Comptes-Rendus

Retour à la page COMPTES-RENDUS

Grenade, ville candidate à l'organisation de la FISM en 2009

du Mardi 28 Mars au Lundi 3 Avril 2006

par Thomas THIÉBAUT

Coordonnées :
Grenade
ESPAGNE
Site officiel
Tous les trois ans, les championnats du monde de magie ont lieu dans une ville différente.

J'ai eu la chance de participer à ceux de Lisbonne en 2000 (ambiance géniale) et de La Haye en 2003 (plus terne ! ;)).

En août prochain, lors de la FISM (Fédération Internationale des Sociétés Magiques) qui aura lieu à Stockholm, les présidents des clubs affiliés devront choisir la ville accueillant le prochain congrès en 2009.

Sont en compétition pour recevoir les congressistes les villes de Vienne en Autriche, Pékin (Beijing en VO) en Chine et enfin Grenade en Espagne.

Lors de la dernière Colombe d'Or, j'ai pu à nouveau rencontrer Alain Slim, président du club de Liège les 52.

La Belgique compte cinq clubs affiliés à la FISM.
La France deux, la FFAP et le CFI.
J'apprends que, pour la première fois, une ville candidate a invité des représentants de clubs afin de présenter sa ville, les salles, les hôtels, les transports...
La Chine avait mis le paquet puisqu'elle avait invité en novembre dernier plusieurs membres de la FISM.
Alain était de la partie.
Les représentants français ont refusé de participer à ces sessions.

Afin de rester dans la course, la ville andalouse de Grenade avait décidé elle aussi d'inviter des délégués des associations magiques du monde entier.

Aucun membre du club des 52 ne pouvant se rendre à Grenade, Alain a gentiment proposé que je le représente afin de lui faire un compte-rendu exhaustif... que vous êtes normalement en train de lire ! :)

Précision de taille : Comme tous les écrits et pensées, mes propos sont purement partiaux et forcément fondés sur mon vécu et mon ressenti.

De plus, je n’ai pu me rendre à la seconde session de présentation que Pékin a organisée.

Je ne comparerai donc pas ces 2 villes (bien qu'Alain et pas mal de monde m'aient décrit leur séjour).

 

Mardi 28 mars 2006 11 heures 45

Arrivée à Orly

Le vol pour Grenade via Barcelone est prévu à 14 heures. Manque de bol, il est annulé ! Eh oui c'est jour de grève.

Finalement, la compagnie m'indique que je peux immédiatement prendre celui de midi trente.

Une heure et demie de vol est prévue puis 2 h 30 d’attente à Barcelone.

L'avion est à moitié vide et c'est agréable de quitter Paris sous une pluie battante.

Je commence à avoir faim jusqu'à ce que je me rende compte que sur Iberia, il faut payer pour manger et boire ! 2,5 € pour un jus d'orange de 25 cl... Et les hôtesses n'ont même pas la monnaie ! :(

Bon, j'arrête de râler et me replonge dans le guide vert Andalousie.

Après deux heures d'attente, tranquillement installé au soleil à l'aéroport de Barcelone (dans lequel j'ai dû perdre ma montre, à moins qu’un pickpocket…), je me dirige vers la porte d'embarquement.

Mon coupon est inséré et je me dirige vers l'avion quand tout se met à sonner.

Horreur, je partais pour Malaga ! :)

Après une petite course dans l'aéroport, je constate que mon avion est en retard et m’assois.

La queue des passagers se dissipe et j'aperçois Éric ESWIN, le secrétaire général de la FISM, accompagné de sa femme. Nous nous étions déjà rencontré lors du dernier Magic Valongo (lire le compte rendu).

Il est bientôt rejoint par Domenico DANTE, le trésorier.

Arrivé à l'aéroport, Domenico qui avait attrapé sa correspondance en vitesse constate que sa valise n'a pas eu la même chance !

Direction l'hôtel Sarray, situé juste à côté du palais des congrès.

Nous faisons la connaissance du peut-être futur organisateur de ce congrès, le magicien Miguel « Mago Migue » PUGA.

Miguel a un parcours proche de celui de Norbert FERRE en terme de compétition !

