Comptes-Rendus

Retour à la page COMPTES-RENDUS

Journée de Soutien à Fred DAREVIL : Akiltour, Les Brunophils et la Conférence des Conférences

Lundi 1er Mai 2006

par Patrice BERNARD

Lieux :
Le Grenier
3 rue Rennequin
75017   Paris
Double Fond
1 place du marché St Catherine
75004   Paris
Tarif : 30 et 20 €
De Dominique DUVIVIER :
De William ESTON :
D'Arthur TIVOLI :
De Gérard BAKNER :
De David ETHAN :
De Jean MERLIN :

   A Paris, comme partout ailleurs en France, cette journée était celle de la Fête du Travail pour les Moldus.
   Mais alors que pour eux, cette journée ressemblait à un jour férié ordinaire ; sans qu'ils s'en doutent, c'était une journée très spéciale pour les Magiciens.

   Journée très spéciale, car journée magique par excellence.
   Et ceci à plus d'un titre.

   Tout d'abord parce qu'un phénomène étrange dont les prémices s'étaient fait sentir depuis quelques semaines voyait ce jour là son aboutissement.
   Quelque chose de jamais vu encore de mémoire de magiciens dans le monde de la Magie en France mais quelque chose qui allait montrer que la communauté magique est une réalité active et solidaire.

   Parce qu'ils vivent dans le monde des humains, les magiciens doivent en accepter et en subir les inconvénients.
   C'est pourquoi, même les magiciens tombent malades.
   Pour faire croire qu'ils sont comme les humains....
   On ne sait pas qui a inventé les maladies, cela remonte à la nuit des temps et toutes les légendes qui se sont transmises par tradition orale ou écrite apportent sur ce sujet des explications parfois contradictoires.
   Certaines de ces maladies humaines sont bénignes et ne durent pas longtemps..
   Elles ont pour noms... La rhino pharyngite qui vous fait tousser, mais quand on vous donne du sirop et des pastilles, ça va mieux... Le rhume qui fait couler votre nez, mais quand on vous donne du paracétamol et des mouchoirs, ça va mieux... La gastro-entérite qui fait couler votre ventre et qui est parfois amusante... pour les autres... ceux qui ne l'ont pas, quand ils vous voient devenir d'une jolie teinte verdâtre et courir précipitamment aux toilettes.. Et là il faut vous donner beaucoup de papier toilettes pour que ça aille mieux.

   Mais certaines autres maladies humaines sont plus difficiles à guérir.
   On n'ose même pas prononcer leur nom de peur de les faire venir.

   Les humains ont des sorciers qu'ils appellent "médecins" et qui cherchent à faire disparaître ces maladies... Mais ça demande du temps... Et pendant ce temps... Ben la maladie elle vous affaiblit, elle pompe votre énergie et votre moral et elle vous empêche de continuer une vie normale dans le monde des humains. Si bien que vous ne pouvez plus travailler et avoir ce que les humains appellent de "l'argent", cette chose qui, dans ce monde des humains, permet de vous acheter plein de mouchoirs et de papier toilettes...
   Et quand vous n'avez plus d'argent... votre moral devient encore plus mauvais et c'est ce que cherche la maladie pour gagner la partie.

   Les humains pensent que les magiciens peuvent faire apparaître et transformer l'argent.
   C'est vrai... sauf quand ils sont malades.
   Alors quand la maladie a attrapé le magicien Fred Darevil, un autre magicien nommé Gérard Bakner a décidé de l'aider à lutter contre la maladie et de faire en sorte que certains soucis soient moins présents pour Fred.
   Le magicien Gérard Bakner a lancé un appel à tous les magiciens de France et d'ailleurs.
   Son appel a été entendu et la communauté des magiciens a décidé de collecter de l'argent et une grande journée de solidarité a été programmée pour ce lundi 1er mai 2006 afin que l'argent récolté soit entièrement reversé à Fred Darevil..

   Une journée magique par cette solidarité inédite entre magiciens, mais également parce que cette journée allait permettre à ses participants de vivre de grands moments de Magie.    D'une part avec le spectacle de la troupe Akiltour suivi du spectacle des BrunoPhils au Café Cabaret Le Grenier, pour ensuite aboutir à "la conférence des conférences" au Café Théâtre de la Magie le  Double Fond.

