Les jours, les mois passent vite… Nous voici déjà à la veille des fêtes de fin d’année et à quelques petites heures de l’an 2000. Il y a 25 ans, je rêvais d’un an 2000 tout à fait différent ; bercé par les films de science-fiction que j’étais à l’époque.

Mais notre an 2000, n’est-il pas à la hauteur de mes rêves ? Je pense que la réponse à cette question est définitivement oui. En quelques années, j’ai vu tant de chose se créer, tant d’inventions géniales. L’explosion de la communication, du multimédia, de l’informatique… que de choses que j’aurai eu bien du mal à imaginer.

Pourtant, il y a quelques regrets… Et celui-ci par exemple. L’art de la magie, semble avoir raté son passage à l’an 2000.

Que voit-on aujourd’hui ? Une multitude de « faiseurs de trucs », de « copieurs » sans imagination, de « boutiquiers » sans scrupules, « d’affairistes » sans talent, « d’opportunistes » et de « professeurs » vendant leur ignorance contre espèces sonnantes et trébuchantes.

Que sont devenus les Magiciens. Que penseraient les Robert Houdin, Méliès, Dhôtel, Fred Kaps… de cette illusion de magie pour l’an 2000.

Aujourd’hui encore, j’ai vu des « boutiquiers » vendant un patrimoine qui ne leur appartient pas, au cœur d’un centre commercial. Bien sur, la magie doit évoluer, bien sur, le temps des confréries est définitivement révolu et c’est une bonne chose. Mais à quoi sert de faire semblant de s’émouvoir pour une émission de TV dévoilant quelques trucs et dilapider à tout vent un savoir et une culture qui nous ont été légués et que l’on n’a pas fait évoluer ou si peu.

La Magie est un ART et le Magicien un Artiste…

Je discutais, il y a quelques jours avec un élu, chargé de la Culture. Il me disait, « je suis heureux de vous rencontrer et de venir voir un spectacle de magie. Savez-vous que cela fait plus de 5 ans, que je n’ai pas vu de Magiciens… Vous savez dans les affaires culturelles, vous n’existez pas !… »

Cette personne, représentante de la nation et dont la charge est la culture et le spectacle, ne savait pas qu’il existait des Magiciens Professionnels et était persuadé que ce n’était qu’un divertissement réservé à quelques amateurs, présentant parfois de façon rémunérée et dans une « semi » légalité des spectacles occasionnels.

Pour l’an 2000, j’ai un souhait, un seul… Ne plus avoir à expliquer que Magicien, c’est un vrai métier d’artiste et ne plus avoir à préférer me présenter sous mon autre profession de Comédien, beaucoup plus reconnue et nettement plus « sérieuse ».

Ne foutons pas la Magie en l’air, sinon elle ne fêtera jamais le nouvel an 2010…

Si cet édito vous fait réagir pour ou contre n’hésitez pas à le faire savoir. Je remarque souvent au vu des Forums Magiques Francophones, que les « pseudo » magiciens et que les Magiciens dignes de ce nom, ont un point commun en France… Il n’ont rien à dire. Contrairement à nos confrères Anglo-Saxon.

Bonne fêtes de fin d’année et vive (non : QUE vive la magie)

Abonne-toi à la newsletter

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens recevant tout cela et bien plus encore.

Article précédentTrompe l’œil de Duraty
Article suivantFleur de Coin (Coin Magic) de Richard KAUFMAN
Localisation : Plaisir (78) Né le 2 novembre 1960 Profession : Magicien, Ventriloque, Comédien et Metteur en scène Spécialités : Magie pour enfants, spectacle en croisière Magicien depuis... Débutant depuis l'age de 7 ans, je passe mon temps à essayer d'apprendre ce qui est devenu mon métier, sans que je n'ai jamais fait ce que ce soit pour... Ma vraie passion, c'est le théâtre et le travail avec les enfants, pour lesquels, j'ai écris une comédie musicale, intitulée "Maxime, le rêve magicien" et quelques autres histoires... Je partage désormais mon temps entre les croisières, mes spectacles en théâtre pour enfants et surtout et c'est pour moi le plus important... ma fille.