Comptes-Rendus

Retour à la page COMPTES-RENDUS

Une Semaine avec...

par Arthur TIVOLI

le 13 janvier 1968, début de la guerre civile française apres que certaines personnes aient vu ma photo.
Elève prodigieusement pas doué pour l'ecole.
Bac -1 voulu faire acteur mais trop de chose à apprendre, comme l'ecole...
tombe dans la marmitte de la magie.
Rentre au CFI en 1986 (vice-president en 2000)
Pro depuis 1988 mais bon pas top au debut...
Récolte 2, 3 prix qui trainent.
1ere vidéo sur les ballons en 1997 ou 98 (j'ai pas de mémoire) 3 autres suivront ainsi qu'un CD Rom.
Conférences un peu partout dans le monde : Sarcelles, la Garenne Colombes....
Mes maitres : Jean Merlin, Tom Mullica, Mc King, Johnny Paul, Maurice Chevalier et les Branquignoles.
Mes passions : Toutes
Defauts : Dit tout bas ce qu'il pense tout bas.
De l'auteur :
- Vidéo Arthur Live
- Vidéo Ballons News vol 1
- Vidéo Ballons News vol 2
- Vidéo Ballons News vol 3 'Spécial Cartoon
- Veste 3 in 1 Magic
- Tour Simplex Card to Box

   Je travaille à Disney entre 6 et 8 mois par an depuis 1995 et en cette période estivale je ne déroge pas à cette règle ; mais comme vous allez le constater, il s’est passé plein de choses pendant cet été.

 

Lundi 29 Juillet 2002

   Aujourd’hui je suis off (en langage Disney cela veux dire que je suis de repos). Je vais donc voir les copains chez Magic Dream et j’en profite pour leur donner un coup de main.

     Vous pouvez voir ici l’un des Boss, Damien VAPPEREAU qui fait très bien son boulot de patron prêt à frapper son « employé » presque modèle avec un tapis pour ne pas laisser de traces.

   Je me sauve car ma vie de famille fait que j’ai des petits bonshommes à aller chercher au centre de loisir.
quelques clients de passage : Chris, Nikola, Emmanuel et Thierry    Douche, bain : fin de soirée remplie par ces obligations ô combien importantes.

 

 

   Voici mon fils Hugo faisant le couillon .

  Mon fils Max sortant de son bain. Ah la vie n’est pas facile.

     Et la soirée continue tranquillement une fois que les monstres sont couchés. Je commence à réfléchir, enfin pas vraiment, à ma tournée aux US et au Canada, cela ne sera pas facile car je vais leur faire des « Workshops » d’une journée et tout en anglais en plus… dur, dur. Mais bon c’est moi qui l’ai choisi, alors j’assume.
   Si cela vous intéresse de voir les sujets proposés et les villes de la tournée vous pouvez aller sur www.funnypapermag.com qui est l’organisateur de cette Tournée.

 

Mardi 30 Juillet

Alexandra DUVIVIER   Alors là c’est presque repos car le matin j’amène les monstres au centre et je continue de bosser sur la tournée avec un nouveau concept (3 in 1 Apron) mis en place avec mon pote William ESTON. Passage obligé donc chez le façonneur pour le « truc ». Je vous en dirai plus quand le « truc » sortira. L’après-midi, je donne un cours de ballons à une inconnue : Alexandra DUVIVIER (n’oubliez pas son spectacle «Seule» le mardi). Et la pauvre a bossé pendant 2 heures sans pause syndicale, que je peux être barbare quand je veux.
Ici le façonneur des Lilas.    L’idée du cours était de lui faire comprendre que les ballons sont des objets fabuleux et que quand on connaît les techniques de bases après ce n’est qu’une question d’imagination.
   Je pense avoir réussi mon coup, mais le mieux est de lui demander.
   Et Bien sûr la belle inconnue que l’on devine cachée derrière les ballons.

   Et le soir, ben comme d’hab, les enfants, ma femme et tout et tout.

 

Mercredi 31 Juillet

L’un des bâtiments de Disney    Ben je reprends du service à Disney (mes jours de repos sont finis).
   Là-bas je bosse au « Cowboy Cookout » et cette année je ne fais plus de ballons mais du close-up.
   Pourquoi ce changement ? Tout simplement pour 2 raisons principales : d’une part, parce que 7 ans de ballons, ça gonfle et puis cela revenait « cher » à Disney.
   Mais la vraie raison est que des gens se plaignaient de ne pas avoir de ballons. Ben, c’est vrai quoi ! Pourquoi ne suis-je pas capable de faire 50 000 ballons par jour ? Franchement suis-je nul quand même ! Je m’amuse beaucoup à faire du close up toute la journée, mais je rassure mes fans j’ai toujours avec moi un sachet de ballons. Je crois que le plus dur c’est le changement de langue permanent. En effet le PTD (paysage de touristes disneyien) est vraiment très hétéroclite je passe lors de mes prestas de l’anglais à l’espagnol puis à l’italien puis au français puis re-anglais.
Les copains musiciens du Cowboy   Il est dur aussi de trouver des bonnes «lines» dans ces langues. Tout cela me permet d’étoffer mes compétences linguistiques. Ma magie à Disney est plus un travail d’approche et de créations de situations. Comme vous pouvez le voir mon costume ne me donne pas, non plus, beaucoup de possibilités, j’ai en tout 4 poches (2 gilet + 2 pantalon) cela fait pas bézef.

   Et le soir, rebelote : les enfants et le travail sur la tournée.

 

Jeudi 1 Août (fête nationale suisse)

   Ben oui c’est important de penser à nos copains suisses. Journée habituelle à Disney :
   Close-up au Cowboy c’est-à-dire 5 sets de 30 mns par jour. Avec en prime de nouveaux effets très sympas pris sur le DVD de SANKEY, le public apprécie vraiment.
Et le soir… les enfants.