   Journée magique enfin car, pour certains d'entre nous, l'inimaginable, l'insensé allait se produire. C'était comme passer de l'autre côté du miroir... S'asseoir "derrière" la table de close-up du "Double Fond". S'imaginer l'espace d'un instant être l'égal de Dominique Duvivier, de Gaétan Bloom, et de tous ces magiciens célèbres qui ont contribué à faire de cet endroit un lieu mythique.

   C'est cette journée magique que je vais vous raconter...

 

   10h30 lundi 1er mai 2006 - David Ethan passe me chercher. On file vite fait prendre Draco et directement la "Capitale".
   Avant la venue de David, j'ai réussi à aller acheter des fleurs et du muguet pour me faire pardonner d'abandonner lâchement le domicile familial, même si c'est pour une bonne cause et c'est donc avec la conscience à peu près tranquille que j'aborde cette journée pluvieuse.
   Mes deux compagnons de route en profitent pour réviser leur texte.
   Ils sont apparemment détendus mais je pense qu'intérieurement le trac doit être à l'oeuvre.
   Pensez donc... Leur première conférence, même si elle ne doit durer que 15 à 20 minutes et en plus au Double Fond.. Ya de quoi faire de l'huile. Et par cette journée pluvieuse.. L'huile et l'Eau vont-elles enfin se mélanger ?

   David avait proposé de se faire un " japonais" ...
   Entendez par là un "restaurant japonais". Rassurez-vous, on n'allait pas attaquer un touriste japonais...
   Mais je souhaitais que cette journée  se déroule sans "sushi", du coup on s'est fait un "chinois".
   Entendez par là un restaurant chinois...
   Pardonnez mon langage quelque peu "des bridés"... enfin "débridé".

 

   15h00 - Après un café pris en compagnie de Bruno des BrunoPhils car David, Draco et moi sommes "brunophiles"... , nous voici au Grenier...
   Étonnant comme nom puisque la salle est en rez-de-chaussée. C'est un comble !!
   Le café cabaret est situé au 3 rue Rennequin à Paris 17°
   La salle est petite... très petite... mais c'est justement ce qui permet de créer une intimité avec les artistes et de s'immerger dans le spectacle.
   Bon d'un autre côté on ne va pas être trop serrés puisque la salle peut contenir une cinquantaine de personnes et qu'on est une vingtaine.

   Gérard Bakner nous accueille et après quelques remerciements pour notre présence, il nous fait la présentation de la journée avant de laisser la place à Bruno lequel introduit les artistes suivants en disant "A qui le tour ?"...
   Entendez par là... quoique par là pour entendre... qu'il présente les artistes qui vont entrer en scène.. et que cette troupe s'appelle Akiltour..

   Alkiltour fêtera ses 5 ans d'existence cette année... Tout comme le Magicos Circus Rouennais fêtera ses 4 ans... Ca n'a aucun rapport mais je ne pouvais pas laisser passer l'occasion de parler de cet évènement dans ce compte-rendu qui va être lu par des milliers de magiciens (enfin j'espère…).
   Akiltour... c'est avant tout une école de magie ( http://fredlin.club.fr/index.html ) dont les professeurs se produisent en spectacle.
   Frédéric LINCKLER - Nhat THAN et Tony MULACHIE (j'ai mis les noms dans cet ordre, en fonction du montant des chèques qu'ils m'ont donnés pour parler d'eux dans ce compte-rendu..) présentent leur spectacle "Ca vaut des Tours" depuis maintenant 3 ans et demi.

   Un très bon compte-rendu a déjà été fait par Frédéric FERRER le 19 octobre 2005, et je rappellerai simplement que ce spectacle raconte l'histoire de Nikos Castaldi, présentateur vedette télé dont le look n'est pas sans rappeler un certain Jean-Luc Delarue, qui pour éviter d'être sacrifié sur l'autel expiatoire de l'Audimat, décide de faire appel à Ramen Tathune, un gourou sans scrupule (c'est un pléonasme.. j'aurais du mettre seulement "gourou"), accompagné de son fidèle adepte Tritus François.
Ces deux membres de la Secte des Astres vont employer la Magie pour faire grimper l'audience.

   Il s'agit donc d'une satire de la télé-réalité et du monde des sectes avec pour support un enchaînement de sketches humoristiques et d'effets magiques.
   Certaines situations et répliques ne sont pas sans rappeler le célèbre "SKIPI" le Grand Gourou, immortalisé par les Inconnus.
   C'est rythmé, savoureux et le spectateur participe activement.
   Sur le plan de la magie,  on en trouve pour tous les goûts : Close-up, Mentalisme, Grande Illusion, Manipulations, Show "D-light" à 6 mains (ben oui.. Ils sont trois..) etc...

