 
– Livre Cours de cartomagie moderne T.3 
– Livre Roberto Extra-Light
– Livre Roberto Extra-Light
– Livre Roberto Extra-Light 
– Livre Roberto Light
– Livre Roberto Super-Light 
– Livre S Roberto Light + Extra-Light 
– Livre Roberto light parR.GiobbiDans la même série :
– Divers Carl Cloutier Superstar
– Divers Livre Initiation a la magie des cordes
– Divers Salvano Plus
– Divers The Very Best of Aldo Colombini
– Divers Vidéo ‘Seminaire Roberto Giobbi’
– Divers Vidéo Bob Fitch séminaire
– Divers Video Carl Cloutier 
– Divers Video Chad Long séminaire
– Divers Video Christian Chelman séminaire
– Divers Vidéo Cocktail Séminaire EPUISE
– Divers Video Guy Hollingworth seminaire
– Divers Video Jean-Pierre Vallarino séminaire
– Divers Video Juan Tamariz vidéo seminaire EN RUPTURE
– Divers Vidéo La magie des Cordes 
– Divers Video Michael Vincent séminaire

Enfin, autant le dire tout de suite, l’intérêt de ce séminaire, tel qu’il nous est présenté, est avant tout théorique. En effet, les routines ne sont pas d’un niveau élevé mais les explications et rappels de Roberto GIOBBI seront très précieux aux débutants car il s’agit ici surtout d’une très belle démonstration sur la façon de construire la réalité des spectateurs. Psychologiquement c’est intéressant, techniquement c’est très moyen. Pour débutant, donc.

> Toujours plus loin

Le spectateur choisit «librement» une carte, en prend connaissance puis la remet dans le jeu. Le magicien la devine : c’est l’as de cœur. Lorsqu’il épelle le nom de cette carte en distribuant les cartes une à une, la carte correspondant à la dernière lettre est l’as de cœur tandis que les autres cartes distribuées constituent la suite des cartes à cœur (2, 3,…, 9) et les trois autres as. Enfin, le magicien s’empare du paquet de cartes restant sur la table, l’effeuille et s’arrête lorsqu’un spectateur le lui demande. Il coupe le jeu à cet endroit et distribue les quatre cartes sur la coupe : ce sont les 10, valet, dame et roi de cœur.

D’un point de vue de l’effet, cette routine est la plus intéressante de la vidéo, toutefois, si elle paraît un peu artificielle, c’est normal, Roberto GIOBBI le reconnaît puisqu’il a construit cette routine en fonction des techniques qu’il veut expliquer.

Il aborde ensuite notamment les trois familles de change de jeu :

  • le change sans réalité extérieure (i.e invisible pour les spectateurs),
  • celui avec une réalité extérieure, donc visible mais motivé donc aucunement suspect et
  • enfin le change exécuté dans un temps faible, invisible pour les spectateurs donc mais ayant toutefois une réalité extérieure.

Et c’est là que c’est drôle parce que dans cette routine, aucun change de jeu n’a été fait… Enfin aucune démonstration de change de jeu n’est clairement montrée à ce stade de la vidéo.
L’explication de la routine est claire, tous les aspects psychologiques sont abordés avec force détails – zzzzzzzz … – mais c’est très intéressant.    C’est notamment ici que Roberto GIOBBI nous explique comment amener le spectateur dans une réalité qu’il croit être la sienne. Très fort. En outre, je n’avais jamais vu de faux mélange ni de forçage aussi convaincants.
Allez zou, on file à la deuxième routine.

> Le jeu de cartes voyageur

Le magicien effeuille le jeu, un spectateur choisit une carte et en prend connaissance, un second spectateur fait de même. Le magicien dissimule le jeu sous un mouchoir, trifouille et en ressort les deux cartes choisies. Lorsque le magicien lève le mouchoir, le reste du jeu a disparu.

Et hop, juste avant l’explication de la routine, nous retournons aux changes de jeu avec explications, cette fois… Le principal change de jeu montré consiste à faire disparaître le jeu puis le faire réapparaître.
C’est assez bon et cela permet une habile transition avec… l’explication de la routine. Celle-ci est facile à faire, la première carte est choisie librement et la seconde presque aussi librement que la première. Enfin le choix d’un mouchoir et non d’un foulard n’est pas innocent. Une subtilité de plus nous permettant d’orienter le comportement des spectateurs. Très bon.

