​​
​En Route
​En Route
​En Route
​En Route
Accueil Boutique VM : les meilleurs tours de magie Tours de Magie à télécharger Notes de Conférences Notes de Conférences 2002 de Gaëtan BLOOM
Promo !

Notes de Conférences 2002 de Gaëtan BLOOM

12,00  9,99 

Une douzaine d’idées ou de routines publiées en 2002, quelques très bons tours courts, utilisés par Gaëtan BLOOM dans ses présentations de spectacle, comme la machine à nœuds, ou le plus long tube du monde, sans oublier le close-up, avec toujours, la « Bloom Touch », au coin de chaque idée.

Superbes illustrations de James HODGES.
Un PDF de 25 pages plein de merveilles ! :)

Description

James HODGES
James HODGES

12 tours et idées illustrés de superbes dessins de James HODGES

Le foulard à la boule

Un foulard est introduit dans une structure bizarre, une sorte de boule en matière plastique, composée d’une multitude de croisillons qui peuvent faire grandir ou rapetisser la taille de la boule à volonté.
La boule en position ouverte reçoit le foulard, puis on referme la boule sur ce dernier, en ouvrant à nouveau la boule, le foulard s’est volatilisé.

Le tube le plus long du monde

Un tour gag, idéal pour un présentateur…

Vous présentez le tube comme «le plus long du monde», malgré sa petite taille apparente.
Il est tellement long, que si je jette quelque chose dedans, il faut au moins 20 secondes pour que ça ressorte de l’autre côté.

La preuve… Vous versez alors du riz dans le tube, et vous attendez, en commençant à compter les secondes.
Arrivé à 15 secondes, vous regardez l’heure à votre bracelet montre, ce geste retourne automatiquement le tube, mais rien ne tombe !

Comptez les 5 dernières secondes lentement, puis retournez à nouveau le tube dans sa première position. Le flot de riz s’écoule alors dans le bol tenu sous le tube.

La machine à faire des nœuds

Vous avez inventé une machine géniale, indispensable : la célèbre machine à faire des nœuds !

Vous présentez un tube muni d’une manivelle, et une grande corde.
La corde est plongée dans le tube, vous donnez un tour de manivelle et hop, en ressortant légèrement la corde du tube, un nœud s’y est formé… Joie, joie…
Devant l’enthousiasme des spectateurs, vous réitérez votre exploit: un nouveau tour de manivelle, et hop, nouveau nœud sur la corde.
Regard vers un spectateur,
«Vous voulez essayer, allez-y» !
Le spectateur commence alors à tourner la manivelle, et ne s’arrête qu’après avoir donné une bonne dizaine de tours.
Vous le regardez un peu éberlué :
«C’est pas de l’amour, c’est de la rage» !
Vous sortez alors précautionneusement le reste de la corde du tube, un ÉNORME nœud s’est formé sur la corde.
« Oh ben non, vous m’avez fait un sac de nœuds» !
Et vous repartez penaud, avec votre attirail, vers de nouvelles aventures…

Mon œil

Une routine de raquettes, en utilisant des poissons à la place des petites palettes traditionnelles…

Clin d’œil

C’est un petit appareil, que l’on peut habiller de différentes manières et qui permet soit de forcer une carte, soit de retrouver une carte choisie au stop du spectateur.

Un truc tordu

La pièce dans la bouteille, avec un twist bizarre, c’est le cas de le dire.

Vous sortez deux pièces, 50 centimes et 1 franc ( à adapter en euro dans pas longtemps) et deux bouteilles en plastique vides.
Vous donnez une bouteille au spectateur, et il choisit une pièce pour faire un tour.
Il choisit aussi le côté de la pièce qu’il préfère.
La pièce est marquée d’une grande croix au marqueur.
Chacun prend sa pièce et la fait passer dans sa bouteille.
Jusque là, rien d’extraordinaire, car les pièces sont plus petites que les goulots.
Mais grosse surprise, quand vous donnez votre bouteille au spectateur, la pièce marquée est bien au fond de la bouteille, mais ne peut en ressortir.
La bouteille étant complètement tordue dans son milieu, et impossible de la détordre.