   16h30, après un quart d'heure de pause, c'est Frédéric de Akiltour, qui présente les artistes suivants : Les BrunoPhils.

   Bruno et Phil, ou Phil et Bruno si vous préférez (eux n'ont pas refilé de chèque...) qu'on pourrait surnommer "Les Blues Brothers de la Magie"...Ils ont d'ailleurs incarné ces personnages.

   Si je me souviens bien de ce que Bruno m'a dit, leur "union" date de fin 2001 et le spectacle qu'ils présentent en ce moment s'intitule "A la limite du raisonnable".
   C'est l'histoire de deux frères magiciens que tout semble opposer. Le premier - Phil - développe des explications métaphysiques démesurées, tandis que le second - Bruno - plus "brut de pomme" préfère faire "court" et énoncer les choses simplement. Le premier ressemble à un "psychopathe" névrosé limite "inquiétant" tandis que le second, attendrissant par moments semble déborder de sensibilité Bref un duo explosif qui va amuser et faire participer le public en utilisant les divers aspects de la magie : close-up (cartomagie en duo, manipulations d'objets..), la magie de scène et de salon (mentalisme, anneaux chinois, fil hindou...) sans oublier la grande illusion dans un final de cabine spirite délirant.

   Tout comme dans le spectacle d'Akiltouron se rend compte que la dimension magique ne serait rien sans la partie théâtrale qui la complète. On est face à des acteurs à part entière, qui nous racontent une histoire où les effets magiques s'imbriquent avec logique.
   On comprend alors que maîtriser une technique magique est une chose, la présenter et captiver l'attention de son public en est une autre.

   18h00 - Bon, on quitte le Grenier pour descendre à la cave.. Direction le Double Fond pour la suite des évènements.
   Le principe de "La conférence des Conférences" est que dans un temps imparti (15 à 20 minutes), des magiciens vont se succéder pour présenter et expliquer quelques routines aux autres.

   19h00 - Gérard Bakner et Thomas Thiébaut sont là pour accueillir les participants.
   C'est grâce notamment à l'aide de Thomas Thiébaut que l'appel lancé par Gérard Bakner  sur le Forum de Virtual Magie a pu recueillir une réponse de cette ampleur.
   Parmi les magiciens qui ont répondu "présent !", figure Dominique Duvivier qui très gentiment a prêté le "Double Fond" pour que cette manifestation puisse se dérouler ici, dans ce lieu protégé par les Dieux de la Magie.

   19h30 - Alors que tout le monde - une soixantaine de participants - a pris place dans la salle de spectacle du Double Fond, Dominique Duvivier nous dit quelques mots de bienvenue et souhaite que cette opération de solidarité sans précédent fasse date pour l'avenir.
   Gérard Bakner rappelle que beaucoup de magiciens comme Gaétan Bloom, Bebel, Pascal de Clermont… (mille pardons pour ceux qui ne sont pas cités..)  auraient souhaité être présents ce soir mais que leurs obligations professionnelles en ont décidé autrement. De même, certains, dont l'Académie de Magie Georges Proust, ont proposé de prolonger l'opération dans le temps afin d'y participer. Mais il a finalement été décidé de fixer une date unique par souci d'efficacité.

   La dernière fois que j'ai vu Gérard Bakner, il avait : pas beaucoup de cheveux et une guitare.
   Ce soir, il avait :... pas beaucoup de cheveux, quelques poils de barbe étaient apparus, mais il avait toujours sa guitare.
   Certains magiciens montrent ostensiblement leur baguette magique.. Gérard lui, il doit la planquer dans sa guitare pour mieux nous charmer...
   Bon d'accord, question chanteur de charme, y'a mieux....

   Pour nous mettre dans l'ambiance "DJ GG" nous chante une "complainte pour Magiciens" dont les paroles paraîtraient très obscures aux Moldus.  Puis il nous parle de ses débuts en magie en revisitant les panneaux du code de la route. C'est vrai qu'apprendre à conduire, c'est un peu magique. Il poursuit avec une routine de cartes sur lesquelles sont inscrits des noms de fruits. Un petit mélange (ça s'appelle une salade de fruits)... Un forçage australien  et hop miracle la dernière carte en main supporte le nom du fruit qui justement se trouve dans un sac qui est en vue depuis le début du tour. Il enchaîne sur une amélioration personnelle d'un tour d'Aldo Colombini ("Having The Date" je crois) dans lequel les cartes permettent de déterminer un jour et un mois et de renvoyer à une page de l'agenda où se trouve inscrit le nom d'une carte... Et cette carte se trouve dans une enveloppe glissée depuis le début dans l'agenda.

