Date : Dimanche 4 Juillet 2004
Coordonnées :
Métamorphosis
D’avril à fin septembre
Sur berge face au 35, quai de la Tournelle
75005 PARIS
Métro Maubert Mutualité

Cela va faire bientôt quatorze ans, depuis octobre 1990, que Jan MADD et Chantal SAINT JEAN ont tenté l’aventure de Métamorphosis

Il fallait de l’imagination et de la ténacité pour transformer une péniche, destinée au transport fluvial, en ce charmant restaurant théâtre, avec vue imprenable sur la Seine.

La première disposition, fin 1990, consistait en une salle de spectacle, au fond du bateau et un bar au niveau du pont.

"Sim-Sala-Bim" à bord de Métamorphosis Puis des tables de cabaret remplacèrent pour un temps les fauteuils de la salle, tandis que le pont devenait une terrasse ouverte, en service l’été.

La disposition actuelle a vu la terrasse se fermer de vitrages, permettant ainsi au restaurant de fonctionner en toutes saisons.

Après des orientations diverses du spectacle, du style littéraire au départ, puis spectacle magique de charme, avec de jolies assistantes peu vêtues, retour aujourd’hui à la formule du spectacle de « famille » traditionnel.

En hommage au magicien Dante, ce nouveau spectacle est nommé « Sim-Sala-Bim ».

"Sim-Sala-Bim" à bord de MétamorphosisLe spectacle est mené avec entrain et autorité par Jan MADD, assisté de Chantal SAINT JEAN, en clown « Choupinet ».

Les illusions alternent avec des tours plus classiques. Citons entre autres l’armoire à double plateau qui ouvre le spectacle.

Une partenaire y apparaît, change de place, et est bientôt rejointe par Choupinet, qui vient d’apparaître à ses côtés.

Nous verrons plus tard la lévitation totale, enchaînée avec l’écharpe coupée et raccommodée puis la disparition sous le voile.

3e VM Day

Hommage aux magiciens du passé avec, inspirée de Chung Ling Soo, une présentation très réaliste de l’homme –la femme en l’occurrence, en la personne de Chantal- invulnérable. Et, précédée d’une séquence filmée de Houdini, l’évasion d’un sac cadenassé.

Illusions ou manipulations alternent avec le jeu des gobelets (courir la poste) suivi du citron, orange, œuf et canari.

Egalement une présentation très réaliste des lames de rasoir enfilées, suivie des six foulards noués. La carte, As de carreau protée, donne à Jan l’occasion de faire cadeau d’un petit tour aux spectateurs. Le finale des trophées de drapeaux remplit toujours la scène et la salle, pour un effet qui nous ramène aux débuts de Métamorphosis.

Renseignements pris il s’agit bien de l’apparition de plus de trois cents drapeaux qui sont produits d’un paravent, tandis qu’une majorette apparaît dans un tambour assemblé devant les spectateurs.

J’avoue m’être demandé pourquoi Jan est, tout au long du spectacle, habillé en clown, rose d’abord, bleu ciel ensuite.

Conférence de mentalisme

La raison en est sûrement qu’il faut, pour que l’enchantement soit parfait, garder son âme d’enfant toute la soirée, pour qu’il en reste encore le lendemain.

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.