En effet, il a gagné le second prix de close-up cartomagie en 2000 à la FISM de Lisbonne, et le 1er en 2003 à La Haye.

Comme nous sommes arrivés 24 heures avant les autres délégués, Miguel a la gentillesse de nous emmener faire la tournée de quelques bars à Tapas.

Les Tapas sont des sortes de collation composés de pain recouvert d'éléments et d'huile d'olive, que l'on mange tout en buvant.

Bonne idée, vu que l’heure de dîner décalée des espagnols incite plutôt les anglo-saxons à boire !


Mercredi 29 mars 2006
Visite de la ville

Une bonne nuit de sommeil, et me voilà enfin prêt pour visiter la ville andalouse.

Le premier rendez-vous officiel n'était prévu qu'à 20 heures.

Durant ces sept heures de balade, j'ai l'occasion de croiser un coréen dénommé Song, étudiant en Angleterre.

Sept heures de marche et de discussion plus tard, quelques coups de soleil, des crêpes faites par un breton et une douche, et nous retrouvons tout le monde au bord de la piscine et des petits fours.

L'équipe se présente :

- Vicente Rafales Riera, secrétaire des sociétés magiques espagnoles présidera et fera le lien avec toutes les associations espagnoles.

C'est Miguel qui, fort de son expérience du festival Hocus Pocus, organisera ce congrès.

- Alfredo Blasco, vice président du club de Valence, monsieur informatique et lobbying ;)

C’est lui va organiser le prochain congrès à Barcelone en 2007 (ce sera ensuite à Valence).

- Luis, qui a un talent inné, parle aussi bien le français (grâce à seulement 4 mois en Belgique avec le programme Erasmus), l'espagnol et l'anglais.

- Sont aussi présents Rafael Benatar et Juan Mayoral accompagnés de Jane (primé récemment aux Mandrakes)


Après des années, je retrouve Pascal Clément, président du club luxembourgeois.

Je rencontre également Alexis Duvernoy qui représente la société The Licence Agency, chargée de promouvoir la FISM, notamment pour tous les droits télévisuels (auparavant détenus, au sens propre comme au figuré) par la télévision japonaise NHK.

Après une marche dans la ville, une surprise nous attend au théâtre avec rien moins qu'une représentation de Monsieur René Lavand.

Très impressionnant de maîtrise et de technicité, l'Argentin fascine tout le public.

Par contre qu'est-ce qu'il est bavard ! Du fait de son accent argentin et de la chaleur écrasante dans la salle, j’ai eu toutes les peines du monde à comprendre les poèmes et histoires narrées.

Jeudi 30 mars 2006
Le palais des congrès et les hôtels

Sommeil léger dû à une dame qui semblait avoir beaucoup de plaisir... malheureusement pas avec moi ! :)

Au petit déjeuner, rencontre avec le président (jusqu’en juin) du Club IBM de San Francisco, Roger Miller (pas sûr que c’est lui, je m’y perds dans les cartes de visite !).

L’IBM est la plus grosse association magique au monde avec pas moins 13 000 membres situés dans 70 pays.

Suit la SAM avec 6/7000 membres. Elle était représentée par Bradley M. Jacobs.

Chose étrange, leurs congrès respectifs sont organisés à 1 semaine d’intervalle au mois de juillet… apparemment pour les familles !

Ils sont en discussion pour les réunir en 2008 ! Cela n’avait pas été fait depuis des dizaines d’années.

Le 3eme club américain affilié à la FISM est le Magic Castle avec 3000 adhérents.

Nous nous rendons au palais des congrès, afin que les instances locales officialisent leur volonté d'accueillir les prochains congrès mondiaux de magie.

La presse est là.

Sont à table, le trio de tête de la FISM, Eric et Domenico et aussi le belge Gerrit BRENGMAN, secrétaire général.

Mais aussi Dag Lofalk, président actuel de la FISM puisque c’est lui qui organise le congrès en août ! :)

En dehors des magiciens, nous avons droit à la présence du maire et à quelques uns de ses collaborateurs.

On a pu apprendre en autres que :

La magie est d’ailleurs encore à la une puisque l’affiche du festival du court métrage est sur le thème de la magie.

Puis, nous avons droit ensuite à la visite du Palais des Congrès.

