: Maison de la Magie
1, Place du Château
41000 BLOIS

Président : Yves CHURLET
0680305670

Vice Président : Marc Pocquet & Martine Delville
Trésorier : Christian Gouin
Secrétaire : Fréderic Delville
Prix des cotisations : 20€
Site Internet

L’Association Centre International de la Prestidigitation et de l’Illusion (C.I.P.I.), fondée en janvier 1989, a pour but de développer la pratique de l’art magique en France en organisant des stages ou séminaires de formation et de perfectionnement destinés à des magiciens.

Plus de 150 stages réalisés depuis 1989

Découvre les stages organisées par le CIPI dans l’agenda ! 

CIPI logo
CIPI logo

Nos maîtres de stages

Proposer des stages, c’est bien, encore faut-il proposer des rencontres avec des personnes confirmées, des maîtres en la matière.
Il faut qu’ils aient de réelles compétences techniques, de l’expérience, des qualités pédagogiques.
Il faut surtout qu’ils aient envie de transmettre leur savoir, leurs expériences. À la fin de chaque stage, c’est la même chose : nous avons l’impression que le maître de stage a tout donné de lui-même.
Il faut voir ce qu’il subit en deux jours : il n’a pas un moment de repos, il répond à toutes les questions, avec générosité, gentillesse. Dans l’euphorie du stage, il donne même ses dernières créations, celles qu’il voulait se réserver encore quelque temps.
Bref, il est « complètement vidé » (c’est lui qui le dit).

Stage au CIPI avec Mimosa KAKI
Stage au CIPI avec Mimosa KAKI

2014
Eric LEBLON – Close-up, salon,scène
Luc APERS – Théâtralisation en close-up, scène
Sébastien Mossière – Théâtralisation, mime (scène,salon)

2015
Sylvain MIROUF – Magie salon,mentalisme,création
Gérard BAKNER – L’inventivité en m,écriture des textes,etc

2016
Gaëtan BLOOM – Magie comique, Comédie
MIMOSAKAKI – Magie sans artifice
Henry MAYOL – Salon, close-up
Pourang – Mentalisme moderne + Spectacle

2017
Eric ROUMESTAN – Close-up
Stéphan LEYSHON – Magie générale

2018
Otto WESSELY – Magie générale
Romaric – Close-up

Stage au CIPI avec Henry MAYOL
Stage au CIPI avec Henry MAYOL

La naissance du CIPI ou comment naît une association (par Janine Richard) ?

Il faut un groupe d’amis ; il faut une passion commune ; il faut un déclic pour avoir envie de faire avancer les choses ; il faut la volonté de mettre en œuvre ces idées.

Pour le CIPI :

  • Il faut un groupe d’amis : le CIPI est une émanation du CMB, le Club des Magiciens Blésois.
  • Il faut une passion commune : bien sûr, vous la connaissez, c’est la Magie.
  • Il faut un déclic pour avoir envie de faire avancer les choses.
    Ce déclic, ce fut un évènement d’importance à Blois auquel le CMB a largement participé : le troisième Festival d’art magique organisé par la Ville de Blois, en collaboration avec Gérard Majax et le CMB.
    Je vais m’y attarder un peu plus longtemps car le CIPI est né dans un climat d’amitié et d’enthousiasme.
    Un travail d’équipe important pour la recherche, de nombreuses heures à répéter sur un projet qui avait pour thème « Le bicentenaire de la Révolution ».
    Chaque magicien, dans la Halle aux Grains, jouait une scénette magique dans ce thème, en continu, sur deux jours. Il y avait des magiciens partout. Il n’y avait pas que le CMB, il y avait aussi beaucoup de magiciens connus comme Gérard Majax qui présentait la guillotine avec Allias.
    Toute la ville parlait de magie : des conférences dans les écoles, toujours par les magiciens du CMB, sur Robert-Houdin, nous ont permis de mieux découvrir celui que l’on appelle « le père de la Magie moderne ».
    La création magique avait joué un grand rôle, il avait fallu imaginer ou adapter des tours ou des numéros dans l’esprit de l’époque.
    Pour tous, ce fut très enrichissant ; je crois que ce fut le déclic pour continuer à progresser, pour donner l’envie d’aller plus loin.
  • Pour mettre en œuvre ces projets d’aller plus loin, de faire avancer la Magie, une association fut donc créée.
Stage au CIPI avec Bertrand CRIMET
Stage au CIPI avec Bertrand CRIMET

C’est ainsi que le CIPI est né le 12 février 1989 lors du troisième Festival d’art magique. L’Assemblée constitutive s’est tenue dans l’hémicycle de la Halle aux Grains.

Les buts de cette association, tels qu’ils figurent dans le compte rendu de cette assemblée constitutive, sont :

  • regrouper tout ce qui est Magie à Blois,
  • recherches, créations pour développer l’art magique (séminaires, stages sur techniques et expressions artistiques),
  • rencontres entre magiciens,
  • faire connaître de nouveaux talents,
  • outre l’intérêt culturel, contribuer au développement touristique de la région.
3e VM Day

Pour faire naître une association, un critère supplémentaire est très important : c’est le soutien des collectivités locales. Dans notre premier Conseil d’administration, siègent madame Danielle Alleaume, représentant le Conseil Général et monsieur François Lemaire, représentant la ville de Blois. Ces deux personnes nous ont beaucoup aidés.

