Comptes-Rendus

Retour à la page COMPTES-RENDUS

6ème Festival Magic Méribel

du 14 au 19 Août 2006

par Guilhem JULIA

Coordonnées :
Méribel

   Depuis six ans Dominique  WEBB organise le festival « Magic Méribel ». Le festival a gagné ses lettres de noblesse et sa qualité le hisse aujourd’hui au rang des manifestations incontournables de notre pays, au même titre que le festival de Forges les Eaux ou de l’Eau d’Olle. Cette année, malheureusement, Dominique n’est pas parmi nous en raison d’un accident de ski survenu en début d’année. Il a su quand même prendre en charge l’organisation du festival, aidé par son épouse Sandrine et sa fille Julia.

Julia Webb et Guilhem au cocktail du 15 août

   J’ai la chance d’avoir pu participer aux trois dernières éditions et celle de cette année était particulièrement exceptionnelle ! L’environnement est déjà magique : la vallée de Méribel est sans doute l’une des plus belles des Alpes. Le festival se déroule au cœur même de la ville dans un auditorium très moderne dont la capacité (320 places) permet de garantir une proximité avec le public.

   Les magiciens sont tous nourris (5 repas par jour) et logés au Club Med (l’un des plus beaux de France) et s’ y retrouvent pour des afters mémorables. (coucher au plus tôt à 2h30 du mat, au plus tard à 8h30, après le ptit dej)

L’esplanade devant l’office du tourisme.

Vue depuis la terrasse de la chambre

Un des nombreux buffets desserts du club

 

Dimanche 19 août

   C’est le lancement du Festival, un gala d’ouverture propose un avant goût de la semaine à venir. En close-up, d’abord  Alain SLIM et KAKI officient au milieu des spectateurs pour une magie très rapprochée.

   Sur scène ensuite, le public applaudit Miredieu, en présentateur, les danseuses du Club Med, Georges et Sylvie Colomb qui présentent les lames de rasoir et la malle des indes, et en final Guilhem JULIA & Manon dans un numéro de coffre aux épées.

Quelques minutes avant le gala d’ouverture

Guilhem Julia

Avec Manon

Lundi 20 août

   Cette soirée est entièrement dédiée au close up.

   Lors de la première partie, les spectateurs sont invités à se déplacer de table en table dans un grand hall pour assister à des « minis shows » d’une dizaine de close up men. Ce n’est plus le magicien qui se déplace de table en table mais l’inverse… En seconde partie de soirée, le public est invité à rentrer dans l’auditorium pour assister à un spectacle de close up joué sur scène et retransmis sur écran.

   Un grand bravo au passage à Xavier Hodges qui a assuré le film de tous les spectacles mais aussi ( surtout ?) celui des moments off, comme les repas, les soirées dans les chambres, les «défis » magiques en tous genres, les embrassades derrière le rideau  qui se ferme à la fin d’un gala….

   Olmac et Tao se partagent l’affiche du spectacle de close up. Olmac stupéfait la salle par des prouesses cartomagiques  de haut niveau, Tao mise à fond sur l’humour et l’originalité de sa présentation. Le public marche à fond.

Andy Verhaeghe, le joker dandy en plein close up

 

Mardi 21 août

   C’est l’une des grandes soirées de la semaine : le concours Magic Star du Futur. Six candidats sélectionnés pour l’originalité de leur numéro vont concourir pour remporter au final chacun un prix, le public est invité à décerner à l’un d’eux le prix du public en votant à l’applaudimètre.
Le concours est d’un niveau assez inégal.

   Stan Vitko ouvre le spectacle et connaît plusieurs soucis techniques qui rendent sa prestation quelque peu laborieuse. Son numéro de colombes repose pourtant sur une idée assez originale : un changement de personnalité du magicien lorsqu’il chausse ses lunettes.

   Thibault présente un numéro de manipulation de cartes très épuré et esthétique. Il commence sa prestation en parlant et en ratant exprès toutes ses fioritures… La musique démarre alors et la technique est au service d’une vraie émotion. Très bon accueil du public.

   Fabien Soudière joue son numéro de « magie picturale » remarqué au congrès FFAP de Strasbourg. Le thème est original et bien exploité. Fabien a su travailler une gestuelle et des regards bien à lui. Il reste à éclaircir certains points de la trame du numéro et à corriger certaines incohérences. Fabien s’est montré attentif à nos remarques, je suis sûr que son numéro va devenir très intéressant… 

   Xavier Tapias présente son numéro de « robot écologique » construit à partir de détritus d’une poubelle. Ce numéro est très professionnel (il fut présent à la FISM il y a quelques semaines) et véhicule une vraie émotion lors de la « naissance » du robot et du chien.

   Kiko & Eva jouent la carte de la grande illusion sans beaucoup d’originalité. ( origami… et je ne me souviens même plus !)

   Jordan : La jeune « étoile » montante de la manipulation propose son numéro très efficace et très « rentre dedans ». Les cartes, les foulards et les boules virevoltent entre ses doigts avec  une très belle technique. Le final avec le château de cartes qui sort du guéridon a été supprimé. Tant mieux.  Jordan fait une très grosse impression sur le public.