   David Ethan pour permettre à chacun de savoir quand il doit laisser la place, a ramené l'instrument "killer", enfin "qui dit l'heure" (Oui je sais ça fait au moins la troisième fois que je la fais celle-là dans mes comptes-rendus... Et alors ? C'est MON compte-rendu !) : un minuteur en forme de "hamburger". Il a dû avoir ça en cadeau chez Mc Do ou Quick pour le remercier d'avoir sorti le Transcup (le booklet est en vente pour une somme modique dans les bonnes boutiques de magie et sur son site). J'ai souvent taquiné David pour la longueur de ses interventions et il a trouvé la parade avec ce minuteur.
   Comme ce minuteur reste désespérément muet, Gérard Bakner en profite pour continuer et pour nous faire une routine destinée aux enfants dans laquelle il utilise une corde à sauter sur laquelle apparaissent et disparaissent des noeuds.

   Pour permettre à chaque conférencier de se préparer, Dominique Duvivier a eu l'excellente idée de nous faire partager sa collection de vidéos magiques. Certaines ont d'ailleurs été tournées au Double Fond. La première séquence nous permet de voir Charlie Miller dans un exercice de "donne double". On connaissait la LD... Et maintenant il y a la DD ... Euh c'est qui Dédé ?
   Ensuite, démonstration de tricherie avec Steve Forte, suivi de Michael Weber. Petite séquence humour avec Dominique Duvivier et ses baguettes chinoises "You think there is a connection ?  Yes !". Et pour clore cet intermède Steve Freeman nous présente une routine d'As Leader.

   C'est Arthur Tivoli qui prend la place de Gérard Bakner, pour nous parler de son "doudou". Vous savez ce "truc informe" généralement jamais lavé que les gamins traînent partout avec eux.. Ca peut être une peluche ou un bout de chiffon. Lui Arthur, son doudou c'est un foulard d'où il fait apparaître deux boules de coton pour une routine façon "balle en mousse" (enfin.. "en coton"..) suivie de l'apparition d'une tétine dans le foulard.
   Arthur Tivoli nous rappelle en langue russe qu'un célèbre magicien russe aurait dit "Un magicien qui n'a pas de cartes à jouer n'est pas un véritable magicien".
   Ne soyez pas étonné par ma culture... Je ne parle pas russe. C'est Arthur qui nous a traduit cette phrase dans la langue de Molière;

   Et pour démontrer qu'il est un véritable magicien, Arthur Tivoli sort un jeu de cartes et nous montre une routine de carte ambitieuse.  Bon d'accord, il utilise un jeu à faces blanches, mais il maîtrise "vachement" bien la LD et le saut de coupe parce que j'ai rien vu...
Pour corser un peu, Arthur invite un des magiciens présents à dessiner une mouche sur une des cartes qui est perdue dans le reste du jeu, enfermé ensuite dans un sac en papier. Puis il nous parle d'un célèbre Samouraï japonais (il ne connaît que des gens célèbres, Arthur...) qui attrapait les mouches avec des baguettes (même pas chinoises...). Et se saisissant d'une baguette, Arthur transperce le sac en papier contenant le jeu de cartes et la carte avec la mouche dessinée se retrouve empalée sur cette baguette. C'est ce qu'on appelle manger à la carte.
   Arthur Tivoli nous parle ensuite de sa grand mère qui était couturière et nous présente le tour du Fil Hindou en nous expliquant le petit plus apporté par Juan Tamariz dans cette routine qui a toujours un fort impact sur les spectateurs...

   Retour de Gérard Bakner et de sa guitare qui vient nous chanter sa "J'Bosse à Nova" clin d'oeil à l'Agence Joseph... avant que Fred Kaps apparaîsse sur l'écran pour une prestation tournée au Japon et, sachant qu'on y mange mal...  le célèbre magicien avait préparé une routine avec des effets sandwiches.