Roberto GIOBBI en profite encore pour nous donner quelques conseils quant à la réalité telle qu’elle est perçue par le spectateur.
Il nous montre notamment ce qu’il faut faire pour éliminer l’idée d’une quelconque manœuvre suspecte dans l’esprit du spectateur lorsque l’on effectue un contrôle, par exemple. Simple, évident même, mais il fallait y penser. Bref, de bons conseils jusqu’à comment suggérer des applaudissements, «pavlovisme» (sic).

> Prédiction bicolore

3e VM Day

Un spectateur mélange un jeu à dos bleu, un second choisit une carte parmi ce jeu mais ne la regarde pas. Un troisième spectateur mélange à nouveau le jeu. Le magicien tend le jeu face en l’air au second spectateur, celui-ci glisse la carte choisie dans le jeu. Ce dernier à dos bleu contient donc une carte face en bas alors que toutes les autres sont face en l’air.
A ce moment, le magicien étale le jeu en ruban sur la table où l’on voit clairement toutes les faces en l’air sauf une carte, celle du spectateur. Il sort ensuite un second jeu, à dos rouge celui-là, où toutes les cartes sont face en l’air sauf une, c’est sa prédiction. Les deux cartes coïncident.

A noter que ce n’est pas tout à fait ce qui est décrit sur la jaquette de la vidéo (sur laquelle on peut lire que la seconde carte est choisie par un autre spectateur).

Durant l’explication de cette routine, Roberto GIOBBI nous montre deux nouvelles méthodes pour changer de jeu. La première méthode, laborieuse dans sa démonstration, est assez «classique» et ne justifie pas un discours de cinq minutes, le jeu étant mis dans la poche puis ressorti. La seconde méthode est beaucoup plus jolie puisque les deux jeux sont sur table, étalés en ruban. Très bon.

Enfin, dans l’explication de sa routine, l’auteur nous montre comment contrôler une carte alors que le jeu vient d’être mélangé (en queue d’aronde impérativement) par un spectateur. Très subtil.
La routine en elle-même n’a rien de compliqué.

> Merci M. Stebbins !

Le magicien donne le jeu à mélanger – ouuuups à couper pardon ! – à un spectateur, d’ailleurs ce dernier allait lui aussi commencer à mélanger le jeu (… !). Pas de frayeur pareille malheureux. Enfin, bref, le jeu est coupé plusieurs fois, trois spectateurs choisissent chacun une carte. Le premier donne la valeur de sa carte à haute voix, le second la famille, et le magicien devine la troisième, puis revient sur les deux premières et complète les informations données par chacun des deux spectateurs.

Conférence de mentalisme

Franchement… La routine est bôf. C’est une utilisation directe du chapelet Si Stebbins, celui-ci ayant l’avantage d’être simple (quoique «voyant» pour un œil observateur).
Toutefois, le point fort de la routine consiste en l’utilisation du faux mélange optique, le préféré de Fred KAPS nous dit-on. Tout simplement extraordinaire. Beaucoup de travail mais tout simplement inouï !

Enfin, s’ensuit une «mini-conférence» autour du forçage classique. Roberto GIOBBI y aborde de nombreux thèmes autour dudit forçage, dont la gestion de l’erreur lorsque la carte choisie n’est pas la bonne (excellent et très simple mais encore une fois, il fallait y penser !), la gestion des spectateurs (notamment celle du récalcitrant) ou encore les conditions de réussite de cette technique.

 Conclusion

Ce séminaire ne s’adresse pas aux cartomanes avertis mais aux magiciens débutants, le niveau technique est moyen – exception faite des forçages et faux mélanges extraordinaires de naturel – et les effets un peu décevants. Je pense que l’intérêt de cette conférence est ailleurs. En effet, pour qui veut comprendre le « rituel magique » et être sûr de l’impact de sa magie sur les spectateurs, cette vidéo prend alors tout son sens.

>>> N’hésitez pas à réagir et poser vos questions sur le forum (mettez comme sujet « Vidéo Best Of Séminaire de Roberto GIOBBI ») !

   Merci à Bruno SANVOISIN pour la relecture.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.