Dates : du jeudi 3 au dimanche 6 septembre 2015
6e Congrès Européen des Collectionneurs, Histoire & Collection
Lieu : Conservatoire National d’Art Dramatique
Paris. 9ème

Jacques VOIGNIER, Docteur ès sciences physiques et physicien nucléaire est un des plus grands collectionneurs actuels et il est co-auteur de livres importants pour la communauté magique.

Sa conférence portait sur le théâtre COMTE et le théâtre des jeunes enfants.

NDR : Nous qui vivons actuellement, avons oublié comment les enfants étaient traités à cette époque. Mais cela concernait tous les corps de métier.

Louis Apollinaire Christian Emmanuel COMTE
Louis Apollinaire Christian Emmanuel COMTE

Louis Apollinaire Christian Emmanuel COMTE (1788-1859) a été  célèbre au début du XIXème siècle en utilisant la fantasmagorie, la ventriloquie et la physique.

Ventriloque dès l’âge de dix-huit ans, il était aussi magicien et devient directeur de théâtre, sa véritable passion.

Il exploite un théâtre de physique amusante avec production de fantômes (Cf. image du Guyot de 1770) avec une lanterne magique qui projette l’image d’un spectre sur un nuage de fumée.

Jacques VOIGNIER - Photographe - Thomas THIEBAUT
Jacques VOIGNIER – Photographe – Thomas THIEBAUT

En 1791, Joseph Von Widmer utilise un procédé semblable, puis les spectres sont obtenus sur un écran translucide (Comte et Bienvenu en 1809).

Robertson présente en 1798 la plus célèbre fantasmagorie avec le projecteur et les spectateurs séparés par l’écran (de chaque côté).

Robertson peut en plus déplacer le long d’un rail la lanterne ainsi que diminuer ou agrandir l’image. Le théâtre utilise un miroir à 45°sous la scène. L’image part du projecteur et est réfléchie sur l’écran grâce au miroir.

Robin (Henri Joseph Donckele 1811-1874) a été l’élève de COMTE.

À l’âge de 26 ans, Louis COMTE force une carte à Louis XVIII, c’est le roi de cœur.
« Ce n’est pas ma carte » dit le roi, et Compte de répondre la phrase célèbre :

« Ce n’est pas vous le Roi de tous les cœurs ? »

3e VM Day

Louis COMTE et Robert-Houdin se connaissent. Louis COMTE est son aîné de 17 ans.

Pour devenir jeune comédien chez Comte le contrat est draconien.

NDR : nous avons pu en lire le texte dans l’exposition de Georges Naudet chez Georges Proust : il faut apprendre vingt-cinq vers par jour, être au théâtre toute la journée, et parfois la nuit, il n’y a pas de jours de congés, une amende pour le moindre retard est fixée à 500 francs. L’enfant ne doit rien refuser concernant la marche du théâtre, et d’autres mesures contraignantes (non notées) sont encore ajoutées

À partir de 1829, trois pièces pour enfants sont éditées.

Certaines pièces demandent la présence de sept jeunes acteurs.

Conférence de mentalisme

La salle Choiseul où Comte s’établit définitivement s’est transmise à ses héritiers jusqu’à ce jour.

Le théâtre Comte s’appelle aujourd’hui les Bouffes Parisiennes, nom donné par Jacques Offenbach.

Notes de Pierre Guedin et Philippe Billot

>>> Réagissez à cet article sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.