Il a moins de 10 ans et est donc très moderne. Pour sa qualité, il a été élu second d’Espagne (pas mal pour une petite ville).

De plus, il sera encore amélioré en 2008 grâce à des fonds européens (la prochaine FISM est en 2009).

Le directeur nous explique que contrairement à d’autres responsables de palais des congrès, il connaît bien les contraintes de la magie.

Il a en effet travaillé pendant plusieurs années à Londres sur ce genre d’événements et a notamment fait des émissions télévisées avec Paul DANIELS !

Nous commençons la visite par les petites salles.

15 pièces de 30 à 150 places combinables dans tous les sens et toutes équipées pour éventuellement des traductions en simultané par casque.

Nous montons ensuite sur le toit avec une surprise de taille puisque nous y trouvons une arène à ciel ouvert de 1500 places ! L'amphithéâtre Carlos 1er.

Cela le fait grave et on s’imagine regarder un spectacle sous les étoiles ! :)

Puis visite de salles intermédiaires pouvant servir pour les marchands de trucs ou le restaurant.

Nous arrivons enfin tout en bas à la grande salle Garcia Lorca qui servira pour les concours et certains galas, .

La salle comporte 2000 places. Les sièges sont confortables et possèdent tous des tablettes pour écrire ou pianoter sur son ordinateur.

J’ai noté quelques défauts comme le parquet posé au sol qui fait un boucan d’enfer : les entrées et sorties pendant les spectacles et concours seront repérées ! 

Et la salle qui n’a pas de coulisse arrière mais, par contre, comporte un plateau se chargeant des sous sols et qui permet à 5/6 numéros de se préparer à l'avance.

Il y a plus de 3 000 chambres autour du Palais des Congrès. Et d’ici un an, un nouvel hôtel sort de terre avec 400 places !

Départ pour visiter 3 hôtels. Le dernier est d'un look extrêmement moderne.

Rafael Benatar me donne un bon plan que je vous livre :

Demandez à votre agence de voyages un chéquier comprenant 5 coupons de 50€ vous permettant de dormir pratiquement n’importe où !

Il m’a donné ce site banchotel.com !

Puis on part déjeuner à pied au restaurant Corrala del Carbon.

La petite salle du fond contient un décor fort original et nous met immédiatement dans l’ambiance.

J’ai la chance de me retrouver assis en face d’Obie O'Brien, l’un des créateurs du FFFF en 1971 (voir Histoire(s) de FFFF dans la partie Comptes-rendus).

Passé à la question par Luis, Obie nous parle d’Eddie Fechter et de ses triches aux dés, aux pièces et aux cartes !

Sont également évoqués Steve Forte et Dereck Dingle.

Après avoir goûté aux spécialités locales, nous partons pour une grande tournée des lieux d’hébergement de la ville.

La ville propose des 2, 3, 4, 4+ et 5 étoiles.

De plus, en été, c’est la basse saison dans la ville car tout le monde est sur la côte et les étudiants sont partis.

Il y a donc des possibilités de louer des appartements à plusieurs pour 30€ par jour !

Et en plus, vous serez dans le quartier qui ressemble un peu à Montmartre et vous n'aurez rien moins que la vue sur l’Alhambra !

Parmi les très nombreux hôtels visités, je retiens le 4 étoiles, Hespeira Granada qui contient 69 chambres.

Il a un charme fou car installé dans une construction typique.

Je n’ai pas aimé le look vieillot et pompeux du Servicio Real.

Par contre son 6e étage privatif avec terrasses pourra en intéresser certains.

Petite pose durant laquelle, nous buvons un peu.

J’en profite pour faire un peu plus connaissance avec John PYE et sa femme Carol.

Il est secrétaire du cercle 25 de l’IBM situé en Grande Bretagne.

Et également, Zirnitra et sa femme, d’autres belges.

Avec Joseph Messina et sa femme, le nouveau président de l’autre club belge situé à Liège, Grenade est donc envahi par les gens du plat pays !

Depuis le début du séjour, le polonais Jerzy STANEK, président du club de Cracovie, est toujours au taqué !

Il en profite pour faire quelques tours de cartes à nos gentilles accompagnatrices !