   Alexandra Duvivier n'est pas russe, mais elle a démontré sans peine qu'elle était une véritable magicienne en présentant une routine de production d'As. Elle nous a parlé de ses pouces... qu'elle a forts jolis et elle s'est (hélas) arrêtée là sur son anatomie... car c'était juste pour nous expliquer comment réaliser certaines techniques de cartomagie.
   Puis, vu l'heure avancée, comme elle avait une petite faim... Elle a sorti son goûter... Alexandra est très "sucrerie"...  Une canette de Coca, même pas light et quelques bonbons : Malabar, Pie Mousse, Mashmallow, Michoko, etc.. qui, placés dans un sac en papier, se retrouvent magiquement enfilés sur 2 fils de Coca...
   David Ethan a eu un frémissement concernant la canette gimmick utilisée, mais le procédé utilisé est différent du sien (cf Spirit Can en vente dans toutes les bonnes boutiques de magie et sur son site) .

   Après un intermède humoristique de Gérard Bakner, nous avons pu visionner une vidéo faite spécialement  - avec les moyens du bord - par DJMAGICSTEF pour marquer cette journée de solidarité.

   C'est ensuite William Eston, arrivant tout juste de Toulouse, qui est venu pour parler de mysdirection en présentant une routine où une carte choisie, le jeu, et l'étui font perdre la tête au spectateur car ils ne sont jamais là où l'on pense. Il nous a ensuite parlé d'un concept de tour utilisant une production d'As, un étui de jeu et une prédiction... avant de nous présenter deux techniques personnelles : un comptage inspiré du Comptage Elmsley et du Comptage Hamman et un contrôle de carte utilisant un 1/2 saut de coupe masqué par un éventail de cartes et basé sur la "rétention optique" (qui n'a rien à voir avec la rétention d'urine..).

   21h30 - Bon c'est pas le tout, mais ça creuse tout ça.  "Cassoulet ne tienne", comme on dit à Toulouse, les organisateurs ont tout prévu. Pour la modique somme de 5 euros chacun peut avoir son "panier repas"  et Dominique Duvivier, plein de bienveillance à notre égard nous a offert une ristourne de 50% sur le tarif des consos. Un grand bravo aux organisateurs de cette journée d'avoir pensé que magiciens ou pas, la bouffe c'est sacré.

   21h55 - Vous connaissez l'adage : "Ventre vide n'a point d'oreille"... C'est donc le ventre plein que nous avons repris notre place pour écouter une nouvelle chanson de Gérard Bakner (si si... Je vous assure il est AUSSI magicien...). Pierre PERRET a parait il beaucoup aimé les paroles de cette chanson qui font allusion aux départements, et provinces de la planète France dans le style "Je la Martinique, Je la Limousine et la Finistère..."  On comprend mieux que Gérard Bakner délaisse les parties de cartes pour les parties de jambes en l'air...

   Entrée en piste des BrunoPhils qui nous présentent une routine de cartomagie en duo, un peu comme celle de Richard Sanders et David Acer dans Roadkillers.. A part que Bruno et Phil ont amélioré la routine en faisant signer leur carte aux spectateurs. Cette routine est suivie d'un excellent enchaînement de deux classiques : Le Fil Hindou et Les Lames de Rasoirs. Ces routines sont présentées dans le spectacle des BrunoPhils "A la limite du Raisonnable"... mais sans les explications dont Bruno et Phil nous gratifient ce soir.
   Comme disait le regretté Coluche : "N'y allez pas c'est une escroquerie... Allez hop circulez ya rien à voir... "... Bon d'accord la routine des cartes signées repose sur une escroquerie.. Mais tellement bien faite que ça serait dommage de louper ça. Quant à la séquence gore avec les lames de rasoirs et la langue coupée puis ragrafée.. C'est un pur délice.

   Exit les BrunoPhils et retour de Gérard Bakner, sans sa guitare (Allez déconnez pas.. Rendez lui sa guitare, c'est pas cool de lui avoir planqué.. Quoique..) mais avec dans une main un verre d'eau et dans l'autre un carré de papier cartonné et qui nous pose cette question essentielle : "Y a t'il de l'Eau sur Mars ?" ....
   On se dit tous que le Gérard, il a du pêter une corde à sa guitare et qu'il va falloir le conduire aux urgences psychiatriques... lorsque... alors qu'il pose le verre, apparaissent dessous deux barres de confiserie  de la marque Mars. "Oui il y a de l'eau sur Mars..."  et Gérard d'expliquer que sa version est une version améliorée de celle des Brunophils qui utilisaient des barres de confiserie Twix et qui s'étonnaient de ne faire rire personne. Sacré Gérard.