Le gros lot

Un gros lot est accroché au bout d’un ruban, lui même accroché à une boite.
Des papiers pliés sont mis dans la boite, un des papiers porte la mention «gagné», les autres sont marqués «perdu».
Les papiers sont mélangés dans la boite, et les spectateurs tirent chacun un papier sans l’ouvrir.
Le dernier papier restant pour le beau Magicien.
On ouvre les papiers et c’est toujours le beau Magicien qui gagne !

La bague à la carte

Vous présentez au bout de votre index, la bague de votre grand-père magicien, qui vous a tout appris et qu’il vous a vendu sur son lit de mort.
Vous recouvrez la bague d’une serviette qui appartenait au même grand-père, mais qui vous l’avait vendu moins chère.
Un spectateur saisit la bague au travers de la serviette, et tient ainsi l’ensemble bague serviette.
Une carte est choisie dans le jeu et perdue dedans.
Le jeu est jeté dans un saladier et les cartes mélangées avec des couverts a salade !
La serviette vient recouvrir le saladier et la bague est lâchée dedans.
On touille, on touille…
En retirant la serviette, on retrouve la carte choisie roulée autour de la bague !
Merci grand-père…

La main du diable

Votre main est fixée solidement sur une plaque de polystyrène, grâce à des bandes velcro.
L’ensemble est recouvert d’une boite en carton, dont le dessus est recouvert de papier journal.
Vous lancez alors une dizaine de fléchettes dans la boite, à toute allure.
Les fléchettes traversent le papier journal et s’enfoncent dans la boite.
Vous déchirez alors le papier journal, et retirez la boite.
Votre main est intacte, toujours emprisonnée par des bandes velcro, et entourée de fléchettes plantées autour.
Quel talent !

Monté en épingle

Une carte choisie dans un jeu est replacée à l’envers dans le paquet.
Pour retrouver la carte, vous sortez un gri-gri composé de tas de coins de cartes enfilées sur une grande épingle. Vous agitez l’ensemble au dessus du paquet, puis vous sortez une seconde épingle, dont vous insérez la tête au milieu des coins découpés.
Vous agitez les deux épingles réunies au dessus du jeu.
En les séparant, on s’aperçoit que tous les coins ont sauté d’une épingle à l’autre, sauf un, correspondant à la carte choisie.
Vous étalez alors le jeu, et ressortez la carte retournée.
Il lui manque maintenant un coin, et c’est bien sûr celui enfilé sur l’épingle, qui s’y adapte parfaitement.

La boite à gri gri

C’est une boite bizarre, fermée de tous les cotés.
Sur le dessus de la boite, une dizaine de grosses perles en bois, toutes reliées à des cordelettes qui traversent la boite, pour ressortir par le fond.
Des pinces à linges sont attachées à l’autre bout des ficelles.
Elles servent chacune une pièce de monnaie sans grande valeur, sauf une qui retient un billet de 500 Frs.
Les spectateurs parient un franc pour jouer.
Ils tirent une des perles de leur choix et gagnent ce qu’il y a au bout.
A chaque fois, il gagne une des petites pièces.
A n’importe quel moment, ils peuvent jouer POUR VOUS, et dans ce cas, à chaque fois c’est le billet qui remonte !

Cigarette à la diable

Une nuit, vous avez fait un rêve étrange.
Vous avez vendu votre main au diable.
Vous gantez alors votre main d’une marionnette de diable, qui commence à jouer avec les spectateurs, quitte à les effrayer quelque peu.
Le diable finit par prendre l’ascendant et développe son caractère.
Il s’empare de votre cigarette allumée et vous plante dans le poing.
Sous le choc de la brûlure, vous ouvrez la main, la cigarette à disparu, ça devait-être un cauchemar !

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Notes de Conférences 2002 de Gaëtan BLOOM”
2 Partages
Partagez2
Tweetez
WhatsApp
Email