Une spectatrice coupe le jeu et malgré cela, elle a coupé sur les 4 As.

Roger MILLER, également past président de l'IBM (l’année dernière ?, dur de s’y retrouver car ils ne sont présidents que pendant un an) nous présente le tour avec le penny, le dollar et la pièce chinoise.

Puis Fred Casto, prochain président de l’IBM, s’y colle aussi en nous présentant Quartered de Mel KIENTZ.

Parmi nos visites, nous sommes rendus dans un hôtel ouvert en septembre.

Le Nazaries est un 5 étoiles ultra moderne et au look très très classe.

Comme nous ne reculons devant rien, nous demandons à visiter une chambre normale puis une suite de 80 m2 ! :)

Superbe appartement avec une salle de bains énorme.

L’appartement est situé juste au dessus du SPA et de la salle de sport.

Verdict : 700€ la nuit ! En squattant à 10, c’est jouable ! :)

Le soir nous sommes tous emmenés en bus dans les hauteurs de la ville dans un endroit avec une superbe vue sur l’Alhambra.

Petite collation sur une grande terrasse puis nous entrons dîner dans le flanc de la colline dans des sortes de caves voûtées peintes en blanc.

Tout le monde est assis à une table tout en longueur.

Je me place stratégiquement vers les pontes et notamment le maire.

Celui-ci nous explique que sa femme, assise à côté, et lui s’étaient séparés.

Il l’a invité dans ce restaurant… et voilà, c'est reparti ! C’est beau l’amour ! 

Certains invités leurs offrent des présents. J’ai noté un œuf d’autruche par la représentante sud africaine !

Après le dîner, nous nous rendons juste à côté dans une petite salle de spectacles dans laquelle attend un autre groupe.

Nous avons droit à des musiciens et danseurs de Flamenco. Des vrais, des qui ne sourient jamais ! :)

Ils sont de l'école d'art de Flamenco de Grenade.

Le show commence et le fond de scène disparaît pour nous laisser voir l’Alhambra.

La classe !

 

Vendredi 1er avril 2006
Visite de l'Alhambra

Notre guide nous entraîne dans Carmen de los Martyros, un beau bâtiment qui est désormais public et sert aux réceptions telles que les mariages.

Rencontre avec la présidente des clubs magiques sud africains, Christine SAMCO.

Pour le déjeuner, nous avons droit à rien moins que le grand hôtel du 16ème siècle, el Palacio de Los Navas.

Enfin de la nourriture française ! :)

Alfredo BLASCO continue son lobbying incessant contre Pékin.

Cette fois-ci, il nous fait lire des articles qu'Aldo COLOMBINI a publiés dans la revue Linking Ring à partir de décembre 2004.

Cela traite de ses diverses tournées en Chine sous forme de chapitres du style Animaux, Hygiène, Hôpital, Chien...

C'est très bien écrit et au fur à mesure que les gens se passent les pages, nous sommes tous pris de fous rires contagieux !

A la lecture de ses pages, on ne veut plus pour rien au monde se rendre dans ce pays ! :)

Le temps de digérer et nous sommes tous repartis pour visiter le palais de Charles Quint.

C'est un bâtiment de forme ronde avec des colonnes sur les côtés et dont le toit n'a jamais été achevé.

Oh joie, nos gentils organisateurs nous apprennent que ce lieu normalement réservé aux arts dit sérieux en France, tels que la musique classique, sera pour la première fois et de façon exceptionnelle prêté pour le gala de close-up !

« La classe totale » comme dirait ma fille ! :)

Les visites continuent et nous allons de surprises en surprises.

Le palais renferme des merveilles d’architecture et de décoration.

Je fais la connaissance des 2 organisateurs postulant pour Vienne en Autriche, Michael SWATOSH et Johann KELLNER (ici en compagnie de Pascal CLEMENT à gauche).

Malheureusement, il semblerait que la personne à qui ils avaient confié le mandat d'organiser le congrès soit plus intéressée par l'aspect financier de la chose que par la promotion de la magie.

Ils prévoyaient donc d'abandonner la compétition pour la prochaine FISM.

La moyenne d'âge des présidents tournant autour des 50 ans, mon oeil est forcément attiré vers une très charmante jeune fille que je n'avais pas remarquée auparavant (forcément, elle nous a rejoints en cours).