   Séquence vidéo avec Eugène Burger et une routine de jeu hanté qui coupe tout seul sur une carte choisie et où les cartes et leur position sur la table donnent précisément la date (jour mois année) et l'heure à laquelle la routine est exécutée... Puis petite ballade en autocar avec Mickael Skinner et enfin leçon de manipulation de cartes avec le "back and front" de Jean Valton.

   Retour de Gérard Bakner, qui n'a toujours pas retrouvé sa guitare, et qui, sortant son jeu de cartes, les dépose une à une sur la table en nous racontant une belle histoire d'amour. Une routine inspirée de Bill Malone et qu'il intitule "Ils étaient Heureux".

   Exit Gérard Bakner pour laisser la place à un autre duo de choc J'ai nommé : David Ethaaaannnn éééééééét   DRAAAAACOOOOOO !!!!!!!
   Et la foule en délire jetait des moules et des bigorneaux....
   Vous allez peut être trouver que j'ai du parti pris... Que j'en fais trop... Que j'affiche une préférence...  Oui j'avoue.. C'est vrai.. Mais ce sont mes copains, alors j'ai le droit non ?
Eh ... et puis c'est MON compte-rendu !

   Les deux compères nous proposent de jouer à la roulette russe... mais de façon moins dangereuse... Pas d'armes... Juste des oeufs... Ce qui fait dire à Thomas que c'est une "Poulette Russe"... David a appelé ça : "L'omelette Russe"...
   Mise en scène soignée avec des costumes qui auraient pu habiller la Sectes des Astres (cf spectacle des Akiltour pour ceux qui sautent des lignes de ce court compte-rendu...), dont les membres sont des Tritus puisqu'il s'agit de sacs poubelles..(Oh jeu de mot subtil aurait dit Maître Capello."des tritus"... Ah ah ah comme "détritus"... D'où le sac poubelle... Désopilant.. Quel génie de l'écriture ce Patrice.. Dommage que ce soit un piètre magicien...). A cette tenue seyante il ajoute des lunettes de piscine orange fluo et des gants de vaisselle d'un joli vert pomme.
   J'ai pu constater sur le forum de VM que ce style vestimentaire avait été adopté par Splitter, l'un des deux ... cobayes comme l'a si bien dit Draco, invités à venir jouer "à la Vie, à la Mort"... Le second cobaye étant Balthazar... Pas très rassuré sur ce coup là d'ailleurs...
   Le but du jeu... Survivre à un coup d'oeuf frais...

   C'est Gérard Bakner qu'il aurait fallu prendre comme cobaye.. Un shampoing aux Oeufs, c'est bon pour les cheveux.
   Naturellement, au final de cette routine, personne ne meurt de la grippe aviaire... Tout est bien qui finit bien... C'est un Happy Hen... (Pour ceux qui ne sont pas bilingues comme Draco et moi, sachez que le mot anglais "Hen" signifie "Poule"... Désopilant non ?)
   David expliquera par la suite que ce tour, utilisant 4 oeufs durs et deux oeufs crus (un servant à la démonstration) lui a posé quelques problèmes techniques à cause de la date de ponte (si si ne riez pas..) imprimée sur les oeufs...  Des "zoeufs marqués"... Ca devrait intéresser Boris Wild...
   David et Draco nous ont ensuite proposé de battre le Record de Dani Lary le seul magicien à être dans le livre Guiness des Records puisqu'il vous propose d'apprendre la Magie en Moins de Cinq Minutes.

