Il y a quelques semaines, je me baladais sur Ellusionist, et je suis tombé là dessus :

The Informant de Bobby MOTTA, un petit portefeuille pour un usage mentalistique dans la vie de tous les jours.

Je vous mets les caractéristiques présentes sur le site :

  • Incroyable (rien que ça…) cuir véritable et réalisation de qualité
  • L’outil d’impression (« impression device », terme français?) parfait
  • Fonction « Out To Lunch »
  • Fin, facile à transporter
  • Stylo spécial comportant une révélation inclus
  • Instruction en téléchargement de Bobby Motta, un des meilleurs mentalistes DU MONDE (et de l’univers, très certainement).
The Informant de Bobby MOTTA
The Informant de Bobby MOTTA

À la livraison

D’extérieur l’emballage est élégant.

Une boite noire sur laquelle est inscrit le nom de l’outil en lettres argentées. C’est joli, mais bon, ça ne lui évitera pas la poubelle, dommage de payer pour ça.
Surtout que lorsque l’on ouvre le paquet, tout est posé dedans à la one again. Juste quelques fines protections plastiques pour chaque objets.
Bref. Emballage poubelle.

Viens le déballage du portefeuille et son INCROYABLE QUALITÉ…

Ouais… Bah non… Rien de honteux, mais le portefeuille ne transpire pas la qualité, et même sans l’avoir dans les mains, il sera difficile de le faire passer pour autre chose qu’un portefeuille entrée de gamme.

Nous sommes donc bien devant un outil à utiliser en « jeans baskets », et il fera tâche avec une tenue plus habillée.

Au niveau des rangements, là encore, c’est pas la joie.

Deux cartes de crédits, quelques cartes de visite, un ou deux billets pliées en 4 et c’est marre.
Impossible de caser une carte d’identité ou un permis de conduire ancien.
En contrepartie, le portefeuille tient aisément dans toutes les poches, sans sensation d’encombrement.

Pour ce qui est des fonctionnalités, une fois la mise en place faite, l’outil est fiable.

L’impression est lisible et facilement accessible et différents tenues sont proposés.

Pour ce qui est de l’utilisation de Blackmail à l’intérieur du portefeuille, je suis sceptique. Je ne l’ai pas testé, car je n’en ai pas besoin, mais vu la souplesse du portefeuille, je pense que l’enveloppe se retrouvera vite dans un état déplorable.
La fonction Out To Lunch est tout ce qu’il y a de plus classique et les cartes tiennent bien en place.

Le stylo spécial… hmm… : on se moque clairement du monde !

C’est clairement un jouet mal fini, et l’inscription « Sevenhearts » (la fameuse révélation) rends l’objet vraiment ridicule. Je me suis empressé de coller quelques stickers pour cacher cette misère.

En situation

Après 2 semaines d’utilisation fréquente, je suis très satisfait. Malgré son apparence, le portefeuille fait son job, et sasouplesse d’utilisation permet d’obtenir l’information dans toutes situations (entouré, basse luminosité, etc…).
Le portefeuille étant parfaitement justifié, il devient invisible pendant la performance et il devient très aisé de faire oublier aux spectateurs que quelque chose a été écrit. Le reset est facile et rapide.

Malgré la contenance limitée, j’ai pu caser un autre effet impliquant une vingtaine de tickets de cinéma, sans surcharge.

Conclusion

Malgré ses défauts, le portefeuille est parfait pour du close-up en situation décontractée. Sa simplicité d’utilisation permet de s’adapter à la plupart des situations, et il est très aisé de l’intégrer à une routine.

Reste à savoir quelle sera sa durée de vie, et sa résistance face aux intempéries.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.