 

Vendredi 2 Août

   Changement sur l’emploi du temps habituel car départ très tôt pour Nice.
   En effet Jean-Pierre VALLARINO m’a proposé un gala à Cagnes sur Mer lors du festival du Moyen-Age de cette ville.
   Donc un séjour niçois bien sympathique avec plein de choses.

   D’abord, récupération du Ballooneur à la gare de Nice, petit tour au magasin de Jean-Pierre pour son boulot. Fax, e-mails, bref il n’arrête pas car il prépare son grand retour et je crois que cela fera mal.
   On retrouve la belle Jini (l’amie de JP), retour à leur appart et l’on fait les essayages de costume pour le Week-end médiéval, petite bouffe et en habits s’il vous plait.

   On a dû parler magie avec JP jusque 4 h du mat’. Je développerai tout cela dans la journée du lundi 5.

 

Samedi 3 Août

   Je ne vous montrerai pas les photos de votre ballooneur favori (c’est pour mon ego que je dis ça.) en gueux du Moyen-âge cela ferait désordre.
   Mais il faut savoir quand même que j’ai dû faire dans les 500 ballons lors de ce week-end.
   Jini aussi faisait des ballons et bien en plus ! Cyril faisait lui de la magie (et bigrement bien le bougre, JP’s school oblige). Sous un cagnard de folie avec des milliers de touristes autour de nous, sans trop de repos, si ce n’est pour boire,….. je croyais que le travail à la chaîne datait du XX siècle.
   Retour sur Nice, petite bouffe et encore discussion jusqu’à pas d’heure.

 

Dimanche 4 Août

   Re-belote et même dix de der, car notre petite équipe a vraiment fait sensation même s’il y avait des tournois de chevaliers et d’autres spectacles de types moyenâgeux .
   Retour sur Nice, petite bouffe et encore discussion jusqu’à pas d’heure.

 

Lundi 5 Août

   RDV avec Monsieur OID, car nous avons de gros projets avec Philippe, d’ailleurs il y en a un qui sortira pour le mois de janvier, c’est un kit de ballons : avec pompe, une cinquantaine de ballons et un booklet expliquant des sculptures. A priori rien ne le distingue des autres, si ce n’est sa conception globale et les sculptures expliquées qui sont vraiment différentes des autres booklets du même genre. Donc journée de « shooting » photos. Ce projet sera donc distribué dans les magasins de jouets.

LEBLON, Val et Laurent GODON    Le soir, grande soirée de réflexion magique chez Jean-Pierre et Jini avec Eric LEBLON, JP, Laurent GODON, et votre serviteur. Tout d’abord JP me parle de Laurent en des termes très élogieux et je dois dire qu’il ne s’est pas mis le ballon dans l’œil, JP, car ce gars la n’est vraiment pas un manchot, Eric non plus d’ailleurs .
   Laurent travaille dans un café théâtre du coin ou il fait du close-up et de la scène, quand Laurent se met à faire des routines de pièces whaouooooo mes ballons m’en tombent, c’est d’une beauté…

    Je suis très content car j’ai pu donner à JP son 1er cours de Ballons… Eric nous ayant rejoint plus tard, le début de soirée se passa plutôt avec Laurent. En papotant avec Laurent j’ai pu me rendre compte de son «background» un «peu» atypique car il a bigrement bourlingué le bonhomme. Nous avons parlé des grands, KAPS, JENNINGS, VERNON, CERVON, ASCANIO… (NDC : et de moi, non ? ;-))) )
Val et Laurent GODON    JP nous a raconté les «petites frictions» entre Cervon et Jennings.
   Nous avons aussi beaucoup parlé d’Ascanio et de ses théories. JP se targue d’être un anti-théoricien et il a développé cette «théorie» (je pense que bientôt une interview de VALLARINO sera sur VM si tu es d’accord Thomas ? NDTT : Of course ! ;)) Val a beaucoup de choses à dire la dessus qui risquent de déranger pas mal de gens et de choses établies. ).
   Eric est arrivé avec sa cassette «Influences» sous le bras pour me l’offrir (merci encore Eric) et j’ai été content et de lui monter que j’avais bossé son «speedwitch» qui a beaucoup d’impact sur le public disneyien.
   Eric est en train de traduire Darwin ORTIZ (Strong Magic) et nous revoilà à parler de théorie car Eric adore la théorie en général et ASCANIO en particulier.
   Les théoriciens contre les anti-théoriciens, c’est un sujet à mon avis très vaste qu’il serait un jour bien sympa de développer, hein JP ?
   Car, quand même, quand on me parle d’ORTIZ et de son livre, la première chose qui me vient à l’esprit est qu’il n’a pas dû suivre les conseils qu’il donne… Et je le maintiens, na !
   Car, franchement se taper un bouquin de 300 pages alors que Gary KURTZ a pondu un livret de 30 pages à tout casser qui suffit largement si l’on veut rentrer dans la tourmente infernale de la théorie !!!!!

   Apres nous nous sommes montré quand même des choses : Laurent nous a mis par terre avec ses routines de pièces, Eric nous a montré des routines de cartes très chouettes ainsi que SON wave control, JP nous a montré ses dernières créations (avec un chouette problème soulevé par Val : quand on a trop de référents a-t-on du mal à créer ? j’espère que cela fera partie de l’interview de Val sur VM).
   Et je leur ai montré aussi des trucs, mais bon je fais des ballons… certes pas que cela heureusement. Je vous en parlerai quand cela sera au fait de l’actualité.

    Merci à Bruno SANVOISIN pour la relecture.

Retour au Début de la Page

Retour à la page COMPTES-RENDUS