23 Juillet 2004

Coordonnées :
Orange

Quel titre formidable pour un spectacle, en effet Jean REGIL était présent hier vendredi 23 juillet 2004 à Orange (petite ville du sud-est).

Ce fut un spectacle formidable au cours duquel les illusions de Jean REGIL furent toutes plus épatantes les unes que les autres !

D’ailleurs, voyons comment il a procédé (d’après mes souvenirs) :

Tout d’abord il a commencé par le verre spirite en disant que, de nos jours, on ne peut plus croire à des miracles comme celui-ci…

…Le verre éclate et un assistant arrive avec une carabine dans les mains pour ramasser le matériel (pour faire croire qu ’il a tiré sur le verre) et là Jean REGIL lui dit qu ’il fallait laisser la carabine dans les coulisses… (Comédie).

Ensuite il enchaîne avec trois spectateurs qu’il fait monter sur scène et utilise «water suspension et comedy funnel», il fait asseoir un spectateur, et les deux autres restent debout. Il dit qu’il n’a pas fait ce tour depuis longtemps, il va donc utiliser une notice (feuille A4 plastifiée), «lire» et suivre les instructions.

Il verse du lait dans le «water suspension» et lit la notice qui indique de mettre une carte par-dessus, de retourner le verre et la carte restera collée. Il n ’a pas de carte donc (pour remplacer la carte) il utilise la notice sur laquelle il est écrit de laisser le verre retourné sur la tête du spectateur. Il va demander à un autre spectateur de tenir le verre (renversé) plaqué contre la tête du premier spectateur.

Jean REGIL

Là, il se demande ce qu’il a fait de la notice (les spectateurs lui font signe qu’elle se trouve sous le verre, sur la tête du spectateur). Il demande au spectateur (qui tient le verre) de le garder plaqué contre la tête pendant qu’il retire la notice ! Il lit : «Etape suivante : ne jamais retirer la carte sous le verre  (rires assurés).

3e VM Day

Il va alors chercher le «comedy funnel» et retrouve le lait qui coule par le coude du spectateur dans un seau. Il n’y a plus rien dans le verre (j’ai fait du mieux que j’ai pu pour les explications).

Ensuite, passons à un tour comique avec une chaise et un paravent, il enferme la chaise dans le paravent, la chaise se retrouve à l’envers, puis vice-versa. Finalement il a deux chaises au lieu d’une!

Ensuite, nous enchaînons avec le célèbre tour de la femme sciée en deux ! L’avantage de cette version, c’est que les pieds et la tête sont attachés par des sangles qui traversent la table, et sont tenues par des spectateurs. (ce qui met le public en confiance car il sait que l’assistante ne «s’envolera» pas !), la boîte est séparée en deux, etc….

Nous passons au guéridon, oui le tour du guéridon qui vole a été présenté par Jean REGIL.

Par la suite, c’est un tour de cabaret qu’il nous présente, il installe des tables et des chaises sur la scène, et fait monter des couples pour s’asseoir. Il fait tirer une carte par chacun des couples et les fait remettre dans le jeu pour finalement les retrouver les unes après les autres (de manières différentes).

Conférence de mentalisme

Il présente ensuite le célèbre tour des anneaux chinois ! Il présente une belle routine avec six anneaux, mais par moment il semble aussi s’emmêler un peu les pinceaux !

Jean REGILJean REGIL poursuit par un tour avec des cartes géantes dans lequel un spectateur choisit une carte et la perd dans le jeu. Jean REGIL pose le jeu sur un guéridon ; il annonce que le spectateur va tirer un coup de revolver et que toutes les cartes vont être transpercées sauf la carte choisie !

Le spectateur tire, et à sa grande surprise, un bout de la nappe du guéridon se détache ! Pas grave, Jean REGIL passe DERRIERE le tireur, il recommence et cette fois-ci c’est une rose qui saute en l’air lorsque le spectateur appuie sur la gâchette.

Enfin dernier essai : le spectateur tire, c’est tout le dessus de la table qui bascule, et fait tout tomber. La carte choisie reste accrochée.

Les spectateurs commencent à dire que ce n’est pas la bonne carte. La carte choisie était un six de trèfle, et c’est un sept de trèfle qui vient d’apparaître, pas de problème pour Jean REGIL qui saisit le revolver et tire sur la carte. Un point saute, donc il ne reste plus qu’un six de trèfle !!!

Les spectateurs regagnent leur place et c’est reparti pour un florilège de grandes illusions. En effet, Jean REGIL nous présente maintenant une peluche qu’il enferme dans une boîte.

Il passe des couteaux et, miracle, la peluche disparaît. Il retire alors tous les couteaux et c’est une assistante qui sort du toit de cette petite boîte !

Jean REGIL présente maintenant la traversée d’un miroir. Celui-ci est bien d’une seule pièce, et examiné par une personne du public.

Jean REGIL présente ensuite une illusion qu’il dit avoir refusé de montrer à la télévision, pour que les spectateurs voient des illusions inédites : elle consiste à faire rentrer un assistante, pas très mince, dans une boîte, pas très large, mettre la boîte à l’envers, ouvrir des fenêtres pour vérifier que l’assistante est bien à l’envers.

Jean REGIL

Il suffira de deux secondes pour que l’assistante soit revenue à l’endroit, lorsque Jean REGIL rouvre les portes.

L’effet suivant est une illusion bien connue des magiciens qui consiste à faire tourner la tête de l’assistante. Jean REGIL ne le fait que trois fois et dans un seul sens ce qui est un peu dommage car cette illusion comique est bien lorsque le magicien tourne la tête, un coup à droite, trois coups à gauche, etc …

Je n’ai pas tout en tête, et je sais qu’il en manque, mais Jean REGIL finit par son célèbre tour d’évasion. Il est attaché puis enfermé dans un cube de verre rempli d’eau qui lui-même est fermé par des cadenas et des sangles (que j’ai pris soin d’examiner).

Ce magicien dynamique est en effet une personne qui sait présenter ses illusions, il n’est jamais à court d’idées pour ses tours et encore moins pour ses blagues !

Il aime faire participer le public, et faire monter des spectateurs sur scène (je suis allé moi-même sur scène pour attacher Jean REGIL et contrôler le matériel de son tour final – il l’avait présenté à «C’est mon choix», une évasion d’une cuve d’eau, digne de Houdini).

Au fil de la soirée, Jean REGIL nous raconte l’histoire de la magie illustrée par des tours. Quelle bonne idée de donner un minimum de culture aux gens tout en les divertissant !

Je ne vois aucun côté négatif à cette soirée, c’est pourquoi je le remercie pour ce spectacle formidable. Donc s’il passe près de chez vous, n’hésitez pas à aller le voir !!!

Je dois dire que ce magicien m’a fasciné bien que je connaisse pas mal de ses tours, je suis resté un spectateur attentif.

>>> Réagissz à cet article sur le forum !

Merci à Michel FONTAINE pour la relecture.

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.