Elle répond au prénom de Francisca... et je vous en reparlerai plus tard ! :)

Après une visite commentée et guidée dans le palais purement somptueux (les photos parlent d'elles mêmes), nous arrivons dans les jardins Del Generalife.

Ce havre de verdure à l'ombre et près des remparts est plus qu'agréable sous le soleil !

Avant d'arriver à l'une des entrées, nos hôtes nous arrêtent devant un théâtre construit au milieu des jardins en plein air.

Sa capacité est de 3 000 places.

Il sert durant 3 semaines en juillet pour un festival de danse et de musique.

Cela va donc sans dire que, techniquement, il y a tout ce qu'il faut pour la lumière et le son.

Tout cela pour vous dire, qu'encore une fois, la mairie ferait un gros geste en conservant le théâtre en l'état pendant 2 semaines afin que le gala d'ouverture se fasse là !

Avec ensuite un dîner directement dans les jardins réquisitionnés rien que pour les magiciens !

Cela le fait grave ! :)

D'autant que Mago Migue nous apprend qu'il y a de fortes chances pour qu'ils obtiennent du philharmonique de Grenade qu'ils viennent jouer pour nous ! :)

Dans le même genre, je garde un très bon souvenir du congrès de Vannes qui avait invité le Bagad de Lann Bihoué (lire les CR sur ce Congrès).

30 musiciens qui jouent pour vous en direct c'est une expérience peu commune.

Retour à l’hôtel pour une bonne douche !

Nous enchaînons par un dîner dans un restaurant servant des spécialités du pays.

Les « jeunes » se retrouvent tous à la même table ! :)

Puis Pascal, Francisca et moi finissons au bar de notre hôtel pour de longues conversations.

Francisca est la fille d'un des dirigeants d'un club portugais, Fernando MARQUES VIDAL de l'Associação Portuguesa de Ilusionismo situé à Lisbonne.

Elle a toujours baigné dans la magie, et c'est ce qui lui a fait côtoyer des sommités magiques telles que feu Topper MARTIN !

Elle a fait partie de l'équipe qui a organisé la FISM de 2000 à Lisbonne (ma 1ère et excellente à mon goût).

Nous évoquons tous les petits soucis qui ont émaillé cette semaine.

J'en apprends de bonnes sur Luis de MATOS qui co-organisait.

Pour faire court, fiabilité et droiture ne sont pas des adjectifs qui pourraient le définir! :)

A 3 heures, à mon grand étonnement, sa mère l'appelle sur son portable ! On ne rigole pas avec la mama ! :)

 

Samedi 2 avril 2006
Visite de la Cathédrale et dîner de clôture

Nos hôtes nous offrent une visite de la Cathédrale.

Déjà vu le premier jour, cette fois-ci j’aurai les explications ! :)

Puis repas juste à côté.

Suis-je méchant si je dis que leur nourriture est un peu grasse à mon goût ?

J’ai d'ailleurs pris quelques kilos durant le séjour ! :(

L’alcool aidant, certains s’amusent comme des fous avec les stylos marionnettes que l’office du tourisme nous a offerts.

Durant l’après-midi, le trio de tête de la FISM, Gerrit, Domenico et Eric, organise une petite réunion.

Ayant été convié à titre exceptionnel, je ne trahirai pas ce qui a été dit.

Sachez seulement que jamais n’ont été prononcées des phrases du genre « Yaka, Foka… »

Mais au contraire, des questions sont posées sur l’avenir de la fédération.

Certaines projections nous amènent dans 50 ans.

Aucune réponse n’est donnée, c’est à chacun de se faire son opinion.

En tous cas ces 3 la forment une bonne équipe et on peut compter sur eux pour emmener la magie très loin.

Un peu de repos au bord de la piscine pour méditer sur tout cela et déjà le dîner de clôture pointe.

Nous sommes emmenés dans une magnifique demeure pour un grand dîner.

Un des membres de la délégation autrichienne a la gentillesse de me prêter sa veste : regardez bien les photos, car c'est la dernière fois que vous me verrez habillé avec ce genre de vert ! :)

Joseph MESSINA en profite pour nous faire un peu de magie.