   Et pour chronométrer la prestation, David a de nouveau exhibé son .. minuteur en forme de Hamburger, ce qui a permis à Draco de dire qu'il fallait être rapide sur ce coup là et faire "Quick..." (Ah ah ah... Quick, Mac Do, Hamburger... Et oui.. on est tous comme ça au Magicos Circus Rouennais... Désopilants). David a donc enseigné SA technique de Back and Front qu'il appelle AUTOREVERSE et qui avec un peu d'entraînement permet la disparition automatique d'une carte. Pari tenu puisqu'il n'aurait fallu que 3 minutes pour enseigner cette manipulation.
   Pour conclure cette mini conférence David Ethan et Draco nous ont rappelé que tous les vrais magiciens avaient un portefeuille en feu... C'est du moins ce qu'a dit David Stone....
David... Stone... vous savez... comme Sharon mais en moins sexy... Stone... Comme Stone et Charden.. Mais en moins ringard...  David... Stone... David... Comme David Ethan...
   Et comme un magicien se doit de sentir bon... Comment il fait le magicien avec son portefeuille en feu pour sentir bon ? Hein ? Pour que ses petits doigts bien propres, bien manucurés, ils ne sentent pas la vilaine essence à Zippo ?
   On vous l'a dit et récapépété... Il utilise de l'Eau Ecarlate le Magicien.
   Et comme David Ethan a adopté depuis la création du feu, l'Eau Ecarlate, il nous a présenté SON gimmick... Au départ on a eu peur... vu la taille de la chose (je parle du gimmick...) on s'est dit "Mer.... credi ça tiendra jamais dans la poche.." mais il s'agissait seulement du modèle géant pour la démo... Pour montrer aux foules incrédules comment se présente le modèle de taille normale... Pas con hein David Ethan... Et c'est mon copain... C'est pas "médecin" qu'il aurait du être mais "professeur"... Son rêve secret c'est qu'on l'appelle "Professeur" comme DV... Oh... Désolé... J'ai dit le mot de passe secret que l'on ne doit pas dire pour pas que les Moldus y connaissent les secrets des Magiciens... Promis je recommencerai plus.

   A l'issue de leur conférence, je pense sincèrement, rétrospectivement (ça va ? Tout le monde à réussi à lire le mot et comprendre. ?) que c'est David Ethan et Draco qui ont recueilli le plus d'applaudissements... Mais bien sûr.; Ca n'engage que moi.

   Gérard Bakner est ensuite venu nous parler de ses problèmes avec la Police et d'une amende dont le montant n'arrêtait pas de grimper. Alliant le geste à la parole, il nous explique comment il a dû transformer des billets de 10 pour arriver à payer le montant final. Quand je vous disais que les magiciens peuvent faire apparaître et transformer l'argent...

   Petite séquence vidéo avec Troy Hooser, avant qu'il ne soit connu... qui nous présente avec explication à la clé une production d'As et qui ensuite fait une routine de pièces à travers la table.

   Entrée en scène de Romaric. Comme il n'avait rien mangé à la pause, il en profite pour avaler 50 centimètres d'un ballon de sculpture ...
   Hum quel appétit ! Je vois que "môssieur" est un goulu...  Explication de l'effet... puis il enchaîne sur un gag où il démontre qu'il avait prédit le nombre "2" choisi entre 1 et 5 par un spectateur en dévoilant triomphalement sa main avec deux doigts tendus qu'il dissimulait sous un foulard....  Toujours dans la série prédiction, il fait choisir à un spectateur une carte dont la valeur se retrouve imprimée sur un paquet de cigarettes. Explication de deux forçages de cartes puis démonstration et explication d'une routine avec deux dés basée sur le "paddle move". Romaric termine par une routine de mentalisme où il devine le signe astrologique d'une spectatrice et qu'il poursuit par une routine de cartes, imprimées de signes astrologiques, et utilisant un comptage inventé par Lennart Green (enfin je crois...). dérivé du comptage Olram. Très gentiment Romaric a proposé de mettre à la disposition de tous le tableau mnémonique permettant de réaliser ce miracle.

   Dominique Duvivier intervient alors pour nous indiquer qu'il est en communication téléphonique avec Gaétan Bloom qui nous présente ses amitiés et regrette de ne pouvoir participer en chair et en os à cet évènement. Suite à cet appel Gérard Bakner nous apprend que Fred Darevil, pour remercier de cette solidarité, met en ligne 3 tours de mentalisme à télécharger sur son site.

   C'est le moment que choisit Jean Merlin pour apparaître (normal il est magicien) et pour nous présenter une routine de 3 cordes. Un tour qu'il dédit aux "pauvres"...  Ceux qui n'ont pas les moyens d'avoir les places de choix et qui se retrouvent assis au fond... du Double Fond. Par son discours, on se rend compte que Jean Merlin est un magicien "engagé" ...  et c'est cool pour un intermittent du spectacle d'avoir un "contrat"... Jean Merlin nous raconte avec le geste, l'histoire des 3 cordes, qu'il explique... d'une fausse explication... pour les moldus.. mais d'une vraie pour les magiciens présents ici ce soir. Puis il enchaîne sur une routine de cordes où des noeuds et des boucles changent de places... avant de disparaître ..; Je parle du magicien... reparti aussi vite qu'il était venu. Avons-nous été victimes d'une hallucination visuelle ?