   Les Magic Twins : Dur d’être objectif en parlant de deux copains… Leur numéro est impossible à raconter. Une énergie incroyable, une bande son très dynamique et beaucoup d’effets magiques. L’ensemble souffre parfois d’un aspect un peu brouillon qui nuit à la cohérence des différentes séquences du numéro. Le public leur réserve un super accueil et leur décerne le Prix du Public. C’est mérité ! Bravo les Twins ! Et Bravo à Andy leur régisseur plateau qui est aussi un talentueux close-up man…

Les Magic Twins

 

Mercredi 22 août :

IN

   Le jeune public est à l’honneur aujourd’hui. Mimosa présente son spectacle pour enfants que je n’ai pas pu voir mais dont j’ai eu de bons échos ! (en tout cas à la fin, les enfants applaudissaient et hurlaient à tout rompre, bon signe, non ?).
   A la sortie du spectacle, les enfants pouvaient participer à des « Ateliers de l’Enchanteur » où leurs étaient enseignés quelques tours et techniques de base. Parmi lesquels, figuraient notamment la Snap Deal de Green, la Muscle Pass et le comptage au petit doigt...

OFF

   Une partie des magiciens se retrouvent au bowling de Méribel pour essayer de bosser le tour de Kevin James. Les plus courageux rejoignent vers 2h du matin une partie des G.O. du Club Med  qui ont investi la discothèque Le Loft.
   Les photos se passent de commentaires….

Jeudi 23 août :

OFF

 Tous les magiciens (ou presque) se retrouvent dans l’après midi pour une partie de Paint Ball des plus guerrière ! Ici plus question de se battre à coup de cartes boomerang : on est en pleine forêt, bardés de combinaison et de masques, armés de pistolets dont les billes de peinture fusent à 200 km/h  et ça fait mal !!! (hein Tao ??…..)

Petit moment de calme avant la tempête

IN

   Le spectacle du soir s’intitule «  Rire et Magie » et nous permet de découvrir dans une première partie les prestations de Stanislas, Miredieu, Julia & Alice et Mikael Szyaniel qui remporte un franc succès avec son numéro désormais incontournable du chanteur d’opéra.
   La seconde partie offre carte blanche au grand Gaétan Bloom qui nous gratifie de 50 minutes de bonheur total. Cet homme est un grand, un très grand monsieur. Les idées, la présentation, la prise de contact avec les spectateurs…. Tout est impeccable. Grande ovation à la fin sur les back & front réalisés avec des gants de boxe.

 A la fin du spectacle de Gaétan Bloom

OFF (mais alors vraiment off)

   Xavier Hodges accueille les plus courageux d’entre nous pour une partie mémorable de « 21 ».  Un jeu inventé par et pour des préadolescents et qui consiste à boire ou à faire des défis imaginés par l’esprit sadique et alcoolisé des participants….

   Jugez par vous même….

Xavier Hodges en action

sur le lit

Sous la couette

Dans la baignoire

 

Vendredi 24 août

   Grand gala de clôture. Le plateau est exceptionnel. Les magiciens qui ne jouent pas ce soir là sont tous regroupés dans le même secteur de la salle et vont mettre une ambiance de foliiiiiie durant tout le gala (olas et standing ovations à l’appui).

   La compagnie de Sharon et son ballet ouvre les festivités avec un ballet très rythmé.  

   Le spectacle est présenté par Kaki, le « mimagicien » qui avec presque rien fait presque tout… Ses intermèdes sont parfois plus applaudis que les numéros qu’il présente !!! Mention spéciale pour le sketch du balai et du chef d’orchestre.

   Kenji Minumera présentera ses deux numéros, les Cuillères et le Peintre. Les effets sont très nets  et souvent originaux (surtout dans le Peintre).

EN EXCLUSIVITE UNE PHOTO DE KENJI EN REPETITION

   Jérôme Helfenstein joue son numéro d’ombromanie et fait un carton… Là aussi c’est dur de parler du numéro d’un copain, mais son travail fait l’unanimité chez tous ceux qui l’ont vu. L’invention et la poésie sont omniprésentes et offrent un moment de vraie magie. Bravo Jérôme !

   Dans la série des cartons, je demande Jean-Pierre Blanchard, le peintre déjà vu à la FFAP ou au Cabaret de Sébastien. En deux passages il impressionne par sa virtuosité et la force avec laquelle il joue son numéro. Des frissons parcourent beaucoup de spectateurs….

   TAO présente un numéro de carte perdue et retrouvée de façon très originale… Au fait, TAO a un resto asiatique à Limoges….

   Florian Zimmer présente son numéro de manipulation très enlevé. Son univers est celui de la rue (bidon, sac à dos, bombe de peinture…) Les boules et les cartes se matérialisent sous l’action de la bombe de peinture. C’est très propre, très rythmé et le final est incroyable (à ne pas révéler pour ceux qui ne l’ont pas vu…)

Florian Zimmer & Manon

   Pilou joue son numéro de Gavroche qui lui a valu le Grand Prix FISM à Stockholm. Au delà de la profusion des effets magiques et du crescendo dans les apparitions de cartes et de la bande son très originale, je crois que la force du numéro tient dans l’immense capital sympathie que dégage Pilou. Dès les premières secondes du numéro, le public marche à fond. Gros succès.

   Les Kamyleons clôturent le spectacle de belle façon en proposant 40 minutes de grandes illusions et de numéros parlés réalisés avec le public. La présentation est impeccable, les costumes et musiques sont très soignés. Tout fonctionne à merveille.

   Le spectacle se termine avec la venue sur scène de tous les artistes de la semaine.

Kaki, Pilou et les Magic Twins

   Ainsi s’achève la 6ème édition de ce festival Magic Méribel.
   Je crois que tous les acteurs de cette semaine s’en souviendront longtemps.

Guilhem JULIA   UN grand merci et un grand bravo à l’équipe de l’organisation.

      UNE grosse pensée pour Dominique WEBB avec tous nos souhaits de rétablissement.

>>> N'hésitez pas à réagir à cet article sur le forum !

Merci à Michel FONTAINE pour la relecture.

Retour au Début de la Page

Retour sà la page COMPTES-RENDUS