A la fin, les responsables de la FISM remercient nos hôtes et tous les services administratifs pour cette très belle semaine fort bien organisée !

Nous passons tous dans le patio central pour des photos individuelles et d'autres avec Mago Migue qui arrive à trouver une posture différente pour chacun de nous ! :)

Retour au bar de l'hôtel pour de nouvelles conversations jusqu'au bout de la nuit avec Pascal, Alexis, Francisca et moi !

Au niveau inférieur, un attroupement attire mon regard.

C'est un grand magicien espagnol de la trempe de Juan TAMARIZ (dont je ne me souviens plus du nom) qui fait de la magie à des employés de l'hôtel !

Si j'ai bien retenu quelques choses de l'équipe ibère, c'est qu'elle adore la magie !

Ils ont le cœur d'amateurs et la technique de professionnels !

 

Dimanche 2 avril 2006

Un petit tour à la piscine après le petit déjeuner et discussion intense avec Francisca avant son retour au Portugal.

Pour les chanceux qui seront à Stockholm, vous aurez l'occasion de la voir sur scène en concours avec sa troupe de 10 personnes.

Les invités quittent petit à petit Grenade.

Je retrouve le soir un groupe de nord américains de retour d'une visite en voiture à Cordoue et nous allons dîner.


Lundi 3 avril 2006

Dernière personne restée sur place, je visite encore une fois la ville qui est tellement grande que je croise Mago Migue avec sa femme ! :)

En clair, si la ville est élue pour la FISM 2009, nous n'aurons pas de mal à nous retrouver le soir ! :)

 

Voici mes conclusions sur ce séjour et le potentiel d'accueil de cette ville.

Bien que pas mal de personnes m'aient parlé de Pékin, par honnêteté, je ne l'évoquerai pas.

Si le cœur de Grenade en soi n'est pas très beau (à mon goût, par rapport à d'autres villes Andalouse), sa petite taille permettra à tout le monde de se déplacer à pied très rapidement et de se retrouver.

Par contre, le quartier sur la colline en face de l'Alhambra avec ses petites ruelles et ses maisons typiques toutes blanches est vraiment sympa et propice à des locations pas chères.

Quand à l'Alhambra et ses jardins, c'est un joyau international qu'il faut réserver des jours à l'avance pour pouvoir espérer le visiter !

Les différents galas et le dîner qui seront organisés à l'intérieur seront assurément magiques !

L'équipe organisatrice est complètement dédiée à la magie et, fait assez rare, composée exclusivement de professionnels en activité (faute de temps, ce genre d'événements est plutôt mis en place par les amateurs).

De plus, avec leur festival Hocus Pocus, ils ont une très bonne expérience de l'organisation.

Pour les transports, ils ont toujours été impeccables ! Le congrès se passant l'été, le trafic sera forcément fluide ! :)

Les hôtels de tout niveau ne manquent pas et l'offre est à la fois riche et variée.

Le Palais des Congrès est très moderne et très bien conçu.

J'ai noté que dans la grande salle, le parquet faisait pas mal de bruit. De plus, la scène n'a pas de dégagement arrière mais un élévateur.

Toutefois, le directeur ayant travaillé à Londres sur les grandes scènes des comédies musicales et même avec Paul DANIELS, il connaît bien les attentes des magiciens.

Enfin, nous avons tous été impressionnés par le soutien de la mairie, du département et de la région pour ce projet !

Pour vous dire, le maire a réuni dans un dîner privé ses adversaires politiques pour qu'ils prennent l'engagement de continuer son œuvre même s'il était viré par les électeurs ! Chapeau ! :)

La magie est vraiment considérée comme un art en Espagne !

Messieurs et Mesdames les présidents des clubs affiliés, à vous de faire votre choix en votre âme et conscience lors du vote à Stockholm ! :)

> Retrouvez dans la Galerie une sélection de 200 photos sur les 500 prises.

Si vous souhaitez en obtenir d'autres, contactez-moi !

>>> N'hésitez pas à réagir à cet article sur le forum !

Merci à Michel FONTAINE pour la relecture.

Retour au Début de la Page

Retour sà la page COMPTES-RENDUS