   Le départ de Jean Merlin marque le tirage de la Tombola effectué par Thomas Thiébaut et Gérard Bakner. C'est Jean Luc Muller  (Robert-Houdin - Une vie de Magicien)  et Balthazar qui remportent les lots offerts.

   Une nouvelle pause avant l'entrée en scène de Monsieur Dominique Duvivier, notre hôte, qui a, lui aussi, tenu à participer à "la Conférence des Conférences". Dominique, accompagné de sa fille Alexandra nous présente une routine de change de billets Dominique Duvivier nous explique l'intérêt qu'il y a pour un magicien à "immobiliser" de l'argent pour ce genre de tour car le public est fasciné par les tours avec de l'argent... Rappelez-vous... Les magiciens ont le pouvoir de faire apparaître ou de transformer l'argent.
   C'est comme l'Écureuil... et le paradoxe "mettre de l'argent de côté pour l'avoir devant soi".
   Explication du gimmick utilisé et de la gestuelle pour créer la misdirection.
   Dominique Duvivier poursuit avec une routine de cartes où carte choisie et As ne sont jamais là où l'on croit. Explication basée sur le transfert des masses... comme quoi parfois pour être magicien il faut aussi maîtriser la cinétique, cette discipline de la physique.
Puis il poursuit en nous montrant une routine inédite enchaînant trois productions d'As utilisant notamment la double coupe Duvivier.
   Alors que Dominique Duvivier nous indique qu'il va laisser la place parce qu'il a du faire ses quinze minutes, tout le monde d'une parfaite harmonie répond que "Non non... Ca fait juste 10 minutes, voire 9 minutes et demi...". Qu'est-ce que ça peut être menteur un magicien.., et quand en plus ils sont plusieurs dizaines…
   Beau joueur, Dominique nous présente une nouvelle routine de production d'As, puis encore une autre, qu'il qualifie de "plus méchante" qui a été créée par Franck Garcia et qu'il n'avait encore jamais expliquée... Sauf ce soir.

   Intermède musical avec Gérard Bakner qui a retrouvé sa guitare, puis vidéo de Gaétan Bloom sur un de ses derniers tours où il se transforme en Hacheur... (Pas en Lee Asher).. de fruits et légumes... Il semble que l'intercessor ait encore de belles applications à exploiter...
   La séquence vidéo poursuit avec Gary Kurtz dans une superbe routine de "manipulation" de cartes où il démontre qu'il n'est pas que le mentaliste tant médiatisé ces derniers temps.

   Et ceci clôture la Conférence des Conférences...
   Mais pas la soirée... qui se poursuit par le "Boeuf Magique"...
   Bon je suis pas une balance... et donc je ne donnerai pas de nom.. Non non, c'est pas la peine d'insister...  Mais figurez vous qu'un membre de l'assistance s'est privé d'un "panier repas" parce qu"il pensait qu'il y avait du "boeuf" à manger après les conférences.
Il est vrai à sa décharge que le terme "boeuf" outre l'animal, désigne surtout une rencontre improvisée entre musiciens de jazz et le seul musicien de la bande ne jouait pas de jazz…    Hein Gérard….

   Au cours de ce "boeuf magique" bon nombre de magiciens ont pu accéder au Saint des Saints... réaliser l'impensable, réaliser un rêve secret... Passer derrière la table du Double Fond et devenir "Le" magicien de la soirée.

   Exercice ô combien impressionnant d'abord par le mode de désignation... Celui qui quittait la table désignait le suivant... Mais aussi impressionnant par le fait de se retrouver face à ses pairs et face à des magiciens de renom tels Dominique et Alexandra Duvivier, ou encore William Eston et autres...  et enfin par le fait de se retrouver dans ce lieu et derrière la table qui a vu défiler tant et tant de grands magiciens.
   C'est en regardant les différentes prestations qu'on se rassure pour l'avenir de la Magie en France. Y'a de la relève....

   04h45, les yeux quelque peu embués de sommeil, nous quittons le Double Fond. Nous sommes le 2 mai 2006 et Fred Darevil doit être content de savoir qu'il n'est pas tout seul.

>>> N'hésitez pas à réagir à cet article sur le forum et ici !

Merci à Michel FONTAINE pour la relecture.

Retour au Début de la Page

Retour à la page COMPTES-RENDUS