Trois jours de magie denses à Voisins-Le-Bretonneux !

Jeudi 12 mai 2016
Samedi 14 mai 2016
Dimanche 15 mai 2016

Séminaires 12-15 mai 7Pour le week-end de la Pentecôte, trois conférences complémentaires ont été organisées par les 78’Tours : Bernard BILIS, les chapelets et des ateliers.

Bernard BILIS

Bernard BILIS
Bernard BILIS

La première, le 12 mai, en coopération avec les Magiciens du Cœur de Galluis, était dédiée à Bernard BILIS et à ses techniques cartomagiques.

Devant un public venu très nombreux, d’époustouflantes manipulations ont émaillé la soirée.

Avec, bien entendu, les explications, les conseils et les tours de main qui vont avec.

Un véritable arsenal de techniques et de tours de main, utilisables avec d’autres tours à personnaliser.

Le public était sous le charme.

Les chapelets

La deuxième manifestation avait lieu le 14 mai. Elle concernait principalement les chapelets, sous le patronage du groupe C-PAP, créé par Aurélien d’IGNAZIO.

Patrick DESSI, le créateur du C-PAP, devait présenter les principes et la structure du C-PAP. Mais un empêchement important de dernière minute a malheureusement privé l’assistance de sa présence.

De gauche à droite : Thierry Périchon, Isidore Buc, Cristophe Cunniet et Aurélien d'Ignazio
De gauche à droite : Thierry Périchon, Isidore Buc, Cristophe Cunniet et Aurélien d’Ignazio

Aurélien d’IGNAZIO, Thierry PERICHON et Claude SALONI des 78’Tours, l’ont remplacé avec brio ; après un rappel général des termes et caractéristiques différenciant les chapelets, par Claude SALONI (qui a montré une autre façon d’étaler les cartes, pour masquer leur succession partielle).

Puis Thierry PERICHON (auteur du livre sur le C-PAP « Les Arcanes du C-PAP») présentait des aspects méconnus du C-PAP, qu’il a découverts notamment en utilisant les possibilités de simulation de son logiciel Tricks Base.

Ensuite Isidore BUC (le créateur du chapelet ISIS), demandait à l’assistance de prendre un jeu de cartes classé logiquement, afin de mieux comprendre les principes généraux d’un chapelet mémorisé (donc mémorisé sans aucun effort) et ses possibilités multiples.

C’était surprenant mais ingénieux, tout est devenu très clair, avec des explications parfaitement commentées. Et en plus des démonstrations de faux mélanges, dont le fameux rosetta et ses applications.

Trois mini-conférences ont suivi : deux autres chapelets présentés par Jean-Jacques MEYER des 78’Tours, le Bart Harding à calculs (datant de 1962) et SUM 2.0 (une nouveauté de Card-Shark avec des cartes marquées, présentée à Blackpool), tous deux sans apprentissage.

Aurélien d’Ignazio, pour de superbes productions de cartes à la commande, à l’aide du C-PAP, mais applicable à tout chapelet. Judicieux. Sans oublier un ACAAN et une Open prediction à l’aide de « pincky count ».

Claude SALONI
Claude SALONI

Claude SALONI, pour des applications spéciales, notamment trouver le rang ou la valeur d’une carte avec le C-PAP, dont ce n’est pas la fonction à l’origine et un poker Texas hold’em gagnant. Ainsi qu’un petit film inédit de Patrick DESSI. Des possibilités étonnantes et surprenantes.

La journée a été clôturée avec des spectacles de magie de salon, regroupant Yves Carbonnier, Aurélien d’Ignazio, Thierry Périchon, Claude Saloni, Maroine

Les ateliers

Yves CARBONNIER
Yves CARBONNIER

C’était la troisième et dernière manifestation, du 15 mai.

Yves CARBONNIER a occupé la scène à lui seul toute la matinée, avec ses tours de cartes et sa bonne humeur incomparable.

De la magie étonnante, réunissant toutes les subtilités d’une expérience hors du commun.

En plus de l’utilisation originale d’un jeu spécial, se sont succédés ses 1-2-3, Sandwich, Collector, les Rois, As rouges/As noirs, Spectateur de trop, Carte au revolver, Retrouvailles et un final original et amusant.

Les explications, parfaitement commentées avec force plaisanteries, se suivaient sans effort, à la grande joie de l’assistance, qui n’a eu qu’un regret : que ce soit terminé.

Car ce qui accompagnait les explications des tours était utilisable en tant qu’outils généraux. Avec des conseils, des manipulations et des attitudes appropriés et peu connus. Même le pelage d’une carte en quelques secondes a été expliqué.

“Faites comme moi”

L’après-midi était réservé à des ateliers thématiques simultanés, dirigés par Claude SALONI, en deux groupes. Les explications, parfaitement émaillées d’exemples, ont émerveillé le public.

Serge Ohanna (du groupe C-PAP) initiait l’assistance aux subtilités de la triche et de manipulations très intéressantes ; des techniques toujours utiles de contrôles multiples (dont le faux mélange rosetta) sans modification de l’ordre des cartes.

Aurélien d’Ignazio
Aurélien d’Ignazio

Aurélien d’Ignazio revenait sur les subtilités du C-PAP. Avec les As du tricheur, par exemple.

Thierry Périchon présentait son logiciel dédié aux magiciens, Tricks Base, en mettant parfaitement en avant tous les avantages qu’un magicien, professionnel ou non, peut bénéficier.

Un logiciel développé par un professionnel venu à la magie, parfaitement conçu et simple à utiliser. L’importation par glisser/copier de dossiers entiers était spectaculaire, en plus des liaisons directes de liens internet ou de fichiers.

Ainsi que la création d’ensembles de tours et de checklists, avec la génération de fiches complètes et détaillées (y compris au niveau du matériel nécessaire). La partie simulations et montages a passionné les personnes présentes.

Isidore BUC
Isidore BUC

Isidore BUC expliquait en détail les principes du chapelet et l’utilisation de son application pour ISIS, sous Android.

Enfin Yves Carbonnier clôturait la journée par un atelier spécial, réservé à dix personnes au maximum et concernant les techniques cartomagiques expliquées dans le détail et personnalisées pour chacun des participants.

Trois jours de rêve apportant énormément à chacun.

Espérons que ce genre de manifestation se renouvellera à l’avenir.

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.