Stage au CIPI avec Mimosa & KAKI
Stage au CIPI avec Mimosa & KAKI

Nous avons bénéficié de subventions importantes pour permettre à notre association de démarrer et de se développer. Sans ces aides, serions-nous ce que nous sommes aujourd’hui ?

Un des premiers objectifs du CIPI a été de trouver un lieu pour ses activités. Il a loué un immeuble, 23 place du Château, dans lequel étaient regroupées toutes les activités du CIPI avec ses stages, du CMB avec ses réunions, ses séances de magie l’été pour les touristes, ses samedis soir avec des séances de magie de salon, et de l’école de magie chère à Mme Janine Devouard.
Dès le début, entre nous, nous l’avons appelée : la Maison de la magie.
Mais… Nous n’y sommes restés qu’une année pour cause de loyer beaucoup trop élevé pour nous. La première Maison de la magie, vous passez devant pour venir jusqu’ici à la nouvelle Maison de la magie, place du château : aujourd’hui c’est l’office du tourisme.

Maison de la Magie à Blois - logo
Maison de la Magie à Blois – logo

Quinze ans après, nous sommes revenus à la Maison de la magie, place du Château. Bien sûr, ce n’est pas la même, ce n’est pas celle du CIPI, c’est la Maison de la magie de tout le monde. Rappelez-vous, l’un des buts du CIPI, c’était de rassembler en un seul lieu tout ce qui est magie à Blois. Ce n’est pas le CIPI qui a réalisé ce but, mais peu importe, l’essentiel c’est qu’il se soit réalisé. La ville de Blois a créé un beau temple dédié à la magie et nous ne pouvons que nous en réjouir.

Il nous faut aussi rendre hommage à un grand monsieur de la magie, Christian Fechner qui, avec ses amis dont Georges Proust, ont œuvré et investi dans l’élaboration et la création de cette maison. Les dragons, la salle de spectacle, les curiosités ainsi que beaucoup d’œuvres exposées sont à mettre à leurs crédits. James Hodges fut aussi de la partie ainsi que Didier Morax et Gilles Mageux.

Notre organisation

La difficulté majeure rencontrée durant de nombreuses années a été de trouver des salles pour nos stages. C’est ainsi que nous nous sommes beaucoup promenés.
En 1990, petite salle au château de Blois, en 1991, salle de l’association Louis XII, en 1993, salle à la Quinière. Les repas étaient pris le midi dans la cafétéria la plus proche et le soir était libre pour les stagiaires.

Conférence de mentalisme

En 1993, stage à Tourailles, d’abord chez l’ancien président, puis dans la salle de l’ancienne école. C’est à ce moment-là que nous avons eu conscience que les stagiaires désiraient rester ensemble le samedi soir et c’est ainsi que, progressivement, est née « la soirée entre nous ».
C’est à partir de cette époque, également, qu’au lieu d’aller prendre les repas à l’extérieur, les repas furent confectionnés et servis sur place par Suzanne.

En 1994 et 1995, de nouveau, nous nous promenons beaucoup, la salle en Vienne à Blois, parfaite pour le stage, mais pas de cuisine, la salle Paul-Émile Victor, dans la ZUP, parfaite pour les stages, parfaite pour les repas mais pas du tout parfaite pour l’environnement (un seul exemple, la voiture fracturée d’Alpha pendant notre soirée entre nous) ; puis retour vers la campagne : salles de Selommes, Champigny en Beauce, Villetrun (c’est d’ailleurs à Villetrun qu’est venu pour la deuxième fois Aldo Colombini).

Et puis, ouf, en 1996, nous posons nos valises à Selommes. Nous avons trouvé, dans cette commune, notre port d’attache : une grande salle pour les stages ; des cuisines et une petite salle pour les repas, nos voitures en sécurité. Les conditions matérielles étaient enfin réunies.

Dans notre enquête réalisée récemment, les magiciens expriment leur nostalgie pour « l’époque Selommes ».

C’est vrai que Selommes a été une grande époque pour nous, la convivialité, l’amitié, un travail sérieux et intense ont régné durant toutes ces années, dans un esprit heureusement que nous avons transporté avec nous à la Maison de la magie. C’est à Selommes que nous avons fêté les dix ans du CIPI : une quarantaine de membres du CIPI et une dizaine de maîtres de stage sont venus animer bénévolement douze heures de magie non-stop dans tous les endroits de la commune où il pouvait y avoir du spectacle, à la salle des fêtes, dans les deux cafés-restaurants, dans la salle de musique, dans la salle du club de football, à la maison de retraite, sur la place de l’église. Ce fut une magnifique journée dédiée à la magie.

Partage ton avis sur le CIPI sur le forum !

Abonne-toi !

Chaque semaine, je partage tous les bons plans et actualités sur l'univers de la magie et du mentalisme.
Rejoins les 16 761 magiciens déjà abonnés.